Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
bannière pub
0
depuis mars 2014. Aimez et suivez l'activité du site également sur les réseaux sociaux et plus...
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Sandre : toucher le fond ou pas ?

jeje1445
Posts: 1865
Pertinence:

Groupes: 1
message 12 jan 2022 - 13:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Il y a un truc qu'il faut toujours intégrer à la pêche : celui qui fait du fish, c'est celui qui pêche bien au moment ou il fait le fish.

C'est peut-être aussi et surtout celui qui est au bon endroit au bon moment. Bien souvent, il ne faut pas chercher plus loin...Mais pour ça, il faut très bien connaître ses spots. Et "accessoirement" avoir un réseau...
Julien92
Posts: 1235
Pertinence:
message 12 jan 2022 - 14:13 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Le gros avantage pour les vidéos, la presse, etc... c'est qu'embarquer une équipe de tournage et du matos sur un bateau c'est fastoche, du bord c'est plus limité pour les plans et le mec peut être plus dur à suivre. Ceci explique cela, si tu veux du beau montage multicam ou de belles photos de l'instant, c'est beaucoup plus facile sur un bateau que du bord.
Là où ça devient limite, c'est de présenter le bateau comme LE truc ultime pour faire des poissons. Il y a finalement assez peu de milieux où c'est vraiment indispensable. J'en vois deux (en eau douce) : toutes les pêches de cover au sens large et, plus modérément, sur les grands plans d'eau. Sur ces derniers, le bateau permet quand même d'assurer d'avantage les pêches un peu tout au long de l'année ou de la journée, là où, du bord, il faut viser les bons créneaux avec des poissons sur les bordures. Et encore, ce n'est vraiment pas partout, il y a pas mal de ces grands lacs où on peut s'en sortir honnêtement du bord un peu en toutes circonstances et d'autres où c'est beaucoup moins vrai. En attendant, le beau broc fait du bord à Annecy ou Biscarosse a une saveur incomparable.
Lesfilmu
Posts: 4810
Pertinence:

Groupes: 3
message 12 jan 2022 - 14:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je rappelle que je répondais au post initial qui relatait un échange avec un pêcheur en verticale, donc forcément embarqué.

Mon commentaire initial était dans ce contexte.

Je pêche autant du bord qu’embarqué si je raisonne en temps de pêche annuel, enfin je pense, je fais pas de stats, par contre en verticale du bord, jamais, vu que le post initial parlait de ça, je suis resté sur cet aspect icon_wink.gif
_________________
Lesfilmu
Julien92
Posts: 1235
Pertinence:
message 12 jan 2022 - 14:38 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lesfilmu a écrit:
par contre en verticale du bord, jamais
C'est très marginal mais sur les spots où on a tout de suite le jus dans les pieds ça se tente. Ca rapporte du poisson et de très belles touches !

Les quelques fois où ce schéma s'est dessiné sur mes pêches, je m'en suis aperçu avec des plombées lourdes qui revenaient de plus loin dans un premier temps. A force de voir que c'était là que ça se passait, je montais plus léger pour me concentrer sur la zone et arrêt des touches. Il fallait vraiment mettre un parpaing et porter le truc, décollé du fond effectivement. Je n'ai pas constaté de problème au fait que ça touche le fond de temps à autres, de toute façon le posé est toujours léger dans ce type de config, ça fait pas un gros boum arrivé au fond. Ca reste quelques cas un peu marginaux d'un poisson ici où là pris ainsi et une fois ou deux des séries de poissons faites comme ça, donc ça vaut ce que ça vaut comme observation. Ca restait des zones où malgré tout le poisson était un minimum actif, ce qui reste un peu toujours le cas pour le pêcheur de sandre du bord. Aller chercher des poissons complètement apathiques au fin fond des fosses ou dans les structures c'est finalement l'essence de la pêche en bateau où la durée moyenne des sorties oblige à être confronté à cette situation la majorité du temps.
Biskui
Posts: 408
Pertinence:
message 12 jan 2022 - 15:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Mathc a écrit:
J
Quand je lis la presse halieutique j'ai l'impression que tout le monde pêche en grand lac ou grand fleuve, ou à l'étranger, en bass boat avec les sondeurs derniers cris icon_mrgreen.gif
On peut dire ce qu'on veut des youtuber pêche mais je trouve qu'il y a beaucoup plus de diversité chez eux que dans les médias traditionnels, et personnellement je me reconnais plus dans leurs pratiques.

C'est clair qu'il y a quasiment plus que ça maintenant, je me souviens de "La pêche et les poissons" quand j'étais gamin, c'était quand même beaucoup moins orienté sur les pêches suréquipées que ce qu'on peut lire maintenant

Y a des pages intéressantes sur Youtube pour la pêche du bord je trouve, faut faire gaffe à repérer quand les gars essaient de vendre leur(s) marques mais dans les non sponso on peut trouver des super trucs
greg38
Posts: 2151
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 12 jan 2022 - 16:49 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
En attendant, le beau broc fait du bord à Annecy...a une saveur incomparable.

Franchement, pour le coup sur cet exemple, c'est très très très anecdotique, on est bien là dans les milieux où une embarcation est indispensable.
jeje1445
Posts: 1865
Pertinence:

Groupes: 1
message 12 jan 2022 - 17:10 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Franchement, pour le coup sur cet exemple, c'est très très très anecdotique, on est bien là dans les milieux où une embarcation est indispensable.

A Annecy je ne sais pas mais au Léman il se fait de magnifique poissons du bord. J'imagine que c'est localisé mais certains affichent des résultats intéressants en fin de saison. Comme quoi il n'y a rien d'impossible du bord même dans les grands milieux mais je suppose qu'il y a un calendrier à connaître.

Le bateau ou à minima le float tube permettent en revanche d'avoir des résultats réguliers sur la saison dans ce type de milieux. Et là encore, une machine de guerre n'est pas nécessaire si on a du temps de pêche.

On en reviendra toujours à la même chose: du bord ou embarqué la connaissance du territoire permet d'optimiser ses résultats.

Dernière modification par jeje1445: 12 jan 2022 - 17:11
greg38
Posts: 2151
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 12 jan 2022 - 17:24 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Idem sur le Léman, c'est des gars qui passent bcp de temps sur des spots très spécifiques à une période très précise.
Certes ya de très beaux poissons et ça peut faire rêver mais ça ne reflète que très peu la réalité de pêche sur ces lacs.
Julien92
Posts: 1235
Pertinence:
message 12 jan 2022 - 17:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

greg38 a écrit:

Franchement, pour le coup sur cet exemple, c'est très très très anecdotique
Sont-ils nombreux à essayer au moins ? je veux dire, des pêcheurs qui poncent les berges avec des "shads mâles" et pas le mec qui fait d'une pierre deux coups en cherchant les perches à la ferraille. C'est peut être un mauvais exemple, je ne connais pas ce lac. Un pote débutant y a été il y a peu et à loupé quelque chose de joli du bord. Comme dit Jéjé, je sais qu'en tout cas sur le Léman certains y arrivent honorablement (et ils connaissent les créneaux). J'ai dit Annecy, j'aurais pu dire n'importe quel lac à la réputation inexistante du bord parce que justement toute la com est portée sur le bateau. Pour les lacs landais par contre je sais de que quoi je parle. Bien sûr qu'un vrai gros du bord ça reste un gros coup de choune. Mais en choisissant bien ses zones au bon moment, on peut arriver à faire quelques poissons sympas sans que ça relève de l'anecdote.
Julien92
Posts: 1235
Pertinence:
message 12 jan 2022 - 17:41 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

greg38 a écrit:
Idem sur le Léman, c'est des gars qui passent bcp de temps sur des spots très spécifiques à une période très précise.
Certes ya de très beaux poissons et ça peut faire rêver mais ça ne reflète que très peu la réalité de pêche sur ces lacs.
En même temps c'est un peu le nerf de la guerre à la pêche, les spots où n'importe qui peut arriver les mains dans les poches sur une place inconnue et faire une pêche de mongol garantie, je connais pas. Ca peut arriver sur un coup de bol mais c'est parce que le hasard a fait qu'on y était au bon moment.
greg38
Posts: 2151
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 12 jan 2022 - 17:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ce que je veux dire c'est que sur nos lacs les brochets sont soit dans des profs abyssales (suspendus ou pas, et très peu pêchables ainsi, d'ailleurs la vraie pêche pélagique est très peu développée, pourtant des très bons s'y sont essayés), soit sur la cassure, cassure qui sur 99% du linéaire est à une distance comprise entre 80 m et 1 km on va dire, on comprend très rapidement à quel point ça complique la pêche du bord icon_mrgreen.gif

Et en effet il ya qqs exceptions : début mai qqs géniteurs restent sur des zones peu profondes et des ports (bien entendu ce n'est pas partout, là on peut toucher un bloc dans moins de 5 m de flotte), ça dure 2 ou 3 semaines, après ces profondeurs redeviennent quasi désertes de brocs.

et il y a qqs rares spots où la cassure se rapproche du bord comme ça peut arriver en mer, et là aussi, on peut toucher du fish si le spot tient du fourrage.

Si on rajoute à ça une période d'activité qui va de mai à octobre, c'est quand même pas simple (l'hiver les poissons sont introuvables, je pense qu'ils font comme les perches, ils vont dormir dans 40 ou 50 m de fond).

Dans un sens oui on peut dire que ça ne relève pas de l'anecdote, il faut une vraie science pour y arriver, par contre c'est raide de tout miser là dessus !

Dernière modification par greg38: 12 jan 2022 - 17:59
Julien92
Posts: 1235
Pertinence:
message 12 jan 2022 - 18:22 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

greg38 a écrit:
Ce que je veux dire c'est que sur nos lacs les brochets sont soit dans des profs abyssales (suspendus ou pas, et très peu pêchables ainsi, d'ailleurs la vraie pêche pélagique est très peu développée, pourtant des très bons s'y sont essayés), soit sur la cassure, cassure qui sur 99% du linéaire est à une distance comprise entre 80 m et 1 km on va dire, on comprend très rapidement à quel point ça complique la pêche du bord icon_mrgreen.gif

Et en effet il ya qqs exceptions : début mai qqs géniteurs restent sur des zones peu profondes et des ports (bien entendu ce n'est pas partout, là on peut toucher un bloc dans moins de 5 m de flotte), ça dure 2 ou 3 semaines, après ces profondeurs redeviennent quasi désertes de brocs.

et il y a qqs rares spots où la cassure se rapproche du bord comme ça peut arriver en mer, et là aussi, on peut toucher du fish si le spot tient du fourrage.

A vrai dire un moment il était question que j'aille à Annecy et j'avais étudié la question. Bah naturellement j'avais repéré les 1% de zones où tu peux pêcher la cassure. Ca me paraissait être le premier point à dégrossir avant toute chose. Bref, c'est pas parce que ça restreint le terrain de jeu qu'il est inexistant. Dans la même logique quand tu pêches en pélagique, tu pêches les 1% du lac où tu vois des échos. Même problématique : choisir intelligemment sa zone.

greg38 a écrit:

Dans un sens oui on peut dire que ça ne relève pas de l'anecdote, il faut une vraie science pour y arriver, par contre c'est raide de tout miser là dessus !
Ca on est d'accord. Si tu ne fais que ça, ce n'est pas palpitant. Mais tu peux caller ces créneaux propices dans ton calendrier de pêche et te concentrer dessus le moment venu. On procède tous plus ou moins comme ça. Les moments où je poste des séries de sandres ou de brocs, c'est pas parce qu'au bout de quelques jours ça me gonfle et que je pourrais les faire tout le temps tu t'en doutes. C'est que là il y a un créneau très favorable sur ce spot ou ce type de spot et j'en profite à fond. Vu de l'extérieur, on peut penser que le coin pourrait potentiellement donner ça (ou même le dixième de ça) tout le temps mais c'est faux. C'est d'ailleurs ce que ne comprenait pas un pote à moi qui pêchouille. Aux bonnes périodes il me demandait de venir avec moi, sauf que le temps qu'il s'organise le mec projetais la sortie 15 jours plus tard, évidemment, c'était mort, il avait loupé le train.
waoo
Posts: 3509
Pertinence:
message 12 jan 2022 - 18:27 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Julien92 a écrit:
Aller chercher des poissons complètement apathiques au fin fond des fosses ou dans les structures c'est finalement l'essence de la pêche en bateau


Là encore c'est raisonner uniquement pêche au leurre et complètement oublier la pêche au vif , tirette , bouchon ...etc...

Oui du bord on peut aller pêcher les poisson apathique au fin fond des fosses et dans les structures ... Mais pas aux leurres

Sinon Léman c'est pas les lac landais ... La pêche du bord pour les sandres ou broc ça fonctionne pas si mal dans les lac landais , dans les périodes ou les brocs semblent avoir complétement disparus au Léman ... Bon c'est pas les pêche les plus sympa , déjà faut se faire une place au milieu de mec qui sont la tous les jours , et grognent plutôt que de dire bonjour icon_lol.gif
Hoerel
Posts: 17
Pertinence:
message 13 jan 2022 - 09:27 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Biskui a écrit:
Biskui a écrit:
Hello,

en verticale.
pêcher lourd (20 à 30g), par temps gris et eau teintée, et il insiste "ne jamais toucher le fond avec le leurre, et aucune animation". Il dit qu'aller au contact du fond effraie les poissons et diminue très fortement son efficacité.

Du coup, la question que je me pose c'est comment faire quelque chose qui ressemble à ça en linéaire et surtout : faut-il vraiment aller au contact du fond régulièrement ?



je me suis aussi posé cette intéressante question. plus généralement je me demande souvent a quoi faire vraiment attention en cherchant le Sandre.
quand je cumule tous les trucs présentés comme absolument critiques pour les uns et pour les autres, je finis par avoir toujours l'impression de ne pas tout respecter et, en conséquence, de mal pêcher, parce que on ne peut pas se concentrer sur tout.
Or j'aime avoir l'impression de pêcher joliment. cela m'apaise. c'est pour ça que je vais à la peche.

sur le point précis dont tu parles je pense que l'abondante littérature sur la verticale est intéressante pour la curiosité sur le comportement du sandre mais n'a techniquement à peu pres aucun intérêt pratique pour la pêche du bord.
Mais j'ai vu aussi des video de "spécialistes" en" linéaire" disant plus ou moins: pas reposer, surtout pas, c'est très mal...
je ne le crois plus du tout . ou plutôt je suis convaincu, pour le moment, que être sur de rester pas loin du fond en comptant régulièrement le temps de repose est largement plus important que de s'attacher à ne surtout pas toucher le fond en restant à 50 cm au dessus, ce qui du bord est à peu prés infaisable avec les montages habituels.
Gecko
Posts: 1862
Pertinence:
message 13 jan 2022 - 10:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour alimenter le débat, que dites vous du plomb palette ? S'il y a bien un leurre qui doit taper le fond et qui prend du poisson c'est bien celui-là, c'est quasiment un sauve bredouille.
YannB
Posts: 3420
Pertinence:
message 13 jan 2022 - 11:45 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Gecko a écrit:
Pour alimenter le débat, que dites vous du plomb palette ? S'il y a bien un leurre qui doit taper le fond et qui prend du poisson c'est bien celui-là, c'est quasiment un sauve bredouille.
Chez moi, il crée les bredouilles icon_mrgreen.gif
surprenant ce débat sur certains points. pêchant à 80% de mon temps du bord. Et que ce soit en cession bord et FT sur des séances ne dépassant 3/ 4 h (hormis pour la truite), faut quand même comparer ce qui est comparable non?
En eau close, en Ft ou bateau, à condition égale (matos, connaissance des lieux & coe), en bateau ou Ft tu mettras la misère à celui qui pêche du bord. Aller soyons gentils, considérons en plus que les bordures n'ont pas de roseaux/herbiers/obstacles divers etc (machette ^power!). Et que les berges n'ont pas arbres/arbustes/renouée du Japon/ronces/carpistes icon_mrgreen.gif ) Il n'y a pas photo sur le temps de pêche/zones prospectées, accessibilités & coe (sans rajouter que tu sauves plus de matos sur l'eau!!!!).

Des que l'on arrive sur des eaux courantes, (et surtout si le debit est important, ou il faut bien l'admettre en FT tu te retrouves vites hors jeux), cela redonne un peu plus de chance aux pêches du bords. Mais sur l'eau, le temps de pêche effective/efficace sera quand même plus important au final. la proba de toucher de poisson s'en resent. tout cela s'entend, bien sur, sur des rivières/fleuves accessibles en FT ou bateau.

tout ce que tu peux faire du bord (suivant les conditions etc. vue ci dessus) sont faisables en FT/bateau mais pas l'inverse. ( il y en a bien un qui va me trouver le cas particulier, cela ne fait aucun doute!).

rq du bord en verticale, à part pêcher d'un quais, d'un pont, bref d'un aplomb (ou au droit de la canne, qu'il faut mieux avoir longue du coup)), je vois pas...des que tu as angles c'est plus du verticale icon_mrgreen.gif mais une bête pêche linaire à la dandine comme au bon vieux temps du mort manié par exemple ou ado on s'évertuait à visualiser/faire la fameuse dents de scie & pose.
jeje1445
Posts: 1865
Pertinence:

Groupes: 1
message 13 jan 2022 - 13:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
En eau close, en Ft ou bateau, à condition égale (matos, connaissance des lieux & coe), en bateau ou Ft tu mettras la misère à celui qui pêche du bord.

Franchement ça n'est pas toujours vrai.

Je pêche beaucoup en bateau et par le passé beaucoup du bord et en float et il y a des cas, pas rares, où la pêche depuis le bord en plan d'eau est plus productive qu'en float ou en bateau.

C'est particulièrement vrai sur certaines pêches hivernales en plans d'eau où les poissons se regroupent à distance de lancer et sur certaines pêches à la belle saison avec des obstacles à portée de lancer. Et d'une manière générale sur toutes les pêches du bord ou le leurre vient remonter une pente. Si les poissons sont un peu chiants, tu peux très bien ne quasi rien voir embarqué alors que du bord les prises s'enchaînent lorsque les poissons s'activent.

Je parle ici pour le brochet. Le sandre peut se tenir trop loin du bord en plan d'eau et encore plus s'ils sont dérangés. Du coup on les intercepte lorsqu'ils se mettent en chasse ou lorsqu'ils stationnent à portée de lancer (jusqu'à 60-70 m).

Dernière modification par jeje1445: 13 jan 2022 - 13:58

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)
0

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

29 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : Gecko, Mathc
Page générée en 0.348s. - 40 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer