Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Entre vieux de la vieille

app
Posts: 80
Pertinence:
message 24 oct 2020 - 20:09 | Entre vieux de la vieille  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonsoir à tous. Retour de pêche, excellent moment au bord de l'eau, 2 leurres dans les branches, 2 coupés, pince perdue, on oublie..
Je souhaitais partager mes réflexions sur l'évolution de la pêche sur les dernières 40 années, mon expérience.
Tout minot mon trip était trouver les meilleurs vers, cuisiner la meilleure pâte, et top du top attraper les plus beaux vifs, les conserver et sortir une masta perche. A quiberon je m'étais arrangé avec un marin pêcheur, je coupais sa pelouse l'été et en échange j'avais ma poignée de lançons au cul du bateau vers 5h avant qu'il parte en mer. Lançons qui ont rapportés des dizaines de kilo de bars . Poissons que je gardais. On ne peut retirer la fierté d'un gamin de parader avec ses prises. Je me revois rentrer du port en pleine après midi avec une vingtaine d'aiguillettes en chapelet, et même faire des détours pour être vu ^^
Fervent lecteur de toute la presse halieutique je survolais les articles parlant des "ferraileurs ", c'est ainsi que je designais les pêcheurs à la cuillère. C'était tout sauf de la pêche. Rien de noble, leurrer le poisson avec un appât non naturel, où va le monde ??
Au fil des mes mutations je ne me suis jamais éloigné de la mer et le surf est devenu ma spécialité . Toujours le plaisir de planifier sa sortie, chercher ses appâts, et ramener ses prises ...
Par la suite la decouverte de la pêche au leurre ( toujours la presse..) a été une révolution. Et bizarrement elle s'est accompagnée d'un changement radical , je n etais plus au bord de l'eau pour ramener des kilos mais pour le plaisir, la recherche des appâts était remplacée par la lecture des spots, les trophées étaient en photo. Je ne dis pas que je ne garde jamais aucun poisson, j'aime ça aussi.. mais mon approche de la pêche a vraiment évoluée,je me demande si l'avènement de la pêche sportive n'est pas un mouvement de fond, influencé plus ou moins par les ( nécessaires)aspirations écologiques?
Mouvement de mode ?( suis je moi aussi victime ? A l'insu de mon plein gré ? )
Sauriez vous la proportion de pêcheurs sportifs aujourd'hui ?
Ais- je mûri ? (Enfin...????)
Sur ce je m'en vais cusiner quelques cèpes, ceux là je ne les relache pas encore ...
Salutations halieutiques
waoo
Posts: 2556
Pertinence:
message 24 oct 2020 - 20:54 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bha , les 40 dernière années ...

En allant chercher plus loin :


L'évolution de la pêche , c'est d'abord a la révolution que tout change le droit de pêche est donner à chaque citoyen. Puis tout au long du XIXe siècle,les évolutions du droit, du matériel et du milieu, déjà, préfigurent le cadre actuel des pratiques. Le nouveau code rural 1791


un des premiers bouquin à poser les bases d'une pêche "sportive" ou disons plutôt moderne , c'est " le pêcheur français " de Kresz Aîné en 1818 . Avec plutôt une orientation pêche du style mort manié.

Ensuite , " Manuel du pêcheur à la mouche artificielle" de Charles Massas en 1852 qui se moquait de la pêche au coup et vantait les mérite de réflexion , étude et activité de la pêche à la mouche .

Puis , la belle époque , la fin du XIX siècle, et " la truite de rivière " d’Albert Petit qui élève la pêche à la mouche de la truite et du saumon au rang de sport noble

L'instruction publique obligatoire qui fait disparaitre pas mal de jeunes pêcheurs. Et oui déjà on perd des pêcheurs !!!!

Dans l'entre- deux-guerres. Maurice Genevoix écrit "la boîte à pêche" qui décrit l'engouement général de la pêche , des concours de pêche

Puis l'après guerre , la période moderne. Apparition de nouveaux matériaux , nouveaux leurres , le pêcheur voyage . Hemingway écrit ses magnifique bouquins , le poisson devient un adversaire qu'on relâche .

Et en même temps on découvre le béton , l'industrie explose et on commence à détruire le milieu aquatique à vitesse grand V . On commence déjà à parler d'échelle à poisson de continuité , mais pas d'obligation

Bref l'histoire de la pêche en France est une longue histoire , et ça fait longtemps qu'elle évolue , bien avant nous ... Mon grand père avait déjà vu pas mal d'évolution , c'est sur qu’Hemingway lui était passé bien loin au dessus de la tête . Mais des leurres , il y en avait dans ses boites pour tenter les saumons dans la Sienne .

Perso quasiment toujours pêché en remettant la plupart de mes prises à l'eau depuis plus de 35 ans . On entendait pas parler de no kill pourtant chez nous . Ça ne se faisait pas encore vraiment en France , alors qu'en Irlande déjà c'était une pratique sur les voyage pêche ... Sauf les deux , trois premières années peut être où je ramenais toutes mes belles prises , fier comme un coq ... Et oui la fierté de ramener une belle prise c'est fort pour un mino ... Ça m'empêche pas d'en garder de temps en temps encore maintenant , comme toi .

Mais finalement je n'ai pas changé grand chose à la façon de pêcher , plus aux leurres qu'avant c'est sur , surtout plus variés que mes rapala et ondulantes . Que les vielles cuillères tournantes récupérées dans les boites de pêche de mon grand père , avec des vieux poissons d'étain , des moulinet à tambour tournants on ne peut plus rustiques , ses canne en bambous , mais déjà des leurres .

Je regrette de ne plus pêcher assez souvent au mort manié , de tendre un vif au broc , de voir le bouchon s'exiter puis couler comme une fusée , ou un crabe pour chercher une dorade ...

Surtout un peu trop fainéant et speed , je préfère la facilité de sortir un bout de plastoc ... Pêcheur sportif , je ne sais pas ce que ça veut dire en fait , je suis pêcheur point , quelque soit la technique que j'utilise . Je ne blessais pas plus les poissons quand je pêchais plus au appâts , je les respectais autant


Bonne appétit , c'était cèpes aussi chez nous ce soir , en omelette



http://tocqueur-randonneur.over-blog.com/page-4865316.html

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjznIWYnc3sAhUOmxQKHao0BoIQFjADegQIBRAC&url=https%3A%2F%2Fwww.valdeloire.org%2Fcontent%2Fdownload%2F40412%2F952075%2Ffile%2FPanneaux%2520Pecher%2520en%2520Loire.pdf&usg=AOvVaw1wP86DlaQZl64VBJwisutL

Dernière modification par waoo: 25 oct 2020 - 07:52
White hunter
Posts: 605
Pertinence:
Web: www
message 25 oct 2020 - 09:10 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

La pêche sportive a fait naître une élite qui tend à devenir un modèle. Les choses se passent vite en raison de la communication ultra-rapide des réseaux, fora, youtube ... Et ceci s'accompagne de la pratique "obligatoire" du no-kill.

Ce qu'a été la pêche dans mon histoire et celle de ma famille n'a rien à voir avec l'émergence d'une pêche sportive. C'était une approche terrienne et nourricière qui n'excluait bien sûr pas le plaisir.

Notre ferme était sur une boucle d'une petite rivière, et dans les années trente ou quarante, pêcher, c'était prendre du poisson au filet, tramail, à la trouble ... exclusivement quand les astres s'alignaient (fraie + inondations, fin de la fenaison et eaux très basses ...). En ces occasions, le poisson devait être consommé très vite, et il était offert aux voisins non "pêcheurs" en cas de succès. C'était déjà interdit, mon grand-père racontait le fâcheux changement de moyen de locomotion de la maréchaussée du cheval - qu'on entendait de loin - au vélo silencieux. Cela lui coûta deux PV, le sien et celui de son salarié qui l'accompagnait.

Quand mon grand-père a aussi pêché à la ligne le gardon, il continuait à tendre les araignées ou des lignes de nuit dans les années 50-60. Il y renonça petit à petit, mais la fraie du brochet ou des carpes, parfois le titillait.

Mon père, chasseur, n'aimait pas le braconnage, mais son physique adapté le condamnait parfois à donner un coup de main à pépé. Un braco jeune aux longs bras et longues jambes, dans certaine pêches, comme la "rabattée" est avantagé.

Il s'agissait d'une relation naturelle à leur environnement, pour ces paysans qui n'avaient guère de temps libre ni de loisirs, et pour qui un loisir ne devait pas coûter d'argent. Qu'ils en aient un peu ou qu'ils n'en aient pas.

Ce modèle de relation aux richesses piscicoles se répétait alors tout au long de tous les cours d'eau, il faut en être conscient. Le changement en un siècle est probablement 1000 fois plus grand qu'il ne le fut les mille années d'avant.
_________________
Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard (Louis Aragon)
White hunter
Posts: 605
Pertinence:
Web: www
message 25 oct 2020 - 09:56 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pêcher en Loire sera ma lecture de l'après-midi.
_________________
Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard (Louis Aragon)
mbnb24
Posts: 123
Pertinence:
message 25 oct 2020 - 10:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'ai beaucoup péché dans les années 80 et effectivement je péchais au vivant et au mort manié. Comme tout le monde d'ai eu des cuiller tournantes dans mes boites mais je n'ai jamais été productif avec ces leurres. Au milieu des années 80 sont apparus les twists; le choix portait sur la couleur et la tete plombée faisait 10g un point c'est tout. La peche au leurre dans ces conditions m'a donné pas mal de sandres.
Etudes, travail, enfants en bas age font que je n'ai repris la peche que cette année en eau douce et 3-4 ans en eau de mer.
Force est de constater que maintenant, dans un magasin de peche, je suis comme un gamin laché dans un magasin de jouets à noel. Il y a des leurres de toutes les formes, toutes les tailles, toutes les couleurs et tous les prix. Là ou autrefois j'ai commencé avec une canne en fibre de verre sur laquelle était grossièrement ligaturés les anneaux, on découvre des rayons de cannes à ne plus savoir ou donner de la tete et un vocabulaire qui n'existait pas. En plus de ca, le monde au bord de l'eau est plus nombreux et, pollution aidant probablement, les poissons semblent moins nombreux.
Par contre, ce qui me surprend, c'est le changement radical de philosophie vis à vis de certaines espèces. Autant le no-kill sur les espèces autochtones, je comprends, autant sur des espèces invasives je ne pige pas. Pour moi, un silure pris dans nos lacs ou rivières ne devrait pas repartir à l'eau....
White hunter
Posts: 605
Pertinence:
Web: www
message 25 oct 2020 - 11:21 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'ai pêché de 7 ans à 25, puis recommencé à 60 ...

Vers 12 ans, après le goujon, j'ai eu un lancer (Mitchell) et parsemé ma rivière de cuillers tournantes Mepps Aglia avec de forts rares succès ...

J'ai 15-16 ans quand ma grande sœur capture un pêcheur émérite. Je découvre ainsi la pêche aux carpes, et le grand coup au cœur du départ. La bouillette n'existait pas. Je pêchais là où les carpes sont bonnes, et ma future belle maman les accommodait parfois selon une superbe recette, farcies, lyonnaise ou alsacienne, je ne sais plus.

Fin de la pêche vers 22-23 ans.

J'ai été complètement sonné à 60 balais -plus que sonnés eux aussi- en recommençant. Le monde avait complètement changé mais pas moi, la donnée gastronomique s'étant substitué à celle plus alimentaire qui guidait aussi mon pépé

Dernière modification par White hunter: 25 oct 2020 - 11:22
_________________
Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard (Louis Aragon)
bernard3007
Posts: 425
Pertinence:
message 26 oct 2020 - 10:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Le sujet du silure "invasif" à ne pas remettre à l'eau, celui du prélèvement...c'est comme la chute des feuilles, c'est à ce moment là que tu prends conscience qu'on rentre dans l'hiver. icon_silent.gif

Dernière modification par bernard3007: 26 oct 2020 - 13:08
waoo
Posts: 2556
Pertinence:
message 26 oct 2020 - 18:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C'est clair ....

Si on rerire toutes les especes non autochtone , va plus rester grand chose a pecher .... silure , sandre , carpe, aspes , black bass.

On pourrai aussi parler des truites de mer et saumon genereusement alevinees et donc croisees avec des especes venues d'autres pays depuis des sciecle . . . etc. . .

C'est pas nouveau , depuis l'epoque moderne on a introduit a tour de bras , exporté aussi . A la base y'avait pas de broc en Irlande par exemple ...

Dernière modification par waoo: 26 oct 2020 - 18:47
mbnb24
Posts: 123
Pertinence:
message 26 oct 2020 - 19:21 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Le silure n'a aucun prédateur chez nous... la seule chose qui l'empèche de proliférer est le manque de nourriture....
waoo
Posts: 2556
Pertinence:
message 26 oct 2020 - 20:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

le silure a un predateur...lui meme , et ils se regulent tres bien entre eux comme les autres carna d'ailleurs ...

Sauf , par exemple, quand des idiots de pros decident de tuer tous les gros possible dans la Loire . La direct on voit une explosion du nombre de petits .... Et apres il faut de nouveau attendre que l'equilibre se fasse ....

De plus le silure est petit avant d'etre gros evidement , une proie comme une autre . C'est pas une question de taille ... le predateur le plus important du sandre , est surement la perche , heureusement qu'elle tapent dans les bancs de sandrillons comme des folles , sinon il y en aurai beaucoup trop .


Bref ....il etait sympa ce sujet ...

Dernière modification par waoo: 27 oct 2020 - 07:55
YannB
Posts: 2280
Pertinence:
message 26 oct 2020 - 22:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

bernard3007 a écrit:
Le sujet du silure "invasif" à ne pas remettre à l'eau, celui du prélèvement...c'est comme la chute des feuilles, c'est à ce moment là que tu prends conscience qu'on rentre dans l'hiver. :silent:
Le célèbre sujet marronnier...
hornet
Posts: 1269
Pertinence:
message 27 oct 2020 - 07:59 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Perso j"ai quasiment toujours pêcher aux leurres, malgré mes 48 ans, à part un peu de coup ou d'anguille quand j'étais ado.
Et je n'ai pas l'impression d'appartenir à une élite.

Ca a commencé par quelques brochets à la cuillère ou au rapala, puis des chevesnes au poisson nageur, où tout l'intérêt est d'approcher avec discrétion , de réussir à animer le leurre de telle façon, souvent cette pêche n'est pas si facile que ça, c'est un nouveau défi à chaque fois.

Et es techniques de pêche aux leurres sont devenus très variés (surface, drop-shot, petits ls, petits pn, lipless, crankbait, pêcher creux, gros swimbait jerk, spinerbait, etc . ..), il y a de quoi faire ...

Quel est l'intérêt de pêcher ? De rapporter du poisson ? Pour moi autant alors aller chez le poissonnier.

Dernière modification par hornet: 27 oct 2020 - 08:23
bernard3007
Posts: 425
Pertinence:
message 27 oct 2020 - 08:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

waoo a écrit:

De plus le silure est petit avant d'etre gros evidement , une proie comme une autre
Bref ....il etait sympa ce sujet ...

Haa boooon, les alevins ne font pas de suite le mètre ?? icon_lol.gif
White hunter
Posts: 605
Pertinence:
Web: www
message 27 oct 2020 - 09:13 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Quel est l'intérêt de pêcher ? De rapporter du poisson ? Pour moi autant alors aller chez le poissonnier.

Il faudrait lister les plaisirs de la pêche, ceux de la chasse, ceux de la cueillette et les comparer. A réserver pour un nouveau confinement, peut-être ?

Ces trois loisirs, pour moi, sont reliés aussi à la cuisine et à la gastronomie.
_________________
Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard (Louis Aragon)
mbnb24
Posts: 123
Pertinence:
message 27 oct 2020 - 09:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je suis assez de l'avis de white hunter, l'avantage de la peche, surtout au leurre c'est que la démarche est réversible. un animal capturé peut etre relaché avec des dommages moindres. Certains considèrent que le prélèvement est un manque de respect pour le poisson, c'est un choix personnel... De là à vouloir l'imposer à tous il y a un fossé qui malheureusement semble se rétrécir sans aucune tolérance...
J'ajouterais même que parfois, la peche a la ligne a au moins l'avantage de ne pas labourer les fonds marins comme le font les chaluts

Dernière modification par mbnb24: 27 oct 2020 - 09:56
Spin69
Posts: 140
Pertinence:
message 27 oct 2020 - 10:02 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Une maille inversée à été mise en place dans le Rhône pour le silure :

"Les grands silures se nourrissent principalement de poissons, en particulier de leurs propres congénères. Ce cannibalisme est très développé au-delà d’une taille de 170 cm, et ces individus sont probablement le moteur de la régulation de l'espèce, comme nous l’avons montré en 2016. Cliquez ici pour télécharger notre étude.

http://www.peche69.fr/cms_viewFile.php?idtf=5659&path=2016-L-installation-du-silure-dans-le-bassin-du-Rhone-bilan-de-trois-decennies-de-suivi-de-l-espece.pdf

Encore trop souvent tués et abandonnés sur les rives, ces poissons de plus de 15 ans sont précieux à plus d’un titre. C’est pourquoi, suite à concertation de l’ensemble des acteurs de la pêche dans le département, une maille inversée à 170cm est mise en place sur le lac des Eaux Bleues, ainsi que sur le fleuve Rhône dans la traversée de Lyon en accompagnement d’une étude des déplacements de ces grands spécimens."
White hunter
Posts: 605
Pertinence:
Web: www
message 27 oct 2020 - 10:30 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Le résumé de l'étude est vite lu et très clair. merci Spin 09 !
_________________
Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard (Louis Aragon)

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

1 visiteur (liste) en ce moment
Page générée en 0.466s. - 40 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer