Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Date d'ouvertures jurassiennes

FatSad
Posts: 1388
Pertinence:

Groupes: 1
message 14 oct 2020 - 18:13 | Date d'ouvertures jurassiennes  
Note du message: Notez ce message: down / up

https://www.leprogres.fr/environnement/2020/10/13/contraints-de-respecter-l-ouverture-nationale-du-brochet
_________________
--Il faut avoir satisfait son envie de posséder et pêcher avec tous les leurres, cannes et moulinets... Pour se rendre compte que l'on se satisfait de pêcher avec presque rien--
--Membre actif MSF "Mesquins Sans Frontières"--
jeje1445
Posts: 1538
Pertinence:

Groupes: 1
message 19 oct 2020 - 09:59 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut,

J'avais vu ce sujet sur le Facebook de N. Germain et à mon sens, c'est très bien que la Fédé 39 rentre dans le rang, eux qui ne font pas comme tout le monde. icon_rolleyes.gif

C'est encore plus vrai car le brochet n'est pas vulnérable durant sa période de reproduction, pas besoin de batailler sur ce point donc. Et pour le sandre, si on souhaite vraiment protéger cette espèce durant sa période de repro, les réserves temporaires restent dans doute la meilleure solution.

Encore une fois, une bonne partie de notre règlementation pêche n'a pas de fondement biologique et le pêcheur est bien souvent lésé avec ce millefeuille de règlements. C'est encore pire sur les premières catégories ! icon_eek.gif
waoo
Posts: 2467
Pertinence:
message 20 oct 2020 - 21:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jeje1445 a écrit:
Salut,



C'est encore plus vrai car le brochet n'est pas vulnérable durant sa période de reproduction, pas besoin de batailler sur ce point donc.


Si tu le dis .... Perso je dis l'inverse , ils se rassemblent avant de frayer et sont mordeurs ... Ensuite juste apres avoir frayé , ils sautent sur tout ce qui bouge . De plus ils ne fraient pas tous ensemble , c'est etalé dans le temps ... Des precoces et des retardataires ...Des qui fraient en plusieurs fois ...

Moralité pendant toute la periode de fraie et de rassemblement , des brocs sont mordeurs ... sans compter les grapineurs fou qui n'ont meme pas besoin qu'ils mordent ...

Elorn , s'ul venait encore pourrai te parler de ses peches de broc a saint cassien (de memoire) pendant la periode de fraie ....

Perso aussi j'ai de nombreuses experiences avec mes potes , gamins inconscients , en premiere cat ...

Evidement que les brocs sont vulnerables pendant leur fraie .... C'est pour ca qu'on a inventé la fermeture ....C'est completement dingue de dire l'inverse ... Ce ne sont pas des gardiens , comme les blacks ou les sandres , mais evidement qu'ils sont vulnerables pendant leur longue periode de fraie ... C'est juste evident

Dernière modification par waoo: 20 oct 2020 - 21:19
MT
Posts: 3274
Pertinence:
Web: www
message 21 oct 2020 - 08:05 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Peut-être dans de petits biotopes, mais perso jamais constaté de vulnérabilité particulière du brochet en période de repro, et surtout pas à Saint Cassien.
Et ça fait 20 ans que je pratique des coins où la pêche du carnassiers est possible toute l'année, donc il me semble que si c'était le cas on s'en serait aperçu à un moment ou l'autre.

Il m'est arrivé d'en prendre dans le Verdon, qui remontaient du lac de Sainte Croix pour essayer de frayer je suppose (en pure perte aucune frayère mais c'est l'instinct). Sur des lâchers d'eau ils se regroupaient dans des amortis et à un moment ou l'autre étaient mordeurs.
C'est la seule circonstance où j'ai réussi à prendre du brochet en contexte de repro (ou plutôt pré-repro), mais sans non plus constater de vulnérabilité accrue par rapport à la normale. Un poisson par ci, un autre par là, rien de spécial.

Ici aucune fermeture ni réserve, grosse population de brochets, et en période de repro c'est le désert, c'est là qu'on en prend le moins. Pour moi la fermeture du broc c'est comme les leurres hyperréalistes, ça ne fait la différence que dans la tête des pêcheurs icon_smile.gif
_________________
http://www.envie-dautrement.com/sejour-de-peche-en-espagne-lacs-guadiana-extremadura.html
waoo
Posts: 2467
Pertinence:
message 21 oct 2020 - 09:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut MT



Qu'est ce que tu appelles petits biotopes ? Moi partout ou je pêche en fait , c'est peut être des petit biotopes pour toi . Pour moi c'est juste des biotopes normaux , il y en a partout

Saint Cassien je ne suis pas sur , mais il me semble bien qu'Elorn avait bien parlé de ce lac et dit qu'au contraire à une époque ils faisaient bien des carton sur le broc en fraie ... C'était peut être pas St Cassien , faudrait retrouver le post ... Si c'est ça , faudra vous mettre d'accord icon_lol.gif


Perso je parle de ce que j'ai constaté dans les biotopes "normaux" du brocs , où il y a bien des fermetures , des zones de fraies bien distinctes , les hauts des plan d'eau naturels sans mouvement d'eau artificiel , qui se couvrent d'herbe en été pour être sous l'eau pendant la fraie , les "boires" "couanes""bras morts " selon le vocabulaire régional où ils rentrent frayer et se concentrer , les marais ... Les champs inondés , Bref les zones de fraie du broc quoi

A l'inverse de toi je crois , je pêche depuis 30 ans des milieux plutôt petits , rivière, petits fleuves , marais , étang ...etc... Et où il y a bien fermeture de la seconde cat ... Et comme je disais, plus jeune, certain plan d'eau en première cat avec du broc ( et pas de truite d'ailleurs ) , c'est dans ceux là où gamin on a largement constaté qu'ils sont mordeurs les brocs quand ils sont rassemblés pour frayer ...


La repro du broc pour qui l'a bien observée , c'est souvent étalé sur 1 mois au moins même deux suivant météo . Ils peuvent même arrêter et recommencer 15 jours trois semaines plus tard ...

Et pendant tout ce temps il y a en permanence des broc post repro , des pré repro et en permanence des individus mordeurs , et beaucoup puisque tous rassemblés au même endroit


Le problème pour le broc pendant la fraie existe bien , partout où ils se rassemblent normalement pour frayer
Bref , de mon expérience perso , je n'ai jamais compris et je ne comprend toujours pas comment on peut nier la vulnérabilité du broc pendant la période de fraie . Période très longue en plus si on considère que ça commence dès qu'ils se rassemblent et pas seulement quand ils sont en plein dans l'excitation . Ce qui parait on ne peut plus logique

Désolé pour le pavé

Dernière modification par waoo: 21 oct 2020 - 11:32
jeje1445
Posts: 1538
Pertinence:

Groupes: 1
message 21 oct 2020 - 11:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Il est exact que le brochet a une période d'activité qui peut être intense peu avant le frai (3 à 4 semaines avant à vue de nez) et que une fois qu'il a frayé il se tient encore proche du bord mais n'est pas tout se suite agressif. Je dirais qu'il y a un petit mois (fin mars à mi avril) où il y a de belles pêches à faire sur les bordures. Et encore, les poissons peuvent être ultra-sélectifs.

De là à dire que l'espèce est vulnérable avant et après sa repro, il y a un pas que je ne franchirais pas.

En revanche, pendant qu'il se reproduit je maintiens qu'il y a un arrêt net des touches, sauf les petits poissons ou des poissons isolés et ce, sur tous types de milieux.

Il faut à mon avis se poser la question suivante: qu'est-ce que cela va changer si on supprime la période de fermeture du broc avec les quotas et les TLC actuelles ?

A ce moment là, on arrête de pêcher quand les brocs sont rassemblés en digue en hiver (ou dans les fosses), on arrête de pêcher quand ils sont profonds, on arrête de pêcher quand il y a une tempête en approche parce que ça réveille tout le monde, etc, etc, on en fini plus et au final on ne pêche plus.

A noter que l'on a le même type de débat pour fermer la truite fin septembre au plus tard voire fin août si l'on écoutait tout le monde. icon_rolleyes.gif Et là aussi on ne pêcherait plus quand les truites ont des oeufs, quand l'eau est chaude, quand l'eau est basse, quand les alevins n'ont pas émergé, sur les crues de fin d'été où il se prend pas mal de géniteurs, etc. Bref c'est le bordel et de mon point de vue, il est nécessaire de prendre du recul et de laisser sa sensibilité personnelle de côté. icon_wink.gif

L'exemple de la truite est d'ailleurs symptomatique: on ferme en septembre alors que l'espèce se reproduit en général entre mi-novembre et fin décembre et on ouvre en mars alors que les poissons ont frayé depuis 2 à 3 mois. On ne peut pas dire que la règlementation soit calée sur les cycles biologiques des espèces. Pour le brochet c'est un peu la même et pour le sandre c'est encore pire.
MT
Posts: 3274
Pertinence:
Web: www
message 21 oct 2020 - 12:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

waoo a écrit:
Qu'est ce que tu appelles petits biotopes ? Moi partout ou je pêche en fait , c'est peut être des petit biotopes pour toi . Pour moi c'est juste des biotopes normaux , il y en a partout

Pour moi petit biotope c'est petite rivière et étang, retenue collinaire, par opposition à grandes (ou moyennes) rivières, fleuves, lacs de barrages >50 ha, lacs alpins, grands étangs, etc.
On pourrait d'ailleurs distinguer grands et très grands biotopes mais ça reste assez semblable, ce sont des biotopes où tu ne passes pas partout dans une journée et où on ne peut pas vraiment savoir a priori où sera le poisson.

C'est clair que sur un petit biotope le poisson est nettement plus facile à localiser, et qu'en cas de concentration la pression de pêche peut vite devenir un problème d'autant que les populations sont rarement très importantes.

Ceci dit même sur un grand biotope, notamment artificiel, les frayères à brochet (ou autre) ne sont généralement pas très difficiles à deviner vu qu'il y a souvent peu de zones propices.
Peu de superficie de frayère sur un biotope de grande taille ça peut donner lieu à des concentrations importantes ou en tout cas ça devrait et c'est un phénomène que je n'ai jamais constaté pour le brochet, sauf sur le Grand lac des Esclaves parce que tous les brochets d'un lac grand comme la Belgique sont obligés de se rassembler dans des "back waters" (zones marécageuses) qui doivent représenter 0,1% de la superficie du bassin principal donc là forcément ça s'empile comme des sardines dans une boite.

Mais en France jamais rien vu de comparable, ni en Espagne et encore moins en Suède où il y a abondance de frayères, alors que pour le sandre par contre j'ai vu des baies où les nids se touchaient.
Du coup je ne suis pas inquiet pour le broc en période de repro, il me semble qu'il est plus vulnérable à d'autres périodes où il est à la fois concentré et mordeur, par exemple sur des concentrations de fourrage en fin d'automne juste avant les grands froids.
Le sandre et le bass sont nettement plus à risque quand ils fraient, et pourtant ils ne bénéficient pas ou trop rarement d'une protection spécifique.
_________________
http://www.envie-dautrement.com/sejour-de-peche-en-espagne-lacs-guadiana-extremadura.html
waoo
Posts: 2467
Pertinence:
message 21 oct 2020 - 14:36 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

On ne peux pas generaliser a tout un pays , des trucs qu'on observe uniqement dans certains milieux particulier comme des grands lacs de barage ....

Je n'arrive pas a vous suivre , le reseau hydrographique Francais et les milieux qui abritent naturellement du broc ... c'est pas les lacs de barrage ...

Suffit d'aller regarder une carte du reseau hydrographique Francais .... les grands lac de barrage , c'est pas representatif de l'ensemble ...
C'est l'inverse , la majorite des biotopes du broc en France , c'est ce que tu appelles petits milieux ... pour moi ils n'ont d'ailleurs rien de petits . Quand je vois les marais que je pechais en basse Normandie par exemple , en BZH , c'est plutot tres etendu en fait

Tu parles du lac des esclaves , on peut justement en trouver pas mal de video de peche du broc en periode de fraie fans le grand Nord , rassemblés sur les frayere ....

Bien sur qu'en France il y a plein de frayere a broc ou ils s'empilent , on en trouve partout de telles zones , c'est comme ca qu'ils fraient .... meme si c'est pas des milieux enormes comme ceux la ... c'est exactement le meme probleme ....

Dernière modification par waoo: 21 oct 2020 - 15:34
Lesfilmu
Posts: 4237
Pertinence:

Groupes: 3
message 21 oct 2020 - 19:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Moi je vais être hyper factuel...

Je pêche en privé pendant la fermeture.

2 plans d'eau, des gravières, et un plan d'eau "commercial" (un carpodrome qui devient carnadrome l'hiver).

Tous sont des gravières, mais des biotopes très différents en terme de profil.

46Ha, 77Ha et 110Ha.

Mes observations sur les 6 dernières années, pêches du bord, ou en float ou en bateau selon le plan d'eau.

Le premier :
- la fraie se déroule en gros sur le mois de mars. Selon les années c'est un peu avant, 2 semaines max, jamais plus tard.
- on ne note aucun pic d'activité "pré fraie"
- on ne fait aucun poisson "mâture" (rarissime) en zone profonde (1/3 de la surface) sur la période février/avril, parfois des sifflets (moins de 50)
- on touche "normalement" en février en bordures et en zone shallow, quand je dis "normalement" c'est "ni plus ni moins qu'aux autres périodes"
- on capote comme des morts en mars, au mieux un sifflet
- on a une très très net nette période d'activité en avril jusque mi-mai, c'est là qu'on fait les métrés, le reste de l'année aussi, mais avec beaucoup moins de régularité

Le second, le carpo/carnadrome
- le carnassier est fermé de fin mars à fin octobre, uniquement carpe
- on ne le pêche donc que de novembre à mars, c'est à dire en pleine période de fraie.
- vu les populations et les tailles, je n'ai pas le moindre doute sur l'impact de la pêche pendant cette prétendue période "vulnérable" icon_mrgreen.gif
- la fraie est très précoce, elle démarre souvent en janvier, certaines années même en décembre !! (souvent il y en a 2 quand la première est end écembre, une autre se produit en avril, source : le proprio)
- Ca rentre moyen en novembre (kafi de baitfish), çà rentre bien en décembre.
- Janvier, c'est la mort, les capots s’enchainent, à l'inverse, les grosses perches sortent, quand on y va à ce moment, on pêche la perche
- Février c'est aléatoire, des fois top, des fois naze
- Mars c'est le meilleur mois, mais ils sont durs, car c'est très très pêché sur la période carna...
- les métrés se font régulièrement sur toute la période, pas vraiment de "pic post fraie" (constaté par moi et mes potes, confirmé par le proprio)

Le dernier, le plus grand est aussi le plus profond.
- la fraie est décalée de 3 semaines vs le premier plan d'eau alors qu'ils sont à 20 bornes l'un de l'autre, elle commence début avril, parfois mi-avril.
- février-mars, çà croque "normalement" (comme le reste de l'année)
- Avril jusque mi-mai, c'est capot sur capot, ou alors quelques juvéniles (qui ne repro pas)
- mi-mai/fin juin, pic d'activité, de très belles journées, même si les vrais gros sont toujours difficiles, bien plus que le premier plan d'eau.

Voilà.

Je ne tire aucune conclusion sur ce qu'il se passe ailleurs (puisque je respecte la fermeture, je sais pas comment c'est dans les plans d'eau où la pêche est fermée).

Mais je suis absolument persuadé que :

1) le broc n'est pas plus vulnérable en période de fraie qu'ailleurs dans l'année
=> la seule période où je vois de la mortalité, c'est l'été quand l'eau est chaude, et je pense qu'au lieu de se draper dans une rhétorique "repos pendant la fraie" on ferait mieux de communiquer sur "repos quand c'est trop chaud", car là, il y a vraiment une surmortalité directement liée à la pêche...

2) pendant la fraie, quel que soit le plan d'eau, on enchaine les capots

3) ces plans d'eau pêchés pendant la période de fraie n'enregistrent pas plus de mortalité l'hiver que les autres périodes de l'année, tous abritent de très belles populations alors qu'ils sont pêchés l'hiver

4) le cas des poissons nidificateurs est bien entendu totalement différent

Mon côté un peu pragmatique me laisse facilement à penser que ce qui est vrai dans un cas n'est certainement pas loin de l'être aussi dans un autre... mais bon... ce n'est qu'une conviction personnelle, je conçois que d'autres aient d'autres idées... icon_mrgreen.gif icon_mrgreen.gif

Dernière modification par Lesfilmu: 21 oct 2020 - 19:24
_________________

Lesfilmu
Lesfilmu
Posts: 4237
Pertinence:

Groupes: 3
message 21 oct 2020 - 19:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

waoo a écrit:
Bien sur qu'en France il y a plein de frayere a broc ou ils s'empilent , on en trouve partout de telles zones , c'est comme ca qu'ils fraient .... meme si c'est pas des milieux enormes comme ceux la ... c'est exactement le meme probleme ....
Elles ont disparu dans une proportion de 70%, stat officielle.

Donc ils (les brocs) se démerdent autrement là où il n'y en a pas, c'est à dire à peu près partout...

Là où il y en a, elles sont connues, les dispositions du code de l'environnement permettent de les mettre en réserve temporaire. Solution hyper simple...

Ceci amène quelques questions :

1) pourquoi fermer là où il n'y a pas d'annexes hydrauliques, ou de "frayères" au sens propre du terme ? (par exemple, je n'ai JAMAIS vu AUCUN "regroupement" de brochets en seine, jamais)

2) pourquoi faire une fermeture nationale qui n'a pas prouvé son efficacité alors qu'une simple mise en réserve temporaire des zones concernées est parfaitement faisable et prévue au code de l'environnement ?

3) pourquoi empêcher de pêcher le perche en février alors qu'elle ne se reproduit pas ?

4) pourquoi empêcher de pêcher le sandre de février à mars/avril (selon les régions) alors qu'il ne se reproduit pas non plus ?

5) pourquoi ne pas pêcher le glane l'hiver ?

Cette réglementation est obsolète... tout comme les raisons de son existence...

Dernière modification par Lesfilmu: 21 oct 2020 - 19:34
_________________

Lesfilmu
squale
Posts: 2804
Pertinence:
message 21 oct 2020 - 19:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

waoo a écrit:
C'est curieux ce besoin de faire des phrases ....



waoo a écrit:
Désolé pour le pavé

Aller quoi c'est drôle non icon_lol.gif

a+ squale
_________________
Les longues distances m'épuisent ... Nous les Nains, nous sommes des sprinters, redoutables sur de courtes distances !
waoo
Posts: 2467
Pertinence:
message 21 oct 2020 - 20:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'adore la logique , les frayères à broc auraient disparue dans une proportion de 70 % (source ? ) , donc on s'en branle et on fait dès maintenant comme s'il n'y en avait plus .... new_puppy_dog_eyes.gif

C'est clair que ce sont les milieux à protéger , à restaurer ... Autant voir plus que pour le saumon ... Le broc est l’espèce témoin de l'état d'un des milieu les plus important de nos cours d'eau ... Les zones avales , inondable, les boires , bras morts , couanes ...etc...
Et c'est pour ça que c'est exactement l'inverse qu'il faut faire , restaurer les frayères , les annexes hydraulique , propre à la repro des brocs et en même temps les protéger avec fermeture .... Parce que ça ne fait de mal à personne , si si je te jure tu peux arrêter de pêcher 2 mois

Et d'ailleurs , heureusement , c'est ce qui se fait déjà un peu partout ... Il y a déjà pas mal de travaux de ce genre qui montrent tous une très bonne efficacité.

Seine exemple : https://www.federationpeche.fr/uploads/Document/11/15594_106_Etude-BRO-Seine-2014-2015.pdf


C'est pas ce qui manque les frayère , faut juste travailler pour leur rendre leur fonctionnalité , et ça fonctionne ... Et en même temps évidement protéger les brocs et les laisser tranquille !!!!

Sachant qu'en plus on peut pêcher plein de chose pendant la fermeture , y compris perche , glane ...etc... Suffit de pas pêcher au leurre en fait ... CQFD





PS: hoooo , il était vexé le pti requin icon_biggrin.gif icon_biggrin.gif icon_biggrin.gif

Dernière modification par waoo: 21 oct 2020 - 21:00
Lesfilmu
Posts: 4237
Pertinence:

Groupes: 3
message 21 oct 2020 - 21:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'étais sûr de la réponse... icon_rolleyes.gif icon_rolleyes.gif icon_rolleyes.gif

La source elle est publique, UICN en tête, mais le paquet de littérature sur le sujet est consistant, hyper facile à trouver....

Pour la seine (c'est grand, la seine...) je reformule : dans les biefs que je fréquente (3 de façon assidue), je t'accorde que sur d'autres la situation peut être différente.

Ensuite, je te remercie de me prendre (une fois de plus) pour un con... je suis d'assez près les comms sur les reconstitutions d'annexes hydrauliques, ce sont des potes qui sont dans l'une des AAPPMA les plus actives sur sujets sur la marne, et je suis aussi d'assez près les suivis de populations sur le broc... et je comprend très très bien les interactions entre le lit principal de la seine et les gravières ouvertes (ou leur absence), et leur apport sur les populations toussa toussa... et d'ailleurs "la seine" çà veut rien dire sur ce plan, c'est bief par bief qu'il faut suivre le truc...

Tu es libre de croire que dans un fleuve totalement canalisé comme la seine, à 100% recalibré pour la navigation en grande partie grand gabarit, le broc continue de frayer dans des annexes hydroliques, tu peux même croire que les actions, très ponctuelles et qu'on compte sur les doigts d'une main ont un effet majeur... moi je raisonne autrement... le broc il n'a plus de crues, plus de prairies inondées, quasi plus d'annexes (toutes fermées pour la navigation), donc il se démerde comme il peut avec ce qu'il trouve... bras morts, gravières, ports, etc.

Bonne soirée.

nb. C'est pas parce qu'à chaque fois que je cite un de tes posts pour contre-argumenter tu me balances tes fions gratuits que je vais arrêter... je pensais que tu avais au moins compris çà, vu la répétition du truc... aussi longtemps que je le jugerai utile à la communauté, je te répondrai ce que j'aurai envie de te répondre... et toujours avec cordialité (moi).
_________________

Lesfilmu
jeje1445
Posts: 1538
Pertinence:

Groupes: 1
message 21 oct 2020 - 22:41 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
tu peux même croire que les actions, très ponctuelles et qu'on compte sur les doigts d'une main ont un effet majeur... moi je raisonne autrement... le broc il n'a plus de crues, plus de prairies inondées, quasi plus d'annexes (toutes fermées pour la navigation), donc il se démerde comme il peut avec ce qu'il trouve... bras morts, gravières, ports, etc.

Effectivement, c'est pas faux. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que d'une manière générale les plus belles populations sont désormais dans les milieux artificiels : gravières, réservoirs, certains barrages. La situation en cours d'eau est beaucoup plus contrastée, voire franchement mauvaise. Mais il suffit de 2 ou 3 années successives avec des crues suffisamment longues pour retrouver comme par magie de belles populations. Au moins ponctuellement.

Citation :
Et en même temps évidement protéger les brocs et les laisser tranquille !!!!

Sachant qu'en plus on peut pêcher plein de chose pendant la fermeture , y compris perche , glane ...etc... Suffit de pas pêcher au leurre en fait ... CQFD

Ça n'a aucun fondement biologique et halieutiquement c'est zéro. C'est juste ta sensibilité personnelle et tu nous excuseras de ne pas y adhérer...

Dernière modification par jeje1445: 21 oct 2020 - 22:43
waoo
Posts: 2467
Pertinence:
message 21 oct 2020 - 22:41 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ho que si il y a fondement ... Et arguments ...

Vous m'excuserez de ne pas adhérer a vos thèses ...

Pensez à nous pauvres pêcheurs on ne veut pas rester avec nos femmes le weekend pendant deux mois icon_mrgreen.gif Et de toute manière les frayères disparaissent donc autant pêcher toute l'année ...

Dernière modification par waoo: 22 oct 2020 - 00:57
FatSad
Posts: 1388
Pertinence:

Groupes: 1
message 22 oct 2020 - 07:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Personne ne cite la valeur pédagogique de la fermeture?
_________________
--Il faut avoir satisfait son envie de posséder et pêcher avec tous les leurres, cannes et moulinets... Pour se rendre compte que l'on se satisfait de pêcher avec presque rien--
--Membre actif MSF "Mesquins Sans Frontières"--
jeje1445
Posts: 1538
Pertinence:

Groupes: 1
message 22 oct 2020 - 09:44 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Personne ne cite la valeur pédagogique de la fermeture?

Là, c'est de la philosophie, plus de la gestion ! icon_lol.gif
Lesfilmu
Posts: 4237
Pertinence:

Groupes: 3
message 22 oct 2020 - 09:47 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Jeje1445, même si je suis d'accord avec ton post, je parlais du cas spécifique de la seine aval, la partie que je fréquente assidument toute l'année icon_wink.gif

Perso, je ne généralise pas, il y a des endroits "fonctionnels" dans plein d'endroits icon_wink.gif . Ils ont majoritairement disparu, le principale raison du classement "espèce en danger" du Brochet, mais il en reste.

Pour les gravières, toujours dans les cas que je décris (seine aval), je parlais de celles qui ont une connexion avec la seine. C'est eux les "frayères" mais, elle n'ont rien "d'annexes hydrauliques" au sens ou on l'entend.

D'ailleurs, l'excellente étude qu'à cité Waoo plus haut pour me contre-dire dit très exactement la même chose que moi (quand le contre-argument s'écroule tout seul...)... en même temps, elle est sur mon disque dur depuis longtemps, elle s'est déroulée sur l'un des 3 biefs dont je parle et que je fréquente... icon_mrgreen.gif icon_mrgreen.gif
_________________

Lesfilmu
Lesfilmu
Posts: 4237
Pertinence:

Groupes: 3
message 22 oct 2020 - 09:49 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

FatSad a écrit:
Personne ne cite la valeur pédagogique de la fermeture?
Outre que çà n'a rien ni de biologique ni d'halieutique, la "valeur éducative" ne serait-elle pas largement supérieure si on avait des mises en réserve temporaires par espèce et par période adaptée, localement et massivement ?

zavez 4 heures icon_wink.gif )
_________________

Lesfilmu
Lesfilmu
Posts: 4237
Pertinence:

Groupes: 3
message 22 oct 2020 - 09:55 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je reviens sur le procès d'intention qui est associé à "on ne peut pas arrêter de pêcher 3 mois et s'occuper de nos femmes" et qui revient souvent aussi sur la thématique "on est trop égoïste au point de faire chier les poissons pendants qu'ils baisent" et toutes les variantes déjà postées à chaque fois que çà revient...

De 1) : si y'a besoin de fermer la pêche pour s'occuper de vos femmes, je les plaint...

De 2) a titre perso j'en ai rien à battre de la fermeture, je pêche quand même là où j'ai le droit, il n'y a donc aucune entrave à ma pratique

Mon seul problème n'est pas de laisser les brocs se reproduire tranquille quand ils ont une belle frayère naturelle (perso je cesse de pêcher mes 3 plans d'eau plus haut au moment où justement, ils sont occupés à autre chose), mais de ne pas pouvoir pêcher le sandre pendant ce temps-là...

Les frayères temporaires sont la meilleure solution à mes yeux car :
1) on ferme les bordures pendant la fraie du broc
2) on ferme les plages quand les sandres nichent
3) peril pour les bass là où il y en a
4) on ne ferme pas le sandre dans un plan d'eau où y'en a pas (ou le bass, ou le brpc)
5) les pêcheurs légaux sont au bord de l'eau plus longtemps, ce qui permet de repérer les bracos et contribue à la lutte contre cette plaie

Je n'y vois que des avantages, aucun inconvénient...
_________________

Lesfilmu

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)
0

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :
Visitez les accueils par thématique en rapport avec cette page:

6 visiteurs (liste) en ce moment
Page générée en 1.091s. - 42 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer