Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
bannière pub
0
depuis mars 2014. Aimez et suivez l'activité du site également sur les réseaux sociaux et plus...
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Les perches du lac du Bourget

Bebel73
Posts: 228
Pertinence:
message 16 nov 2020 - 00:21 | Les perches du lac du Bourget  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut à tous
Maintenant que le Matos est rangé, il est temps de faire un petit récap de la saison
Brochets Check
Lavaret Check
Sandre pfff mort de rire
Perches pas Check
Elles semblent sacrément farouches quand il s’agit de leurres, voir certains disent que les perches du lac du Bourget ne mordent pas aux leurres.
Vous en pensez quoi?
Comment vous les titillez?
Byron722
Posts: 411
Pertinence:

Groupes: 1
message 16 nov 2020 - 10:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C est pas mon secteur mais quand je vois sur Facebook, les pizzas qui sont sorties la bas tout au long de la saison, je me dis qu elle prennent bien au leurre icon_mrgreen.gif encore faut il les trouver et pecher dessus... Vu la taille du milieu, c est là la vraie difficulté.
Bebel73
Posts: 228
Pertinence:
message 16 nov 2020 - 11:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

après il faut voir si elles sont bien prises aux leurres.
il y en a pas mal qi pêchent aux vifs.
Mais c'est vrai que la taille du lac et la diversité des fonds rendent la recherche pas évidente icon_scratch.gif
Acondebath
Posts: 81
Pertinence:
message 16 nov 2020 - 20:59 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bebel73 a écrit:

Sandre pfff mort de rire
?
:mrgreen: icon_mrgreen.gif pareil
_________________
Le No-kill c'est bien, préserver les rivières c'est mieux !!
Bebel73
Posts: 228
Pertinence:
message 16 nov 2020 - 22:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Acondebath a écrit:
Bebel73 a écrit:

Sandre pfff mort de rire
?
:mrgreen: icon_mrgreen.gif pareil
Tu en trouves dans le coin? Style vers chanaz?
alain73170
Posts: 258
Pertinence:
message 30 jan 2022 - 16:25 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour

Le sandre au lac du Bourget mythe ou réalité ?
Allez juste pour le plaisir une vidéo prise par un plongeur sur le lac du Bourget .


icon_mrgreen.gif new_puppy_dog_eyes.gif babybass.gif sm6.gif

Dernière modification par alain73170: 30 jan 2022 - 16:26
greg38
Posts: 2248
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 30 jan 2022 - 17:12 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Voilà comment on fait naître des mythes :)
Oui il y en a, mais c'est très anecdotique, d'ailleurs c'est pas assez eutrophe pour leur plaire !
J'ai fait un 86 ultra fat au shad palette, il y a fort longtemps.
pike no kill
Posts: 9331
Pertinence:

Groupes: 2
message 31 jan 2022 - 18:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lors d'un séjour à l'auberge de Portout, il y a déjà une paire d'années, pour en avoir discuté avec l'aubergiste, approvisionné pour la friture de perches, par un pêcheur professionnel du lac, les prises de sandre au filet étaient très rares; durant mon séjour de 4 semaines, ce pêcheur professionnel lui en avait fourni un seul, pesant environ 7 kgs.
Cordialement.
JM_NK
Posts: 574
Pertinence:
message 31 jan 2022 - 18:48 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C'est un secret de polichinelle, au Bourget les sandres se font principalement soit à l'embouchure du Sierroz, soit à l'embouchure de la Leysse, pendant une très courte période au printemps, où on y voit des dizaines de bateaux entassés les uns sur les autres essayer de se partager le gâteau icon_lol.gif La plupart les pêchent au vif. Peut-être les pros aux engins? Et quand y a plus les bateaux, c'est fini, pas la peine de les chercher ailleurs icon_lol.gif En tout cas, c'est ce que tout le monde dit. icon_rolleyes.gif Personne n'en prend régulièrement en dehors de cette période et de ces 2 spots très restreints, ou alors, ça ne se sait pas...
Olf
Posts: 1339
Pertinence:
message 31 jan 2022 - 19:05 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Cela fait poser la question, ils sont où le reste du temps ?
Le Bourget est profond je crois, hors de portée ?
JM_NK
Posts: 574
Pertinence:
message 31 jan 2022 - 19:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Si on le savait, ils ne seraient probablement même plus là, tellement ce lac est surpeché (pêche pro + amateurs semi-pro non déclarés, autrement dit bracos, qui vendent leur pêche au restos), vu leur cote gastronomique....

Oui le Bourget fait 140m de fond, donc effectivement ils ont de quoi se planquer hors de portée des filets et des lignes de traîne, heureusement pour eux... Tout comme les énormes truites lacustres et les ombles chevalier monstres, on sait qu'ils sont là mais on n'en voit pas beaucoup la couleur... icon_mrgreen.gif
Olf
Posts: 1339
Pertinence:
message 31 jan 2022 - 20:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ok merci
greg38
Posts: 2248
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 1er fév 2022 - 07:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Et c'est surtout que leurs pops sont ridicules à l'échelle du lac. D'ailleurs les truites lacustres ont quasi disparu du fait de la thermie.
indecis
Posts: 611
Pertinence:
message 1er fév 2022 - 14:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

greg38 a écrit:
Et c'est surtout que leurs pops sont ridicules à l'échelle du lac. D'ailleurs les truites lacustres ont quasi disparu du fait de la thermie.


salut,
tu pourrais m'expliquer un peu plus,tu parles de temperatures d'eau mais quoi comment?
merci d'eclairer ma lanterne
greg38
Posts: 2248
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 1er fév 2022 - 14:59 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Avec le réchauffement climatique les températures moyennes des lacs alpins augmentent, et ça peut suffire à basculer du "un peu limite" thermiquement à "plus trop viable".
A cela tu rajoutes des affluents en état moyen (colmatage des frayères, infranchissables, étiages, température) qui vont bien contrarier la repro et le développement des jeunes stades, et les populations s'effondrent, avec peu d'espoir de revenir en arrière.
indecis
Posts: 611
Pertinence:
message 1er fév 2022 - 15:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

sm6.gif pour les precisions
greg38
Posts: 2248
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 1er fév 2022 - 15:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

une illustration http://chaud-pour-les-alpes.fr/Eau
John78
Posts: 396
Pertinence:
message 1er fév 2022 - 16:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Il y a toujours eu un doute sur le statut et l'origine de ces truites lacustres sur les lacs Alpins. Ce qui est certain c'est que les stocks ont pendant longtemps été gonflé par des alevinages massifs et que le recrutement naturel est depuis bien longtemps insuffisants, quand il existe encore (sur le Bourget ca doit être marginal vu l'état de dégradation des tributaires).

A+
J
greg38
Posts: 2248
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 1er fév 2022 - 17:38 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Oui c'est vrai.
Tiens d'ailleurs on a fait une étude sur le lac du Sautet car cela posait vraiment question sur l'origine de ces grosses lacustres... ben pour le coup c'était bien des meds issues du BV amont avec peu ou pas d'introgression, alors qu'on se disait que ça devait être des atlantiques.
JM_NK
Posts: 574
Pertinence:
message 1er fév 2022 - 17:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Cherchez pas les gars, c'est à cause des silures !! icon_lol.gif Si si je vous jure, c'est un pêcheur local qui me l'a dit icon_lol.gif icon_lol.gif

greg38 a écrit:
Et c'est surtout que leurs pops sont ridicules à l'échelle du lac. D'ailleurs les truites lacustres ont quasi disparu du fait de la thermie.

En partie, oui, très certainement, mais c'est loin d'être aussi clair que ça.

Pour ceux que ça intéresse et qui veulent de vraies infos, voici le rapport du suivi de la truite lacustre sur le bassin versant du lac du Bourget entre 2011 et 2017 :
https://www.savoiepeche.com/sites/default/files/2018-11/Rappot%20d%C3%A9finitif.pdf

Je vous copie la conclusion :

"Espèce emblématique du lac du Bourget, l’effondrement des captures de truites lacustres par les pêcheurs amateurs et professionnels nous a amené à mettre en place ce suivi. Suivre une espèce qui partage son cycle de vie entre lac et rivière impose de mettre en place un protocole complexe qui ne néglige pas une phase de son cycle biologique : La reproduction et le développement des alevins en rivière et la croissance essentiellement en lac. Les trois grands axes de réflexion qui constituent ce suivi, l’efficacité des opérations de renaturation, l’efficacité de la reproduction et enfin l’efficacité du repeuplement, répondent justement à ces exigences. Le suivi des opérations de restauration met nettement en avant l’importance des travaux qui ont été réalisés. Les nouveaux linéaires ouverts, grâce à l’équipement ou aux dérasements des seuils existants, sont aujourd’hui très majoritairement exploités. La continuité écologique a été restaurée sur 2.8 km sur le Sierroz (jusqu’au seuil chez Blanc) et sur environ 13 km sur la Leysse (jusqu’au seuil à l’amont du pont de Serbie).
En parallèle, les opérations de renaturation ont permis de pallier aux problèmes d’homogénéité des affluents par une diversification des habitats et des écoulements et plus généralement des faciès. Aujourd’hui ces secteurs, plus attractifs, constituent les zones préférentiellement exploitées par la truite lacustre.
Si la truite lacustre trouve de plus en plus les caractéristiques nécessaires (granulométrie, hauteurs d’eau, vitesse de courant) à son recrutement de nombreuses zones d’ombres persistent quant à son
comportement migratoire notamment à cause des dysfonctionnements conséquents rencontrés sur l’antenne installée dans le Sierroz.
Concernant l’efficacité des repeuplements l’étude a montré les nombreuses lacunes relatives au suivi des alevins. Il montre l’existence d’une reproduction naturelle effective mais ne permet pas de mesurer sa fonctionnalité ou sa contribution au renouvellement des stocks de truites lacustres du lac du Bourget. Le suivi des adultes, plus représentatif de la réalité, met en avant une variation interannuelle importante de la reproduction naturelle avec, globalement, une part importante (près de 50%) des truites issues du repeuplement dans les effectifs capturés par les pêcheurs. La cohorte 2015, dernière étudiée, est celle qui présente le plus fort taux d’individus issus de la reproduction naturelle. Est-ce le début d’une amélioration de la fonctionnalité du recrutement naturel de la truite lacustre ? S’il est trop tôt pour le dire cette étude répond aux objectifs et montre l’importance de continuer les efforts entrepris pour renaturer les systèmes aquatiques et restaurer la continuité écologique des affluents du lac du Bourget. Les bienfaits générés par ces actions sont démontrés. Toutefois il est encore trop tôt pour savoir si ces améliorations suffisent à reconstituer une population viable de truites lacustres dans le lac du Bourget. La poursuite de l’étude semble donc particulièrement justifiée pour suivre l’évolution des stocks à travers les captures des pêcheurs amateurs et professionnels. Compte tenu de la part importante des poissons issus de l’alevinage il semble également judicieux de poursuivre les déversements en continuant de suivre la proportion d’individus issus de la reproduction naturelle par rapport à ceux issus de l’alevinage. Cette évolution constitue un indicateur fiable de l’efficacité des travaux de restauration des travaux.
Ensuite, dans le but de mieux comprendre les mouvements migratoires de l’espèce et en fonction d’adopter des modes de gestion appropriés, il apparait important d’étudier la faisabilité d’installer de nouvelles antennes sur le Sierroz et ainsi répondre aux interrogations qui subsistent sur le comportement de la truite lacustre.
Enfin, essayer de répondre aux nouvelles problématiques mis en avant par cette étude comme
« vérifier concrètement le développement de la MRP chez les juvéniles de truite », « comprendre pourquoi le peuplement ne se reconstitue pas sur le bas Sierroz » pourrait s’avérer déterminant quant à l’évolution des stocks de truites lacustres sur le lac du Bourget.
De nombreuses autres pistes ont été étudiées sur les grands lacs alpins voisins (Annecy, Léman) abritant des truites d’écotypes lacustres : Les pollutions par les métaux lourds, la prédation essentiellement de la perche et du brochet, les effets du changement climatique à l’origine de crues de plus en plus importantes en hiver… sont autant d’éléments susceptibles d’aggraver l’état des populations de truites lacustres. Compte tenu de toutes les pistes restant encore à étudier la mise en place de groupes de réflexion ou d’un programme interlacs (Annecy-Bourget-Léman) pourrait
faciliter la réalisation de tels suivis, en général lourds et difficiles à mettre en place."

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)
0

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:


Navigation :

15 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : waoo
Page générée en 0.428s. - 42 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer