Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
bannière pub
0
depuis mars 2014. Aimez et suivez l'activité du site également sur les réseaux sociaux et plus...
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: carnassiers dans le courant

callistefishing
Posts: 11
Pertinence:
message 3 juil 2024 - 11:50 | carnassiers dans le courant  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut les achiganeurs,

Je pêche les carnassiers (principalement sandres mais aussi un peu de perches et brochets) depuis quelques temps en Seine aval Paris et je suis un peu déboussolé par ce que je lis sur ce forum et autres blogs sur la recherche des carnassiers "en plein courant".

J'avais plutôt l'habitude jusqu'à maintenant de rechercher les carnassiers dans des conditions automnales / hivernales, avec des débits et hauteurs d'eau importants, et donc de prospecter uniquement des zones de calme, type amortis, entrée de darse, bras morts, etc, et, sans doute à tort, de répéter ce pattern même lorsque les conditions ne s'y prêtent pas forcément, c'est à dire avec des conditions estivales, faible débit, eau claire, etc.

Je lis pourtant un peu partout que notamment en présence de conditions estivales, le poisson a tendance à se tenir en plein courant, dans le lit du fleuve. Sans doute à tort, j'ai toujours eu tendance à sous-estimer cette pêche.

Déjà parce qu'elle est moins confortable pour le pêcheur. Les sensations ne sont pas les mêmes entre balancer son leurre plein jus à 50m, et pêcher un contre courant faible à 10m du bord.

Ensuite parce que j'ai toujours du mal à concevoir que le poisson puisse stationner dans le jus, en raison de la dépense énergétique que cela nécessite pour pouvoir rester stationnaire dans un courant fort.

Et surtout parce que j'ai l'impression de chercher une aiguille dans une bote de foin. Autant sur les postes eaux calmes, les zones sont plus facilement identifiables (darses, bras mort, amortis, etc.), autant sur les pêches en pleine eau, aucun élément ne me semble permettre d'identifier pourquoi le poisson se tiendrait à tel endroit de la rivière plutôt qu'à tel autre, si ce n'est la profondeur (fosse notamment).

Comment procédez-vous lorsque les conditions exigent une pêche en pleine eau dans le courant ?Quels sont les spots typiques de ce type de pêche ? Et finalement, un spot plein jus n'est-il pas toujours rattaché à une zone de calme type amortis etc, qui permettra au poisson à la fois d'aller chasser dans le courant et de trouver une zone de confort à proximité ?

Merci d'avance pour vos retours, j'ai l'impression de nager un peu sur ce sujet !!
Biskui
Posts: 1140
Pertinence:
message 3 juil 2024 - 12:55 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

En pleine eau sans structure sans rien, dans le lit du fleuve, franchement tu vas avoir l'impression de pêcher dans le vide, j'ai jamais vraiment fait.

En été dans des conditions d'eau basse et claire, généralement je vais pêcher le sandre à l'aval des barrages lorsque c'est autorisé. Généralement ce sont des poissons de taille modeste, mais quand ils montent chasser ça peut faire des belles séries.

Il y a aussi pas mal de silures et des perches, parfois des brochets dans les zones calmes.

La lecture de l'eau est un peu technique, généralement il y a une zone de plein jus et des zones de contre courant, il y a plein de blocs rocheux donc on s'accroche souvent, il y a aussi souvent des herbiers qui sont un peu moins gênants mais qui cachent des poissons. Parfois c'est de vraies structures pour casser le courant avec des hauts fonds où c'est l'accroc assuré, la zone de pêche peut être très limitée à quelques mètres carrés.

Dans tous les cas on y perd pas mal de leurres.

Parfois dans les très fortes chaleurs, j'ai pris des sandres de 40cm en plein dans la mousse, sous le déversoir si c'est autorisé. Ils s'acclimatent très bien du courant. Il peut y avoir des périodes de forte activité ou tu peux enchainer les poissons.

En plein jus sortie de barrage, je pêche un peu comme au toc, de préférence avec des leurres bien visibles (mais pas tt le temps) je fais dévaler le leurre prêt à réagir au moindre obstacle et à la moindre touche.

Le plus souvent c'est un peu à distance de l'ouvrage quand même, ça peut être aussi dans la zone de fin du fort courant, dans les contre courants... chaque barrage est différent. D'ailleurs tous ne se valent pas, et parfois ça ne donne vraiment rien.

Généralement à un moment de la journée les sandres vont monter dans le courant pour aller ripailler et puis ils repartent. A ce moment là ils sont prenables. Si t'as une flopée de mouettes qui débarquent et chassent c'est un bon moment, et ça arrive assez souvent.

Autre façon de pêcher dans le courant : les fosses. En été + eau claire les fosses de 6 à 10+m ça vaut le coup d'essayer. On y trouve aussi des brocs et des perches. Si il y a du courant, je pêche assez lourd dans ces conditions (15 à 25g selon le courant, ça met longtemps à descendre). Difficile de ne pas lancer un peu amont pour laisser au leurre le temps de descendre, ça veut aussi dire plus d'accrocs. Certaines fosses sont dégueulasses et impraticables ou alors faut y aller en cheburashka et pas avoir d'y laisser des plumes.

Les piles de ponts, zones d'ombre sous les ponts en journée ça se fait aussi. De même les restes d'anciennes structures/ponts/etc généralement ça concentre les poissons.

Les perches sont souvent très actives dans une période autour du lever du soleil (et du coucher)... Les sandres quand il fait très chaud... c'est surtout la nuit que les gros bougent. Je suis un peu dubitatif par rapport au coup du matin pour le sandre en été.

Les pélagiques c'est impossible sans livescope ou similaire, ceux qui sont en plein dans le jus à mi hauteur et à qui il faut envoyer un leurre 10 cm sous le nez.

Dernière modification par Biskui: 3 juil 2024 - 13:41
callistefishing
Posts: 11
Pertinence:
message 3 juil 2024 - 14:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci pour toutes ces infos précieuses ! En effet je n’ai pas encore eu trop l’occasion d’aller prospecter les zones de barrage, mais je vais m’y mettre !
J’ai repéré quelques barrages avec un peu plus de fond qu’ailleurs (4/5m) qui devraient être pas trop mal !
J’imagine qu’on y laisse beaucoup de leurres, même en chebu, et alors quand tu fais dévaler le leurre depuis l’amont sans contrôle de ta ligne, n’en parlons pas ! J’ai bien envie d’essayer des montages Carolina ou Drop shot en texan, au moins il n’y aura que le plomb à traîner sur le fond !
Julien92
Posts: 2985
Pertinence:
message 3 juil 2024 - 14:56 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Le sandre nage très bien donc le courant ne lui fait pas peur, au contraire, il a un avantage sur ses proies d'où l'intérêt de ce genre de zones. Avec les niveaux actuels c'est pas terrible, ça vaut davantage le coup par eau basse et plus chaude avec un stress d'oxygène qui va concentrer le fourrage sur ces zones.

Il faut trouver les zones chaudes, les sandres cherchent toujours la limite où ils vont trouver des poissons en galère sans trop se fatiguer. Les contre courants et les queues de courant sont souvent les zones qui rapportent le plus de touches. Après, le courant en surface n'est pas forcément le courant au fond, par exemple, pêcher sous la cascade du barrage peut être très bon et ça peut se passer sous la canne ou presque avec une tp de 30 g.

Côté accros oui c'est pas les zones les plus sympas en général. Privilégier la pêche aval ou trouver les couloirs propres et les pêcher de façon bête et disciplinée sans chercher à pêcher autour. Le problème étant les cailloux et les plombs qui se coincent, les alternatives à la TP comme le chebu n'ont pas forcément une grosse valeur ajoutée. Ca peut, mais pas toujours.

Ce sont rarement des zones où on fait de grosses séries de poissons ni de gros poissons mais c'est un des types de spots qui assure assez régulièrement des touches à la belle saison.

Dernière modification par Julien92: 3 juil 2024 - 15:35
colipunke
Posts: 2478
Pertinence:

Groupes: 6
message 3 juil 2024 - 20:22 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je ne pêche pas dans ces conditions donc sur l'aspect pratique je ne vais pas pouvoir t'aider, mais sur le courant en général, deux petites remarques :

- les structures au fond créent des zones avec moins de courant dans lesquelles les poissons peuvent se tenir sans dépenser trop d'énergie. Plus il y a de courant plus la quantité d'eau qui passe, et donc potentiellement la quantité de bouffe, est importante. Et plus il sera difficile à une proie d'éviter une attaque, comme le précise Julien92.
En mer, les bars sont spécialistes de ce genre de comportement et l'activité sur ces postes augmente clairement avec le flux.
En première cat. les truites sont également des pros de ça.

- il me semble bien que le phénomène de contre-courant est provoqué par la réduction de la vitesse de l'eau quand elle "frotte" sur le bord. J'ai vu une fois une vidéo qui expliquait que le même phénomène existe aussi au fond de la rivière, ce qui paraît logique. De la même manière que des contre-courants, il n'y en a pas partout sur les bord, il n'y en a pas partout non plus sur le fond. Mais on ne peut pas les localiser avec les yeux.
_________________
waoo
Posts: 5134
Pertinence:
message 3 juil 2024 - 20:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pareil ...Le courant en surface ne veut rien dire suffit d'un bon bloc de pierre ,un tronc, une cassure....etc... pour créer un abris sans courant ou les poissons se tiennent sans aucun effort dans une zone qui paraît être en plein jus ....

Sinon carna = trouver où sont les proies ...bien souvent . En ce moment cette année c'est pas encore très vrai mais souvent l'été les proies cherchent les zones oxygénées
Julien92
Posts: 2985
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 09:52 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

colipunke a écrit:

En mer, les bars sont spécialistes de ce genre de comportement et l'activité sur ces postes augmente clairement avec le flux.
Ca me rappelle des pêches sur les parties rocheuses de la côte vendéenne où je pêchais des grandes dalles peu profondes avec beaucoup de mousse et les bars se tenaient en embuscade dans les failles qui faisaient 1 m de large et 1 ou 2m de fond.

waoo a écrit:

Sinon carna = trouver où sont les proies ...bien souvent .
Et c'est ce qui rend la pêche du sandre globalement plus compliquée en été qu'en hiver, c'est que la bouffe est partout.
Biskui
Posts: 1140
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 10:37 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

L'action se passe la nuit dans l'eau claire en plus, les bordures sont remplies de vifs.

Mais les percidés se déplacent beaucoup par eau chaude non ? Les perches (pas les toutes petites) se baladent beaucoup en bordure l'été, j'imagine que les sandres peuvent aussi faire de la distance entre les spots de repos et les spots de chasse
Julien92
Posts: 2985
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 11:06 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Biskui a écrit:
L'action se passe la nuit dans l'eau claire en plus, les bordures sont remplies de vifs.

Mais les percidés se déplacent beaucoup par eau chaude non ? Les perches (pas les toutes petites) se baladent beaucoup en bordure l'été, j'imagine que les sandres peuvent aussi faire de la distance entre les spots de repos et les spots de chasse
Oui ils se baladent pas mal et chassent surtout la nuit. C'est pourquoi la proba, bon endroit/bon moment se réduit, les bons moments sont brefs, ils n'ont qu'à ouvrir la gueule et le bon endroit c'est potentiellement un peu partout. On n'a pas trop cette config sur la Seine mais les phases de chasse peuvent coïncider avec les éclusées. Quand un barrage s'ouvre et qu'il fait très chaud, ça fait bouger la blanchaille et il peut y avoir des chasses à ce moment là, même dans peu d'eau, en pleine journée, sous un grand soleil, mais, là encore, il faut être bon sur le timing, ça se passe à un certain moment et ça ne dure pas.
waoo
Posts: 5134
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 12:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Julien92 a écrit:

Et c'est ce qui rend la pêche du sandre globalement plus compliquée en été qu'en hiver, c'est que la bouffe est partout.

Ça dépend où . Les endroits où les déversoir sont autorisés à la pêche. C'est facile de trouver les sandre en été
YannB
Posts: 3937
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 14:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

c'est pour la truite mais reprend pas mal d remarques d'ordre general. Notamment sur les "courants" ex ou le courant au "fond " est plus lent qu'au dessus = mécanique des fluides

https://www.truites-et-cie.fr/article/technique/leurre-mouche-toc/comment-bien-lire-une-riviere-truite

Dernière modification par YannB: 4 juil 2024 - 14:18
Julien92
Posts: 2985
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 15:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

waoo a écrit:
Julien92 a écrit:

Et c'est ce qui rend la pêche du sandre globalement plus compliquée en été qu'en hiver, c'est que la bouffe est partout.

Ça dépend où . Les endroits où les déversoir sont autorisés à la pêche. C'est facile de trouver les sandre en été
C'est bien pour ça que je dis "globalement", le fourrage peut toujours se regrouper localement pour une raison X ou Y autre que les rassemblement hivernaux et ça créé des points chauds et ce ne sont pas les seuls d'ailleurs. Force est de constater quand même que pêcher les sandres en été, c'est plus aléatoire et les gros poissons se font plus rares, ce qui ne veut pas dire que c'est impossible ni que quelques plans un peu "sûrs" se dessinent ici ou là dans certaines conditions. La pêche au live le montre bien, ces poissons sont un peu partout et au milieu de nulle part : quand un arbre sur 2 km de ripisylve les abrite où qu'ils nagent dans le grand bleu 3 m sous la surface dans 50 m d'eau, les chercher où ils passent le gros de la journée, c'est s'en remettre au petit bonheur la chance. En hiver quand le fourrage occupe 10% du milieu et que tout le monde se fait coller au bord par le courant ou se calle au fond des fosses, ça facilite nettement la tache.
Biskui
Posts: 1140
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 15:49 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

YannB a écrit:
c'est pour la truite mais reprend pas mal d remarques d'ordre general. Notamment sur les "courants" ex ou le courant au "fond " est plus lent qu'au dessus = mécanique des fluides

https://www.truites-et-cie.fr/article/technique/leurre-mouche-toc/comment-bien-lire-une-riviere-truite

Intéressant, merci

J'avais trouvé le même genre d'article sur les écluses parisiennes et la structure du courant, ainsi que des fonds, hélas je ne l'ai plus sous la main c'était une mine d'or.


waoo a écrit:
Ça dépend où . Les endroits où les déversoir sont autorisés à la pêche. C'est facile de trouver les sandre en été

C'est de plus en plus interdit en tout cas sur la Seine et la Marne.

D'ailleurs question réglementation : quand la pêche est interdite 50m d'un barrage de fleuve c'est pour des "raisons de sécurité" ça veut dire qu'on a pas le droit de lancer une ligne dans les 50m ou tant qu'on est à 50m on peut lancer où on veut ?

Vu que l'interdiction peut être différente d'une rive à l'autre je dirais que c'est une question de berge et pas d'eau mais bon.

Par contre dire "facile" c'est pas vrai non plus faut pas exagérer. Ils sont pas toujours là ou alors pas toujours prenables, et c'est pas une pêche facile pour autant.

J'ai fais toutes les écluses du 77 et du 91, j'y ai quasiment jamais vu un pêcheur de sandre au leurre souple, tu croises parfois des gars qui viennent passer un crank, des spécialistes du silure (y a de ces monstres parfois qui attendent que des grosses brèmes tombent de la cascade...) souvent au leurre dur...

D'ailleurs le seul gros sandre que j'ai vu pris dans un barrage c'est par un mec qui pêchait le silure avec un Shad Rap et une tresse qui pouvait remorquer un camion, sans bas de ligne, un sandre de 90 qui trainait entre des rochers dans 1m d'eau et un bouillon pas possible en bas du déversoir, le truc improbable.
waoo
Posts: 5134
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 19:44 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Julien92 a écrit:
waoo a écrit:
Julien92 a écrit:

Et c'est ce qui rend la pêche du sandre globalement plus compliquée en été qu'en hiver, c'est que la bouffe est partout.

Ça dépend où . Les endroits où les déversoir sont autorisés à la pêche. C'est facile de trouver les sandre en été
C'est bien pour ça que je dis "globalement", le fourrage peut toujours se regrouper localement pour une raison X ou Y autre que les rassemblement hivernaux et ça créé des points chauds et ce ne sont pas les seuls d'ailleurs. Force est de constater quand même que pêcher les sandres en été, c'est plus aléatoire et les gros poissons se font plus rares, ce qui ne veut pas dire que c'est impossible ni que quelques plans un peu "sûrs" se dessinent ici ou là dans certaines conditions. La pêche au live le montre bien, ces poissons sont un peu partout et au milieu de nulle part : quand un arbre sur 2 km de ripisylve les abrite où qu'ils nagent dans le grand bleu 3 m sous la surface dans 50 m d'eau, les chercher où ils passent le gros de la journée, c'est s'en remettre au petit bonheur la chance. En hiver quand le fourrage occupe 10% du milieu et que tout le monde se fait coller au bord par le courant ou se calle au fond des fosses, ça facilite nettement la tache.

Oui mais non en fait ... si je disais ça dépend où c'est que perso ça a était l'inverse dans deux régions ou j'ai vécu... bien plus simple l'été. Même en oleine journée des fois on voyait même leur dorsale sortir de l'eau ... en grand milieu c'est totalement faux . Mais en petit milieux avec des coins plus oxygénes que d'autres et autorisés à la pêche ça peut être bien plus facile l'été le sandre . Enfin moi en tout cas c'est mon expérience
waoo
Posts: 5134
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 19:47 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Biskui a écrit:
[

J'ai fais toutes les écluses du 77 et du 91, j'y ai quasiment jamais vu un pêcheur de sandre au leurre souple, .

Pas parlé de leurres souples . Je ne les pêche jamais au souple ou presque dans ces conditions icon_wink.gif
waoo
Posts: 5134
Pertinence:
message 4 juil 2024 - 19:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Biskui a écrit:
[

D'ailleurs le seul gros sandre que j'ai vu pris dans un barrage c'est par un mec qui pêchait le silure avec un Shad Rap et une tresse qui pouvait remorquer un camion, sans bas de ligne, un sandre de 90 qui trainait entre des rochers dans 1m d'eau et un bouillon pas possible en bas du déversoir, le truc improbable.

La technique improbable mais pas l'endroit . L'endroit c'est exactement ce qu'ils adorent . Même avec moins de 50 cm de fond ils y vont.

Et même la technique n'est pas si improbable en fait . Dans ce genre de spot ils adorent les leurre durs ... et direct tresse ben toute manière y'a peut d'eau . Du bouillon . Ils attaquent par réaction sont souvent bien vénéres quand ils sont dans de l'eau oxygénée comme ça avec masse de bouffe partout autour d'eux ....
En fait en étant bien observateurs on arrive à bien les repérer dans ces coins comme je disais . On voit souvent leur dorsales et leur chasses

Mais je parle de petits milieux ... en grosse rivière, fleuve ...je n'ai pas cette expérience.

Et le soir c'est encore pire . Même si ces coins sont très bons en pleine journée en pleine canicule


Pour moi c'est simplement pour ça que c'est interdit la plupart du temps les déversoirs. Pas une question de sécurité.... là pêche y est trop facile l'été et pas que pour le sandre .

Dernière modification par waoo: 4 juil 2024 - 20:03
YannB
Posts: 3937
Pertinence:
message 5 juil 2024 - 12:13 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

[quote="Biskui"][quote="YannB"]

D'ailleurs question réglementation : quand la pêche est interdite 50m d'un barrage de fleuve c'est pour des "raisons de sécurité" ça veut dire qu'on a pas le droit de lancer une ligne dans les 50m ou tant qu'on est à 50m on peut lancer où on veut ?

.[/quote]

de memoire, c'est autorisé à 1 canne de base. ("Toute pêche est interdite à partir des barrages et des écluses ainsi que sur une distance de 50 mètres en aval de l'extrémité de ceux-ci, à l'exception de la pêche à l'aide d'une ligne")
sauf regle locale, comme l'Ecluse de Suresene. C'est 50 m sont souvent passés en "reserve"
la Totale Paname
Interdictions de pêche
Pour des raisons de sécurité, des réserves de pêche ont été instaurées près des ouvrages de navigation. Sur ces réserves, la pêche est interdite depuis les rives gauche et droite et en bateau ou autre engin flottant (float-tube compris) sur toute la surface comprise entre les deux rives concernées.

Hauts-de-Seine :

Barrage et écluses de Suresnes : rives droite et gauche, du PK 16.500 au PK 17.350.
Seine-Saint-Denis :

Ecluse de Neuilly-sur-Marne : rives droite et gauche sur 150 m (totalité de l’ouvrage + 50 m en aval de l’écluse).
Val-de-Marne :

Barrage d’Ablon-sur-Seine et les 2 écluses : rives droite et gauche sur 250 m (125 m en amont et 125 m en aval) ;
Barrage du Port à l’Anglais et les 2 écluses : rives droite et gauche sur 250 m (125 m en amont et 125 m en aval) ;
Barrage de Joinville : rives droite et gauche sur 175 m (125 m en amont et 50 m en aval) ;
Barrage de Créteil et écluse : rives droite et gauche sur 250 m (125 m en amont et 125 m en aval) ;
Bras du Chapitre au droit du clapet : rives droite et gauche sur 40 m (30 m en amont et 10 m en aval) ;
Ouvrage de Saint-Maur : de l’entrée du canal souterrain jusqu’à 50 m en aval de l’écluse ;
Barrage de Saint-Maurice et écluse : rives droite et gauche sur 250 m (125 m en amont et 125 m en aval).

edit : il y a un sujet de 2015 sur Achigan

Dernière modification par YannB: 5 juil 2024 - 12:14
Vevster
Posts: 129
Pertinence:
message 5 juil 2024 - 17:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Vous commencez à avoir des aspes en Seine il me semble.
A pêcher dans la veine d'eau principale (pas forcément fort courant) et en aval de chutes (là où c'est autorisé)

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

26 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : Ghis2367, pechouille, Angler.
Page générée en 0.453s. - 40 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer