Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
bannière pub
0
depuis mars 2014. Aimez et suivez l'activité du site également sur les réseaux sociaux et plus...
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Stratégie : Abordage d'un lac en float tube de manière optimale

Methodrone8
Posts: 44
Pertinence:
message 25 aou 2020 - 12:15 | Stratégie : Abordage d'un lac en float tube de manière optimale  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour tout le monde.

Je suis un fervent pecheur en float tube, et j'aimerais progresser dans ma facon d'aborder les spots.

En effet, je suis sûr que je pourrais toucher plus de poisson en abordant les spots de facon plus optimale.

Je pêche des bras morts de la seine, qui ont parfois la forme de lacs, considérons donc que je pêche des lacs. Je vise principalement le brochet.

Les leurres que j'utilise le plus souvent, par ordre de priorité sont spinner/chatterbait , divinator , Leurre souple sur TP , Buster jerk et autres big baits.

J'ai dernièrement eu de bons résultats au buster jerk en couvrant de plus longues surfaces de pêche, en pechant d'un bort a l'autre sur certaines parties étroites du spot. Les poissons ont mordu souvent en pleine eau.

Ce qui me vient naturellement quand j'arrive sur mon spot, c'est de pécher les bordures, car elles sont assez abruptes et il y a un beau cover. Mais je touche finalement peu de poisson comme cela... En général j'attaque au spinner pendant une bonne heure puis je teste mes autres leurres. Il n'est pas rare que je ne prenne rien, alors que je sais que l'endroit est poissonneux, et bien qu'il soit péché, vu que c'est vaste je ne pense pas que la pression de pêche soit si énorme que cela.

Je ne pêche que très rarement la pleine eau et je suis sur que je loupe quelque chose. Je n'ai pas de sondeur, je pense investir dans un deeper afin de cartographier le spot au fil de mes session de pêche. Si je suis en pleine eau, je dois privilégier quoi comme fonds? Herbiers? fosses? obstacles?

Dernièrement j'ai fait un tour en Sologne ou j'ai péché un étang que je ne connaissais pas, et où les bordures étaient totalement inpéchables car trop peu de fonds. J'étais totalement perdu et ne savais pas comment aborder la pleine eau. je n'ai d'ailleurs rien pris.

Je m'en remet aux pecheurs plus aguerris que moi.

Quand vous arrivez sur un lac, disons un nouveau pour vous, quelle va être votre approche? Votre premier leurre que vous allez lancer pour prendre la température? Vous essayez quel endroit en premier?

J'aimerais bien lire la vision de différents pécheurs, je suis sur que chacun a sa vérité, mais il y a du bon à prendre partout je suis sur!

Merci pour votre aide!

Guillaume
White hunter
Posts: 1052
Pertinence:
Web: www
message 25 aou 2020 - 14:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je suis bien incapable de répondre à cette question, mais je puis dire qu'elle est très bonne. Confronté à cette situation sur un lac il y a deux saisons, j'avais un atout indéniable, un sondeur !!!

Même vieux, même dépassé, il savait me dire que là-dessous - ou pas - il y avait des poissons. Privé de sondeur quelques jours , j'avais l'impression de pêcher les yeux grand fermés ... Alors j'allais là où j'avais eu des touches en général.
_________________
Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard (Louis Aragon)
espadon35
Posts: 357
Pertinence:

Groupes: 1
message 25 aou 2020 - 19:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Soit observateur, sans sondeur tu dois laisser parler ton sens de l'eau qui est souvent un mélange d'observation/expériences passées.
Pour la pleine eau et les brochets pélagique, faut chercher ce qui attire le poisson fourrage, une éclosion de chironomes au dessus d'un fond vaseux, gobages ou marsouinage de poissons blanc, des grèbes (oiseaux piscivores) qui plongent etc etc
En gros cherches les indices du garde manger des brochets et souvent ils seront là.

Dernière modification par espadon35: 25 aou 2020 - 19:20
MT
Posts: 4014
Pertinence:
Web: www
message 26 aou 2020 - 08:25 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Aborder la pleine eau ce n'est pas pareil selon que la profondeur moyenne est de 3 m ou de 15 m (ou plus), ce sont deux approches bien différentes.

Dans le premier cas le sondeur n'est pas d'un grand secours, et la carto n'a de réel intérêt que si les fonds ne sont pas complètement uniformes. Pas trop d'autre solution que pêcher l'eau en restant attentif aux moindres indices (dureté du fond, obstacle isolé, fourrage, vent, etc.)
La bonne nouvelle est que dans ce genre d'endroit même s'il y a 5 m d'eau n'importe quel leurre qui passe dans 1-2 m d'eau peut prendre un brochet même s'il est au fond, d'ailleurs mieux vaut pêcher trop haut que trop bas ça augmente le rayon d'action du leurre.
Du coup ça simplifie quand même beaucoup la recherche par rapport à des lacs profonds où la profondeur de prospection devient un paramètre essentiel.

Si les fonds sont changeants comme par exemple dans la plupart des lacs artificiels et certaines ballastières là par contre la connaissance de la topographie prend toute son importance. Cassures et haut-fonds de pleine eau, chenaux, fosses, sont autant de structures qui vont influencer le positionnement des carnassiers.

En règle générale dés que la pression de pêche atteint un certain seuil pas mal de poissons et notamment les plus gros ont tendance à s'écarter des bordures (pas tout le temps ni systématiquement non plus mais notamment en dehors des phases d'activité principales), tout simplement parce qu'au large ils sont moins dérangés.

Après la bordure c'est un concept relatif, ça peut être 2 m ou 30 m, un poisson qui se tient à 30 m de la rive sur une pente très douce comme ton étang solognot est encore en bordure alors que sur un à pic avec une pente à 100% c'est un pélagique.

Bref la stratégie de prospection loin des bordures dépend essentiellement de la configuration du plan d'eau
_________________
http://www.envie-dautrement.com/sejour-de-peche-en-espagne-lacs-guadiana-extremadura.html
YannB
Posts: 3358
Pertinence:
message 26 aou 2020 - 16:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

et sans sondeur, on peut sonder!! Il est toujours important de connaitre le fond (que ce soit la profondeur ou le type). Voir google map aussi, on peut distinguer les hauts fonds etc. via les variation de couleur..Cela peut servir pour trouver une éventuelle cassure.
Dante
Posts: 3102
Pertinence:
message 26 aou 2020 - 17:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Objectivement sur les zones vastes et profondes, un sondeur bien utilisé c est un avantage déterminant, d autant plus sur un nouveau spot.

Je me verrais mal aujourd hui pêcher en verticale sans sondeur.

Dernière modification par Dante: 26 aou 2020 - 17:55

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)
0

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

7 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : FILOU
Page générée en 0.282s. - 40 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer