Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


forum-sujet Nouveau sujet | Retour aux sujets du forum | < | > |
Pages: 1 ... 4 5 6 ... 8
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Prolongation ouverture 1ère catégorie

squale
Posts: 3391
Pertinence:
message 14 aou 2020 - 15:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jeje1445 a écrit:


Effectivement, l'Ombre commun a une bonne capturabilité mais pas la Truite fario (sauvage évidemment).

Parce que les comportement de ces deux poissons sont diamétralement différents.

a+ squale
_________________
Les longues distances m'épuisent ... Nous les Nains, nous sommes des sprinters, redoutables sur de courtes distances !
Elorn29N
Posts: 2977
Pertinence:

Groupes: 1
message 14 aou 2020 - 15:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Nous n'avons pas ce chiffre et il ne serait pas significatif puisque les indices d'abondance ne concernent que les radiers pour estimer la productivités de saumons et de truites (recrutement) : 0+ et 1+ le plus souvent avec quand même quelques adultes autour d'une pierre ou d'une branche. Les trous, abris, obstacles comme arbres et sous-berges profondes sont évités.

Pêche ou pas pêche, le moindre ruisseau affluent de 1 m de large montre une truite au mètre en fin de saison de pêche mais les adultes sont déjà redescendus ou cachés sous les abris que le protocole exclu (5 mn de pêche électrique soit environ 80 m de parcourus, toujours au même endroit).

Ces ruisseaux autrefois très pêchés au toc par les pépés du coin ne le sont quasiment plus.

Moins de pêcheurs et plus de no-kill chez les jeunes, de plus l'Elorn il faut le reconnaître constitue un cas particulier : pêche des migrateurs sur l'aval qui à part la capture par les saumonniers de rares grosses truites, jusqu'à 55 cm connues, souvent relâchées dissuade les farios qui en ont ras le bol de voir défiler grosses mouches trainées derrière des soies de 6 à 8, grosses cuillères , paquet de vers monstrueux sur 30 à 35/100...
(jusqu'au 15 juin seulement pour ces deux derniers mode et crevettes interdites).

Nous avons aussi limité le quota de farios à 3 au lieu de 6, ce qui va dans le sens que tu développe :
Citation :
Pour le cas particulier de la truite, comme je l’évoque aussi plus haut, le profil du parcours (quantité et type de nourriture, profil de rivière, item lent les caches) a un impact énorme sur la densité, c’est évident, et ça n’a effectivement rien à voir avec le pêche... mais si tu enlèves 10 poissons adultes/jour pour 300 pêcheurs ne serait-ce que 5 fois dans l’année sur un linéaire même de 5km, tu enlèves 15000 poissons adultes... 3 au mètre linéaire... ça va être compliqué de me démontrer que l’impact est faible...

Rares sont les pêcheurs qui prélèvent ces trois poissons, ce qui fait que toute comparaison semble bien aléatoire. On a voulu développer un carnet de captures de truites, mais nous n'avons guère de retours... Quasiment aucun même des administrateurs...
Pour les abris, c'est là que sont les belles... Tu as raison, cette donnée est importante dans la définition de "milieu conforme". Nous avons encore un petit budget pour la diversification des milieux (micro barrages, chicanes...). D'un coté on supprime des embâcles et de l'autre on diversifie... icon_lol.gif Ici, ça pousse et si on interviens pas, les berges sont bouffées, des secteurs s'envasent, des îles peuvent même se créer... La turbidité de l'eau augmente avec des MES...

Du fait des évolutions des mentalités et du nouveau quota, j'aurai tendance à donner en partie raison à Jeje14. L'impact des pêcheurs peut être réduit... Je dirai, certainement pas partout... icon_mrgreen.gif On a aussi cinq gardes particuliers pour faire respecter ces quotas icon_exclaim.gif icon_wink.gif

Des retours de pêcheurs, cette année, beaucoup de poissons adultes ou qui seront aptes à se reproduire cet hiver entre 22 et 28 cm ont été capturés et curieusement peu de belles au dessus de 37 - 38, pas de 50 - 55 signalées mais elles sont là... j'en connais au moins deux dans des biefs...

Avant d'être administrateurs, donc avant le début de ce siècle, je serai aller leur rendre visite au vairon si la mouche n'avait pas fonctionné, juste avant la fermeture... ça, c'était avant... new_puppy_dog_eyes.gif icon_wink.gif icon_rolleyes.gif icon_lol.gif icon_lol.gif icon_lol.gif Là, même en no-kill je les laisserai tranquilles.

Les pollutions au lisier le plus souvent dans notre coin, montrent l'incroyable capacité de recolonisation des truites et la formidable résilience de l'espèce à condition que le milieu soit de qualité.
Or, là, c'est 100 % de perte plus les proies (invertébrés et autres). Mais chut, cela pourrait donner des éléments aux experts et avocats des pollueurs... icon_rolleyes.gif icon_evil.gif

Dernière modification par Elorn29N: 14 aou 2020 - 15:46
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
Lesfilmu
Posts: 4655
Pertinence:

Groupes: 3
message 14 aou 2020 - 16:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ok icon_wink.gif

Juste pour préciser, je ne cherche pas à avoir raison, je m’en tape, juste à comprendre/mieux/plus icon_wink.gif
_________________

Lesfilmu
JM_NK
Posts: 338
Pertinence:
message 14 aou 2020 - 16:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut à tous,
J'allais justement citer l'exemple de l'Albarine icon_biggrin.gif

Lesfilmu je t'invite à lire leurs rapports d'études piscicoles, tu vas sans doute être étonné. icon_wink.gif Malgré une pression de pêche de folie, des prélèvements de malades (j'ai plus les chiffres en tête mais estimées à plusieurs dizaines de milliers de truites par an), la population ne cesse d'augmenter et les gros sujets également.

Pour avoir lu des dizaines d'études dans des milieux aussi variés que l'Albarine, le Rhône, la Gère, le Guiers, le Chéran, et plein de petits ruisseaux dont les noms ne vous parleraient pas, je pense que vous avez tous raison, en fait icon_wink.gif Je m'explique.
Ce que dit Jéjé est parfaitement vrai et démontré sur des cours d'eau en bon état, sans facteur limitant particulier. Voir l'exemple de l'albarine. La rivière était médiocre il y a 20 ou 30 ans, elle est aujourd'hui l'une des plus poissonneuses de France car sa productivité naturelle a été potentialisée par l'arasement de tous les seuils, la construction de passes à poisson et l'installation de milliers de blocs rocheux dans la rivière pour augmenter l'habitat. Il n'y aurait aucune raison d'y limiter les prélèvements. Mais c'est malheureusement un cas particulier, car la rivière a naturellement tout ce qu'il faut pour être productive, bonne qualité de l'eau, t°C fraiche toute l'année grâce à des résurgences, croissance rapide des poissons (milieu calcaire) etc.

Sur la Chéran, rivière savoyarde de grand renom, c'est principalement la fréquence et l'ampleur des crues hivernales qui pose problème et limite sa productivité. L'instauration de réserves actives et de nombreux parcours no-kill n'ont visiblement pas permis d'augmenter significativement les densités de poissons. Idem pour le Guiers aval où c'est la t°c de l'eau qui semble être le facteur limitant, les ré-empoissonnements et la création de NK n'ont rien amélioré.

L'exemple de la Gère, dont l'état biologique est nettement moins bon que sur les rivières précédentes, dit tout le contraire et donne raison aux défenseurs du prélèvement raisonné et du no-kill. Entre la zone en no-kill et le reste de la rivière, il y a un facteur 10 à 100 au niveau des densités. icon_eek.gif Sur le NK tu peux faire 10 truites de 35+ en 1h, dès que tu passes au dessus, faire une truite maillée devient un exploit, j'exagère un peu mais à peine.

Encore un exemple, d'une des rivières les plus dégradées et polluées qu'on puisse trouver dans la région, le Gier, les truites y sont si rares qu'en dehors des zones en NK, la probabilité d'en capturer une est quasi nulle.

Dernier exemple en 2ème cat., les plans d'eau du 69 où a été instaurée une fenêtre de capture pour le brochet, il a clairement été montré au préalable que c'est la pression de pêche et les prélèvements (bien que raisonnables a priori, au moins 80% de NK) qui étaient responsables de l'absence ou de la rareté des sujets >60cm, malgré une forte densité globale.

Donc ce que j'en tire, c'est que Jéjé et John on raison lorsqu'on parle de milieu conformes, en bon état, en revanche c'est Lesfilmu et Jo qui ont raison lorsqu'on parle de milieu dégradé ou en difficulté icon_wink.gif

D'où la difficulté, voire l'impossibilité, de faire une réglementation générale qui convient à tous les biotopes, à toutes les régions, et à tous les poissons, car chaque espèce, chaque milieu est un cas particulier...
jeje1445
Posts: 1659
Pertinence:

Groupes: 1
message 14 aou 2020 - 16:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
ça a donc un impact sur la structure de la population, mais c'est à peu près tout (et c'est déjà beaucoup pour nous pêcheurs).

Ce qui n'empêche pas en effet d'avoir une qualité de pêche médiocre puisque les poissons intéressants sur un plan halieutique sont enlevés du milieu, mais bon an mal an la biomasse restera similaire.

Et cela ne remet pas en question la "survie" de l'espèce, par contre c'est naze niveau pêche.

C'est clair que sur la truite les prélèvements font diminuer de manière importante le nombre de poissons maillés ou tout du moins intéressants pour la pêche (encore que tout dépende des attentes des pêcheurs) mais de là à généraliser la "nazitude" des parcours il n'y a qu'un pas que je ne franchirais pas.

Il faut également prendre en compte la difficulté technique et là toutes les rivières ne se valent, la fréquentation (dérangement) pas ainsi que la facilité d'accès. icon_wink.gif

Il reste un paquet de rivières avec de forts voire très forts prélèvements et où la qualité de pêche reste bonne: Valserine, Albarine, Dourbie, Rouvre, Haute rivière d'Ain (tout en haut), presque toutes les rivières corréziennes que j'ai pu pêcher, les rivières pyrénéennes où je suis allé, etc. En général il s'agit de milieux relativement préservés, les atteintes environnementales n'ayant en effet pas fait baisser les cheptels.
jo60
Posts: 510
Pertinence:
message 14 aou 2020 - 16:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

greg38 a écrit:

Un ex en chiffres tu peux avoir une zone à 100 kgs/ha de truites en No Kill, avec une pyramide des âges plutôt équilibrée, et donc "intéressante à pêcher" car tu auras des poissons adultes, et à côté un secteur avec une meilleure morpho, 200 kgs/ha en Kill et surtout des riquettes si la pression de pêche est élevée.

Completement d'accord avec toi greg 38
Faire dire à certaines études scientifique que transformer les rivières à truite en écloserie et ruisseau pépinière, d'un point de vue biologique c'était pareil, relève d'une certaine malhonnèteté, mais bon j'ai bien compris le but de la manoeuvre.
greg38
Posts: 1896
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 14 aou 2020 - 16:33 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
il y a un facteur 10 à 100 au niveau des densités. icon_eek.gif Sur le NK tu peux faire 10 truites de 35+ en 1h, dès que tu passes au dessus, faire une truite maillée devient un exploit, j'exagère un peu mais à peine.

Tu es sûr de cela ? des densités de poissons "maillés" intéressants à pêcher très probablement, mais des densités globales en kg/ha c'est probablement comparable (à qualité d'habitat équivalente).
C'était l'objet de mon explication, il ne faut pas mélanger qualité de pêche et densité de poissons intéressants et densité globale.
JM_NK
Posts: 338
Pertinence:
message 14 aou 2020 - 16:56 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

greg38 a écrit:
Citation :
il y a un facteur 10 à 100 au niveau des densités. icon_eek.gif Sur le NK tu peux faire 10 truites de 35+ en 1h, dès que tu passes au dessus, faire une truite maillée devient un exploit, j'exagère un peu mais à peine.

Tu es sûr de cela ? des densités de poissons "maillés" intéressants à pêcher très probablement, mais des densités globales en kg/ha c'est probablement comparable (à qualité d'habitat équivalente).
C'était l'objet de mon explication, il ne faut pas mélanger qualité de pêche et densité de poissons intéressants et densité globale.
Tout à fait, je suis d'accord avec ça mais là il s'agit bien de chiffres de densité en nb d'individus/ha. Sur cette rivière les vitesses de croissance sont exceptionnelles, la maille est à 25cm et les poissons sont maillés à 1 an, ceci explique cela. La rivière est totalement viandée en amont et en aval du parcours NK, tout y passe icon_sad.gif Et la rivière n'est pas suffisamment productive pour compenser les prélèvements, apparemment. Même en mettant de côté les chiffres, il suffit d'aller voir sur place pour s'en rendre compte... icon_sad.gif
jo60
Posts: 510
Pertinence:
message 14 aou 2020 - 18:38 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

En gros, l'argument c'est, ne vous inquiétez pas, vous pouvez prendre vos 10 truite(lles) de 20cm tous les jours, quand les pêcheurs auront disparu avec l'Humanité, les rivières seront à nouveau pleines de grosses truites, voir l'étude ci-jointe.
Merci de votez pour moi, le no kill chez nous c'est pas pour demain.
Et à priori ceux qui pensent la même chose sont majoritaires en France.
Faut reconnaître que ça change du: si je le remet à l'eau, un autre va l'attraper et la manger.

Dernière modification par jo60: 14 aou 2020 - 19:23
jo60
Posts: 510
Pertinence:
message 14 aou 2020 - 19:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Vu qu'on est sur un Forum de pêche, quelqu'un aurait une étude sur l'impact du prélèvement sur la pyramide des âges et la taille moyenne des truites? icon_biggrin.gif

Dernière modification par jo60: 14 aou 2020 - 20:04
waoo
Posts: 2948
Pertinence:
message 16 aou 2020 - 14:22 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Mouais ... on a aussi des cours d'eau avec grosses pression de pêche et des truites splendides . Des énormes et de plus petites , toute la pyramide des âges présente . Ĺa Dordogne par exemple . Mais bien d'autres aussi ....

Décaler la fermeture pour raison de covid , qu'elle connerie , on pourrait aussi diminuer la taille legale de capture pendant qu'on y est .... Un bel exemple du niveau de réflexion des instances , pêche business
Elorn29N
Posts: 2977
Pertinence:

Groupes: 1
message 16 aou 2020 - 15:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Un bel exemple du niveau de réflexion des instances , pêche business

Je plussoies icon_exclaim.gif icon_rolleyes.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
jo60
Posts: 510
Pertinence:
message 17 aou 2020 - 14:47 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

John78 a écrit:


Quota a 10, TLC a 20cm, CHI et a 100km de Toulouse, pression de peche apocalyptique et dans le secteur y a pas que des manches, on est au coeur du bastion culturel de la peche au toc en dérive naturelle :




Sur 110m de rivière, il y avait 191 truites dont 89 maillées.


Photo postée sur un autre forum avec comme commentaire:
163 truites adultes > 20cm sur 120m de rivières.
icon_lol.gif

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
John78
Posts: 194
Pertinence:
message 17 aou 2020 - 19:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bien vu Jo60, j'avais confondu avec l'inventaire suivant, voilà la bonne photo :




On voit bien là encore l'effet désastreux du prélèvement "y-a-plus-rien-ma-bonne-dame" ! icon_lol.gif

A+
J

Dernière modification par John78: 17 aou 2020 - 19:57

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
jo60
Posts: 510
Pertinence:
message 17 aou 2020 - 20:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Du poisson y en à, faut aimer pêcher la riquette.
Elles sont où les jolies? icon_lol.gif
_________________
FatSad
Posts: 2274
Pertinence:

Groupes: 1
message 17 aou 2020 - 21:52 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jo60 a écrit:
Du poisson y en à, faut aimer pêcher la riquette.
Elles sont où les jolies? :lol:
Ohhhhhh un ami de chez MSF icon_mrgreen.gif
C'est vrai qu'on s'attend à des big mamas sur un milieu si accueillant icon_lol.gif
_________________
--Il faut avoir satisfait son envie de posséder et pêcher avec tous les leurres, cannes et moulinets... Pour se rendre compte que l'on se satisfait de pêcher avec presque rien--
--Membre actif MSF "Mesquins Sans Frontières"--
FatSad
Posts: 2274
Pertinence:

Groupes: 1
message 17 aou 2020 - 21:54 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Elles font combien de cm à 3+ sur ce cours d'eau? Juste pour avoir une idee de la rapidité de croissance...
A moins que vous sachiez pas car elles atteignent pas cet âge icon_lol.gif

Je dis une betise peut etre, je me demande si c'est bien l'âge de repro icon_scratch.gif

Dernière modification par FatSad: 17 aou 2020 - 21:57
_________________
--Il faut avoir satisfait son envie de posséder et pêcher avec tous les leurres, cannes et moulinets... Pour se rendre compte que l'on se satisfait de pêcher avec presque rien--
--Membre actif MSF "Mesquins Sans Frontières"--
John78
Posts: 194
Pertinence:
message 18 aou 2020 - 15:58 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

A vue de nez je dirais que les 2+ (après 3 étés) doivent être entre 20 et 23cm, grosso modo. Et les 3+, autour de 23-25. Il s'agit d'une rivière a croissance lente, typique des Pyrénées centrales.

A+
J
pechouille
Posts: 589
Pertinence:
message 18 aou 2020 - 21:00 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bon je vais apporter mon sentiment (constat personnel, chez moi)...
plus le milieu est grand (grande rivière comme la durance chez moi), moins le prélèvement se voie...
ça a beau viander à tour de bras, la rivière a une énorme capacité à se refaire... même si j'enrage quand j'en voie prélever des géniteurs, il y a toujours des gros poissons.

Par contre plus le milieu est petit (ruisseau ou torrent), plus la pression de pêche se ressent... selon les secteurs presque plus de poissons "maillés", que des sardines....

Le problème de la maille, c'est qu'elle punie les géniteurs, ceux qui sont le plus adaptés à transmettre leur gènes (issues de milliers d'années ...)

Enfin il faut saluer la capacité de re colonisation de dame farios, à la reproduction elles naviguent beaucoup, du coup au printemps ou à l'automne il est possible de prendre des fois des poissons "correctes" dans des secteurs ou l'on pensait qu'il n'y en avait plus... c'est aussi le cas après des assèchement de parcours, ou des grosses crues qui changent le lit de torrents et rivières...

Bref, plus c'est petit, plus il faudrait pouvoir limiter les prélèvements..

Dernière modification par pechouille: 18 aou 2020 - 21:01
_________________
http://www.youtube.com/pechouille
Lex73
Posts: 8
Pertinence:
message 19 aou 2020 - 11:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour à tous,

j'ai bien lu tous vos posts (et ça fait mal aux yeux d'ailleurs tant de texte).

Pour introduire mon propos je tiens à signaler que je suis pur débutant (démarré il y a moins d'un mois (et en cela je pense que mon propos pourra apporter un éclairage au fil de discussion) et que je suis apiculteur amateur donc les agressions du vivant par les milieux humains c'est toute une histoire.

M'enfin, ce que je tenais à pointer suite à la pensée plus ou moins majoritaire qui se dégage sur le "Débutant":

Au commencement déjà, il y a la carte de pêche. Achetée en ligne en 3 clics. Bah je vous avoue que j'ai ma belle carte dûment payée et que... bah honnêtement je suis incapable à l'heure actuelle de vous dire où, quand, comment j'ai le droit de pêcher...

Pour l'instant je pêche dans le lac du Bourget pour ceux qui connaissent et alors 1ère catégorie, 2ème, réciprocité, parcours No-kill et ben j'y comprend que dalle (enfin si car je cherche de mon côté).

Il est clair net et précis qu'on attendait de moi de verser mon obole et absolument pas de m'éduquer sur mes devoirs et mes obligations.

Bon continuons, maintenant que j'ai ma belle carte, il me faut du matos. Étant curieux et toujours à fond dans mes "passions", je parcours ce forum de long, en large et en travers, vais sur des sites de passionnés (esoxite,...), regarde des vidéo YT, découvre les hameçons sans ardillons,... fin je me monte un matériel plus ou moins "adéquat". Vous noterez que le débutant de base qui se fiche de tout sera allé au D4 le plus proche pris 2 cannes et 3 leurres (souvent des bouteilles car plus c'est gros plus le poisson sera gros) sans se soucier plus que ça du détail.

Donc la j'ai ma carte, mon matos hop direction le lac (oui car là je suis quasi sûr d'avoir le droit de pêcher ((avec combien d'hameçon, de type de pêche autorisé ça je sais pas du tout)) ). Je monte ma canne mes leurres et je balance. Et là capot sur capot. Pardon, j'ai attrapé une perche qui me semblait avoir quelque soucis dans sa vie et qui voulait en finir au plus vite...

Tout cela pour dire que le débutant il est loin de dépeupler les eaux. Que le débutant s'il croit (et ce n'est absolument pas mon cas) qu'il va sortir des poisons comme on enfile des perles c'est qu'on lui laisse croire.

Je pense que toute personne souhaitant réellement pêcher (et pas juste impressionner Tonton à la pêche quand il nous amène le dimanche dans ce petit étang privé qui dégueule la truite d'élevage) va forcément passer à un moment ou un autre par de la formation. Qu'il va forcément se rendre compte que le milieu dans lequel il veut évoluer est un milieu extrêmement fragile et précaire. Et que forcément il sera vigilant à le préserver.

Lire plusieurs fois que le nombre d'incultes et de décérébrés dépeuplent les eaux... c'est au, minimum de la légende urbaine, au pire se voiler la face. Par contre, il est clair que rien n'est fait (ou alors très peu) pour éclairer le pêcheur débutant en lui donnant les bonnes bases et les bons réflexes dans son apprentissage.

Le réchauffement climatique, le rejet de polluants, la mauvaise gestion des cours d'eau sont à mon sens les seuls principaux facteurs de l'appauvrissement du vivant. Je parlais en début de post des abeilles car il y a quasiment la même problématique, les même effets mais bizarrement aucun pêcheur débutant dans l'équation...

En conclusion je pense que le pêcheur, quelque soit son niveau, est une victime collatérale des dérèglements que l'on impose au vivant, que faire les apprentis sorciers à jeter du poisson d'élevage sans étude d'impact n'est pas forcément dangereux mais inconscient et qu'il est très dangereux de vouloir modifier les biotopes pour satisfaire, soit disant, l’appétit de gens qui ne seraient pas conscients des difficultés du milieu.

C'est de notre responsabilité de nous adapter au vivant et non l'inverse.

Bonne lecture,

Lex.

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

1 visiteur (liste) en ce moment
Page générée en 0.22s. - 40 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer