Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
bannière pub
0
depuis mars 2014. Aimez et suivez l'activité du site également sur les réseaux sociaux et plus...
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Pour ceux qui vont prendre la mer... message de la SNSM de l'île de Ré

Elorn29N
Posts: 3633
Pertinence:

Groupes: 1
message 1er juil 2022 - 10:35 | Pour ceux qui vont prendre la mer... message de la SNSM de l'île  
Note du message: Notez ce message: down / up

La sécu commence par la prévention. S'ils n'avaient pas été retrouvés, avec quand même un peu de chance, il aurait fallu faire décoller l'hélico d'alerte à La Rochelle (Dauphin Marine à l'époque), voir un Atlantique ou un Falcon 50 de Lorient Lann Bihoué... Sans trop de chance de les retrouver vivants...

Message de la SNSM de l'île de Ré trouvé sur fb ce matin :

"Le Mardi 29 juin, à 18h17 une vedette à moteur chavire entre le phare des Baleinaux et la pointe du Lizay.
Les trois hommes se retrouvent à la mer leur bateau coulé à la verticale, une poche d’air maintient la proue entre deux eaux, ils s’y accrochent.
18h23 Avec difficulté ils composent le 18 sur un téléphone.
Le Codis17 relaie au Cross Etel.
18h28 Mayday Relay
18h29 Le Cross Etel nous engage pour opération SAR recherche et sauvetage.
18h35 Deux équipiers de la station Ile de Ré appareillent avec la 458.
18h45 Quatre autres équipiers de la station Ile de Ré appareillent en tenue de plongeur avec le moyen secondaire semi rigide.
La houle est formée et la visibilité est de un nautique, elle ne permet pas au sémaphore des Baleines d’avoir un visuel sur les naufragés. La zone de recherche va devenir très vaste faute d’azimuts et de données GPS.
Les seules données qui nous sont relayées par le Cross sont les hauteurs de sonde que les naufragés se souviennent avoir vues sur leur sondeur avant le chavirage et qu’ils ont données au Codis.
Chaque indication donnée par le Crossa Etel, aussi infime soit elle, est précieuse en sauvetage. Ces hauteurs d’eau vont guider nos recherches pour effectuer nos protocoles de paternes vers les cassures du large.
Nous naviguons à vive allure, avec les yeux partout, ça choufe devant pour pas leur passer dessus, ça choufe derrière, ça choufe tous azimuts...
A un quart de mille sur le travers tribord, entre deux trains de houle, une forme.. anormale.. faut y’aller, lever le doute, surtout lever tous les doutes...
Un coup j’te vois un coup j’te vois pas dans les vagues... on fonce pour voir si j’tai bien vu et si c’était bien toi!! va savoir?
Le temps s’allonge, l’eau se met à geler chez eux mais la distance s’écourte,
ils sont là !!!
Ce sont eux, trois petites têtes dépassent sur un léger fluo des gilets, rien d’autre... Seul le balcon avant du bateau fend la houle, ils sont crispés sur son Inox trempé de froid.
Nous récupérons les trois hommes à notre bord, c’est fini!
Après avoir informé le Cross, transbordement immédiat dans la douillette 458 pour les envelopper de papier bonbon et entamer un premier bilan médical.
Deux hommes sont sous le choc et grelottent dont un désorienté en hypothermie avancé. Sa température est de 30 degrés, tension haute et le palpitant qui fait la java.
Le Cross engage un Vsav pour l’accueil au port de St Martin de Ré. La 458 fait route de tout son souffle avec les trois hommes pris en mains chaudes par trois équipiers.
19h30 Au port ils sont pris en charge par les pompiers pour un second bilan médical.
Pendant ce temps le moyen secondaire et ses trois équipiers s’occupent de l’épave pour la renflouer et la remorquer à un corps mort devant la plage du Lizay.
20h59 fin de mission retour à la base.
Le récit que nous ont donné le lendemain les trois naufragés incite à plus de prudence avant de prendre la mer.
Ils ne portaient pas leurs gilets de sauvetage.
Ils n’avaient pas de VHF portable.
Leurs fusées de détresse n’étaient pas accessibles.
Leur mouillage était trop court, à pic, et les a fait enfourner dans la houle une fois, deux fois et trop tard pour larguer.
Par chance:
Les gilets en copains se sont invités sans sonner à prendre l’air et ils parviennent à les enfiler une main pour toi une main pour le bateau.
Ils avaient un smartphone qui n’a pas bu la tasse..
Ils ne connaissaient pas la zone mais se souvenaient des profondeurs de sonde.
Les bons réflexes:
Ils sont restés groupés accrochés au navire.
Ils ont gardé leur sang froid et le moral.
Le téléphone:
Indévérouillable avec les mains mouillées, l’un d’eux l’a manipulé avec son nez et a pu appeler le 18.
C’est mieux que rien, et déjà chapeau bas d’avoir le discernement et le nez aussi fins, mais la prochaine fois Pablo que t’auras les mains sèches l’urgence en mer est le 196, ( un neuf six ) 196…. Allez répète après moi: « un neuf six » il permet de gagner quelques précieuses minutes entre l’appel, le relaie au cross et le Mayday. ( 5 minutes précisément dans leur cas )
5 minutes de plus à la baille ça peut faire un degré de moins sous la peau..
S’ils avaient eu une VHF portable branchée sur le canal 16, nous aurions pu dès notre appareillage, ou bien le Sémaphore des Baleines, faire une goniométrie sur eux et réduire le temps de recherche.
Le canal 16 et le 196, ils sont précieux ces numéros c’est de l’or car le Cross veille sur vous 24h/24.
Sauvetage heureux! leurs trois sourires nous encouragent à poursuivre la mission."

Une fois de plus, BZ à la SNSM icon_exclaim.gif
_________________
Préserver pour ne pas avoir à réparer !
colipunke
Posts: 2054
Pertinence:

Groupes: 6
message 1er juil 2022 - 13:09 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C'est clair, hypothermie en moins d'une heure, en plein été !
Equipez vous comme pour le pire.

Tous les ans par chez moi il y a des morts. Des gars qui partent en kayak ou en paddle sans gilet. Ou à la pêche ! Des bateaux qui se retournent. Parfois des trucs très cons : une fois des gens ont pris un bain mais il n'y avait pas d'échelle pour remonter sur le bateau... Il y a deux ans je crois, une famille avait mis les enfants à l'abri dans la cabine, fermée. Le bateau a chaviré, les enfants sont morts noyés. C'est le concours des drames horribles, les accidents en mer.
Sur pecheenkayak, un membre a témoigné avoir sauvé deux touristes. Ils étaient tractés sur une bouée derrière un bateau. Sauf que sur un saut ils ont lâché. Les conducteurs du bateau ne s'en sont pas rendu compte... Heureusement le gars était là pour les repêcher. Il a sauvé deux vies et personne ne s'en est rendu compte à part lui. Même pas un merci. Tout le monde a cru que c'était un petit incident sans gravité.
Mais la mer ne pardonne pas les erreurs.

Quand je pêche du bord la nuit dans les rochers, je prends le matos de sécu du kayak. C'est waders, gilet, téléphone dans une pochette étanche ET vhf pré-réglée sur le canal 16. En plus de la lampe étanche clignotante et le sifflet de rigueur qui ne quittent pas le gilet. A part la vhf, le tout ne coûte que quelques dizaines d'euros.

J'ai hésité à prendre un casque. Un ami a pêché une fois avec un compétiteur japonais. Le type avait un casque dans les rochers. Ca fait sens : tu tombes à l'eau, tu t'assommes... t'es mort.
_________________
waoo
Posts: 4315
Pertinence:
message 1er juil 2022 - 14:33 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci Elorn , ça fait jamais de mal


Et oui colipunke , t'as raison , même si bon il y a toujours des risques à tout et on ne peut jamais tous les écarter ... Perso aller pêcher avec un casque ça commence à me dépasser . Un moment donné une sécurité sur une autre puis une autre ...etc... ça ne finit jamais . Au taf par exemple on voit bien qu'un moment donné c'est idiot , on arrive même à créer des situation dangereuses a force de rajouter des sécurités et souvent de la part de gens qui sortent d'école de sécu et n'ont jamais bossé sur un chantier , j'ai à gaver d'exemples ...

Ceci étant dit , t'as bien raison , les cailloux en bord de mer c'est dangeureux , déjà de jour , un minimum de sécu c'est bien . J'en connais un qui est tombé , en méditérannée , en méd très agitée et il a eu un sacré coup de bol de s'en sortir ce jour là

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

27 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : illaspe, akmao
Page générée en 0.331s. - 40 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer