Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Nymphes céramique? ou? quand?

DOGUO 64
Posts: 1266
Pertinence:
Web: www
message 11 fév 2020 - 09:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ha Squale, si tu a utilisais les Larvors, on doit être de la même génération, l'Epéore trop jeune pour me la payer.
Donc idem de 8 à 15 ans j'étais au toc avec le papi. Lui avais une Garbo " tout Fiquet", et moi je galérais avec des cannes pourries et des entretoises qui laissaient passer que la lancette icon_wink.gif . On parle la même langue icon_wink.gif
...Puis bascule sur le leurre...Je me remet aux bases que maintenant, crise de la quarantaine…

Et pourquoi la nymphe...je tue pas de vers ni de teigne, j'en ai toujours en réserve, J'ai les doigts propre, ca coute rien du tout a fabriquer, j'ai du économiser 600€ a l'année en ne retournant pas dans les mags de pêche, je prend du poisson avec des trucs que JE fabrique..même si c'est pourri ou mal fait, ca marche et "c'est moi qui l'ai fait !!!!

"Comment est-il possible de guider une nymphe à la bonne profondeur et la bonne vitesse avec un poids mort au bout de la ligne."

Je sais pas new_puppy_dog_eyes.gif

Pour essayer de te faire ressentir le truc, au toc, sur une remontée amont, tu galère sur les présentations amont, car ton appât doit précéder ta plombée, donc tu est en retenue pour que tout s'étale. et donc tu ne pèche vraiment bien que lorsque la ligne rebascule( 12h / 14h) et passe aval... On est d'accord.
Alors que ce soit en grande ou petite rivière, c'est pareil, tu SUPPOSE être au bon niveau, et l'action du courant sur , le fil + les plombs + l'appât te donne une dérive parallèle au fond.
….Pourquoi ca ne coule pas puisque c'est pleins de plombs….ben parce que ta main gauche inconsciemment pince le fil tire et relâche, associé a un relevé et baisse" du scion...On est d'accord.
Et ta plombée est ajustée justement pour ne pas couler au fond, et ne pas remonter a la surface, être en équilibre sur le coup…..PPPPPfff pas facile a expliquer, mais normalement tu doit tout comprendre.

Ben la nymphe c'est pareil.
On va dire que j'ai 3 poids dans la boite lourd , moyen et pas trop lourd icon_wink.gif
La moyenne me permet de pécher 70% de la session…la légère ou la lourde pour des coups spécifiques, un calme ou un retour, ou un trou avec courant de surface.

Et alors je ne sais pas quoi te dire
Je me souviens juste de ce mois de mai sur ma rivière.
Le courant devant la voiture.
J'ai réussi a prendre quelques truite en montagne par hasard et maais je n'y crois pas...
Cela fait 10 ans qu'on lance dedans nos leurre pour démarrer, mais c'est vide.
Je suis avec ma Garbotoc spécial nymphe (juste une toc plus courte, plus maniable), un 14 centième…Pas de rigoletto car cela casse la dérive…Je lance, et j'accompagne, soutien / emméne la dérive scion aval…en fait c'est ce qu'on ferais si on monte une tp2g et un RockviBe....sauf que la on guide mais en laissant un mou ...
…Et là je sors 2 truites de la même veine dont une trés jolie.
...Je suis sur le cul, j'ai pas trop compris comment je fais , je suis persuadé que cela ne marche pas...mais cela marche mieux que tout le reste…
J'ai fais du poisson derrière presque chaque poste.
....Et je me suis éclaté toute la fin de saison sur un spot que je croyais vide.
Alors c'est du petit poisson ,mais on ne les abime pas contrairement au toc, car c'est toujours piqué en bordure de lévres.

Yannick Rivière explique aussi qu'il y a 3 phases de dérive
1- L'impact amont + le temps de descente que tu accompagne.
2- Le passage en dérive parallèle au fond que tu soutient (10h/14h)
3-L'accompagnement en baissant le scion puis retenue sur la fin de dérive aval, la retenue va faire remonter la nymphe comme une émergente.

La plupart des touches ont lieu soit en 1, a l'impact et descente, soit en fin de dérive en 3.

Une caillasse !!!???...non c'est plus subtil que cela, nous marions des matériaux nobles pour obtenir un parfait coefficient de pénétration, à la frontière entre et la lourdeur et la légèreté, la suspension ultime... icon_wink.gif icon_lol.gif ...au mon dieu P'tain nonNN leur monde m'asspppirrreeee….. icon_lol.gif icon_lol.gif


Non sérieux, en fait absolument rien de compliqué...en 3 lancés tu capte ce qu'il faut faire, tu vois vite si tu péche trop lourd, ou bien, c'est même pas mal pour les gosses...

Ca "c'est moi qui l'au fait !!!" icon_lol.gif


Dernière modification par DOGUO 64: 11 fév 2020 - 11:27
_________________
http://doguo64.over-blog.com/


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
jeje1445
Posts: 1545
Pertinence:

Groupes: 1
message 11 fév 2020 - 10:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut,

Je ne sais pas où tu vas chercher ça Squale icon_question.gif

Citation :
Cela t'oblige, si tu veux pêcher loin, d'utiliser une nymphe (plus) lourde pour espérer passer/pêcher correctement en la faisant rebondir sur le fond ... Mais cela s'apparente à de la roulette (ce que les moucheurs font aussi) sinon nymphe trop légère remonte et ne pêche pas.

Pour pêcher loin au toc avec des nymphes ou des appâts légers, il faut la canne adaptée pour assurer de longs lancers. Et il n'y en a pas tant que ça sur le marché.

Ensuite, comme aux appâts, tu adaptes le poids de ta nymphe en fonction de la profondeur et de la puissance des courants. La tenue de la canne et le contrôle de la tension de la bannière viennent parfaire la qualité du passage. A noter qu'en nymphe, une dérive un peu imparfaite n'est pas forcément un problème.

Et nul besoin de rebondir sur le fond. Evidemment si l'eau est froide le bon passage sera plutôt proche du fond et avec une ligne bien verticale. Mais en eau réchauffée, rien n'empêche de bien décoller et d'avoir une ligne oblique.

Citation :
Je comprend tout à fait que tu shoot plus loin et plus précis avec une canne toc (c'est le principe après tout) mais comment peux-tu apprécier ta vitesse et ta profondeur de passage.

C'est la base de la pêche au toc en dérive. La tenue de la canne et la tension de la ligne en plus de l'expérience acquise te permettent de tenir la bonne profondeur et la bonne vitesse. On pourrait aussi parler du point d'immersion de la ligne, de l'angle, de la plombée (qu'elle soit étalée ou massive), etc.

Citation :
Pour essayer de te faire ressentir le truc, au toc, sur une remontée amont, tu galère sur les présentations amont, car ton appât doit précéder ta plombée, donc tu est en retenue pour que tout s'étale. et donc tu ne pèche vraiment bien que lorsque la ligne rebascule( 12h / 14h) et passe aval... On est d'accord.

Alors ça à mon avis c'est une légende. Même en pêche aval, il est assez rare que l'appât passe avant les plombs qui seraient bien étalés comme sur les jolis schémas de certains. En pêche amont l'appât ne passe JAMAIS avant les plombs et pourtant c'est très efficace et pas uniquement en petites rivières.

Certains auteurs ont tellement complexifié cette histoire de plombée qu'ils ont fait passer la tenue de la canne et la tension de la ligne au second plan. Or, sans nier l'importance d'une plombée bien construite, ce n'est pas l'élément n°1 qui permet d'avoir de bons résultats. icon_wink.gif

Concernant la texture, à poids égal les nymphes lisses coulent plus vite que les nymphes "poilues". C'est effectivement un paramètre important à prendre en compte.

Pour terminer, cela fait plusieurs saisons que je pêche au toc en dérive avec des nymphes en complément des appâts naturels et ce en rivières moyennes à grandes. Et si il y a de fortes similitudes avec la pêche avec des appâts, la tension de la ligne et les animations diffèrent.

J'ai aussi vu monter de grosses truites qui refusent au dernier moment. Il y a un côté leurre que l'on ne peut pas nier.

La principale difficulté étant à mon sens d'avoir la bonne tension dans la ligne et de ferrer au bon moment. Et ne pas hésiter à faire des dérives un peu "olé olé" ! icon_smile.gif icon_wink.gif

Dernière modification par jeje1445: 11 fév 2020 - 11:21
DOGUO 64
Posts: 1266
Pertinence:
Web: www
message 11 fév 2020 - 10:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

On a croisé,
je supprime.

Mais tu a raison sur le coté leurre car en petite rivière, je m'accommode aussi bien d'un canne mouche 8' (2,40m), avec moulin toc...et je péche en gestuelle toc en prenant 2 longueurs de fil dans mes anneaux.

Mes dérives sont...comme elles sont , mais vu que c'est de la courtte distance, ca le fait.

En grande rivière c'est la 3.9 Utopia, obligatoire.
Mais en petites aussi bien la 10', la 8' ou la toc 3.4m...Je n'ai pas encore trouvé ma préférence...peu être la barre de 6m cette année icon_wink.gif


Par contre un truc qui m'a gonflé en grande rivière, j'ai perdu BEAUCOUPs de GROSSES truites (….2 icon_wink.gif ) Avec des nymphes en billes 3.5, donc lourdes et sans ardillons....elles sont lourdes et le moinnnndre mou c'est décroche...donc peu être ardillons sur les plus lourdes cette année...

Dernière modification par DOGUO 64: 11 fév 2020 - 11:42
_________________
http://doguo64.over-blog.com/
squale
Posts: 2939
Pertinence:
message 11 fév 2020 - 13:04 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jeje1445 a écrit:
Salut,

Je ne sais pas où tu vas chercher ça Squale icon_question.gif

Moi non plus et pourtant ça sort icon_lol.gif icon_wink.gif

Trop de trucs à lire, à digérer, je répondrai plus tard ... Mais des pistes de réflexion émergent !

a+ squale
_________________
Les longues distances m'épuisent ... Nous les Nains, nous sommes des sprinters, redoutables sur de courtes distances !
jeje1445
Posts: 1545
Pertinence:

Groupes: 1
message 11 fév 2020 - 13:25 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Par contre un truc qui m'a gonflé en grande rivière, j'ai perdu BEAUCOUPs de GROSSES truites (….2 icon_wink.gif ) Avec des nymphes en billes 3.5, donc lourdes et sans ardillons....elles sont lourdes et le moinnnndre mou c'est décroche...donc peu être ardillons sur les plus lourdes cette année...

ça peut aussi être un problème de tension de ligne, de ferrage et aussi de canne. Les Utopia sont un peu trop puissantes. Avec mon Extrême trout 3,50 m. M. j'ai perdu quantité de beaux poissons. Il a fallu que je passe à l'Extrême trout 3,90 m. 5 brins L, y compris avec des gros nylons et en tirant très fort sur les poissons de plus de 40 cm, pour ne quasiment plus décrocher. Une fois les ferrages ajustés, l'action douce demandant de revoir légèrement cette gestuelle.

Ce problème de canne inadaptée ça ne se voit pas sur les truites de moins de 40 cm.

Il y a des cannes plus adaptées chez Pezon (Eau vive), Skaw (Drift), Sempé et surtout les Native. icon_wink.gif

Dernière modification par jeje1445: 11 fév 2020 - 13:30
DOGUO 64
Posts: 1266
Pertinence:
Web: www
message 11 fév 2020 - 14:58 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Nan ,il y a 2 versions,
M en 3 brins
L en 5 brins

c'est la L que j'ai :

3,90 m. 5 brins L

La Hearty Rise UTOPIA hypra parabolique et super light justement qui est soit disant le copié / collé de la Xtrem (d'après Mr ROUX icon_rolleyes.gif ).
J'avais pris ce modèle vu que Patrick Roux fait 4 ou 5 vidéos avec cette rod .

Pour moi c'est vraiment la plus adapté des 3, tu sais , elle plie entièrement jusqu'au talon sur une 40...tu te dis que c'est impossible de péter un 14 ou 16 pour le poisson tellement la canne fait ressort sur toute la longueur sans point dur.
(j'ai une Garbo M aussi la gamme en dessous de la xtrem, et la "garbo Trinity nymphe" qui n'a rien de particulier)

Les 2 truites 50+, (je suis pécheur menteur et j'y vois plus rien de prés.....alors de loin…..) elles montent direct, mais a toute vitesse en surface au ferrage, en suivant le sens du ferrage et vu que je suis canne haute le mou se fait….je vois leur téte …et c'est finis….je n'ai pas eu la chance de les voir sonder ou descendre le courant...peu être anecdotique

Dernière modification par DOGUO 64: 11 fév 2020 - 15:48
_________________
http://doguo64.over-blog.com/
jeje1445
Posts: 1545
Pertinence:

Groupes: 1
message 11 fév 2020 - 16:08 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
c'est la L que j'ai :

3,90 m. 5 brins L

Oui, je parlais bien de celle-là. j'ai failli l'acheter mais des copains l'avaient et l'ont revendue. Très bonne canne mais qui décroche un peu. L'Extrême 5 brins light est encore au dessus.

J'ai eu la Trout force en M, très bien mais plutôt pour les gros poissons / gros débits.

Quand a père Roux, très bon pêcheur en plus d'être sympathique, mais il a tendance à retourner sa chemise au niveau de ses avis sur le matériel ...

Pour la gestion des combats au toc, si la rivière est assez grande, en général il vaut mieux baisser la canne rapidement et tenter de faire tourner les poissons. En tout cas, mes 50 + restent au fond quand je ferre, pas le même comportement sans doute.

La qualité du ferrage et la tension de la bannière pendant la dérive sont primordiaux pour assurer la tenue de l'hameçon. Tu ne pêches pas trop tendu avec tes nymphes lourdes ?
JM_NK
Posts: 232
Pertinence:
message 11 fév 2020 - 17:21 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

squale a écrit:
jeje1445 a écrit:
Salut,

Je ne sais pas où tu vas chercher ça Squale icon_question.gif

Moi non plus et pourtant ça sort icon_lol.gif icon_wink.gif

Trop de trucs à lire, à digérer, je répondrai plus tard ... Mais des pistes de réflexion émergent !

a+ squale

Aïe aïe aïe, ça sent encore le pavé avec 14 quotes ça... icon_lol.gif


En tout cas moi je suis de près cette discussion fort intéressante wink01.gif

Et si je vous dis que je pêche en dérive en drop-nymphe à l'UL avec une canne de 2m, vous me prenez pour un fou ou pas ? icon_lol.gif
squale
Posts: 2939
Pertinence:
message 11 fév 2020 - 17:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

JM_NK a écrit:


Et si je vous dis que je pêche en dérive en drop-nymphe à l'UL avec une canne de 2m, vous me prenez pour un fou ou pas ? :lol:

Ne rajoute pas de la complexité ou il n'y en a pas !

Et puis ... A la terrasse d'un troquet la discutions serait plus claire ... Avec moultes gestes à l'appui !

a+ squale
_________________
Les longues distances m'épuisent ... Nous les Nains, nous sommes des sprinters, redoutables sur de courtes distances !
JM_NK
Posts: 232
Pertinence:
message 11 fév 2020 - 18:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'avoue icon_lol.gif Mais faudrait faire attention à pas renverser les verres par contre icon_lol.gif
squale
Posts: 2939
Pertinence:
message 12 fév 2020 - 00:02 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

DOGUO 64 a écrit:
Ha Squale, si tu a utilisais les Larvors, on doit être de la même génération, l'Epéore trop jeune pour me la payer.
Donc idem de 8 à 15 ans j'étais au toc avec le papi. Lui avais une Garbo " tout Fiquet", et moi je galérais avec des cannes pourries et des entretoises qui laissaient passer que la lancette icon_wink.gif . On parle la même langue icon_wink.gif
...Puis bascule sur le leurre...Je me remet aux bases que maintenant, crise de la quarantaine…

Je ne sais pas combien d'années pour une génération, mais t'as une petite quinzaine de retard ! icon_wink.gif
(J'écoutais du Trust, AC/DC, Kiss, Van Halen que tu n'étais encore qu'un spermatozoïde insignifiant icon_lol.gif ce qui ne préjuge de rien ... Sauf que j'ai connus le sexe sans le safe devant moi)

DOGUO 64 a écrit:

Et pourquoi la nymphe...je tue pas de vers ni de teigne, j'en ai toujours en réserve, J'ai les doigts propre, ca coute rien du tout a fabriquer, j'ai du économiser 600€ a l'année en ne retournant pas dans les mags de pêche, je prend du poisson avec des trucs que JE fabrique..même si c'est pourri ou mal fait, ca marche et "c'est moi qui l'ai fait !!!!

Même si en début de saison je sécurise le truc avec une boite de teignes, comme je le disais précédemment, tout au cul des pierres ... Déjà y'a matière ... sauterelles l'été, grillons si la motive me prend, mais rarement de mouches naturelles (voir pas du tout trop fastidieux) et jamais de vers, ces maudits lombrics ont une densité trop importante en poids et en masse à mon goût. Bref je suis à placer dans la catégorie des génocidaire !

Maintenant la nymphe j'serais tenté de te dire why not ! C'est juste que cette "masse" compact et ramassée en bout de ligne m'interpelle et ébranle mes dogmes (pas autant que ceux qui pêchent avec une bille de 5gr et un vers qui se balade 50 cm plus loin, une hérésie pour l'amoureux de la touche que je suis) d'où l’incompréhension.
Pour moi jusqu'à présent, (mais c'est mon antériorité factuelle sorte d'axiome idéologique qui préjuge) avoir le matos pour et pêcher nickel "dans les règles de l'art" et utiliser un "casque lourd" comme le ferait un palmiste marri et désappointé, provoque des interférences entre mon lobe occipital et pariétal icon_silent.gif

DOGUO 64 a écrit:

"Comment est-il possible de guider une nymphe à la bonne profondeur et la bonne vitesse avec un poids mort au bout de la ligne."

Je sais pas new_puppy_dog_eyes.gif

Bin tu vois là ça me cause plus sm6.gif

DOGUO 64 a écrit:

Pour essayer de te faire ressentir le truc, au toc, sur une remontée amont, tu galère sur les présentations amont, car ton appât doit précéder ta plombée, donc tu est en retenue pour que tout s'étale. et donc tu ne pèche vraiment bien que lorsque la ligne rebascule( 12h / 14h) et passe aval... On est d'accord.
Alors que ce soit en grande ou petite rivière, c'est pareil, tu SUPPOSE être au bon niveau, et l'action du courant sur , le fil + les plombs + l'appât te donne une dérive parallèle au fond.
….Pourquoi ca ne coule pas puisque c'est pleins de plombs….ben parce que ta main gauche inconsciemment pince le fil tire et relâche, associé a un relevé et baisse" du scion...On est d'accord.
Et ta plombée est ajustée justement pour ne pas couler au fond, et ne pas remonter a la surface, être en équilibre sur le coup…..PPPPPfff pas facile a expliquer, mais normalement tu doit tout comprendre.

Plusieurs trucs icon_rolleyes.gif

Dans l'absolu il y a deux amonts, celui qui te précède et celui qui est en face (le 3/4 plus exactement).
-Celui qui te précède:
Que je sois sur la rive ou à peine engagé dans la rivière, je le peigne en éventail serré avec un 3/4 de bannière sortie et je m’arrête 1m50 devant moi (en fait si tu lèves trop la canne tu "sors" la ligne de l'eau) en mode sur un malentendu histoire de, et j'intègre la distance pour le prochain coup.
-Celui d'en face:
Le 10h-12h pour reprendre ta parabole du cadran ne pêche pas et ne me sert qu'à "installer" ma ligne et tâter le terrain ... Je dirais même, sur une dérive de 5/6 mètres ma ligne ne pêche que 2 mètres, tout au plus 3 mètres (je caricature à dessein, ne pas prendre au pied de la lettre) la fenêtre de pêche c'est 12h-14h, au mieux 11h30-14h30 (selon le courant) et en période d'étiage, un 10h30-15h00 et envisageable sans être taxé d'hérétique (et on est d'accord, le coup de l'émergente qui émerge ne fonctionne que sur "quelques centimètres" ou alors sur une truite qui veut prendre la tangente et qu'a reconnue un Owner 50340 Chinta de 14 icon_mrgreen.gif )
Maintenant (tain j'ai pas fini effraye.gif ) la première dérive te livre des indications !
Parfois elle "donne" quand elle rencontre une élévation, une pierre peu importe, et d'autres fois elle "rend" quand elle rencontre un creux, une excavation.
Quand c'est "marqué" (élévations,creux) c'est visuel (accélération, ralentissement du fil/rigoletto) facilement repérable/visible, et quand la différence de terrain est légère, subtile tu le sens dans ligne et elle "rend" ... Tout simplement !
Donc j'ai parfaitement pigé sauf que "dans l'absolu" icon_mrgreen.gif ma plombée coule à 10/20/30 cm de l'hameçon (la distance à son importance toujours en accords avec le débit) et c'est le courant qui l'empêche de descendre plus bas en fonction de son "dosage " avec des variantes, qui correspondent au fond qui n'est pas linéaire.
Et malgré tout ...

DOGUO 64 a écrit:

Ben la nymphe c'est pareil.
On va dire que j'ai 3 poids dans la boite lourd , moyen et pas trop lourd icon_wink.gif
La moyenne me permet de pécher 70% de la session…la légère ou la lourde pour des coups spécifiques, un calme ou un retour, ou un trou avec courant de surface.

...Même si ça fonctionne, l'aléatoire (qui est monnaie courante et morbleu une sinécure), de cette nymphe qui se balade au bout d'un fil (parce-que c'est de cela que l'on parle) comme un poids mort ne devrait pouvoir rivaliser avec une cendrée dégressive (j'ai omis la dégressivité à dessein pour faire court).

Et pourtant ça marche ... dixit

Palsambleu ! Qu'elle est cette chose qui défit les lois immuables de l'halieutisme et qui nargue mon esprit retors ! Une nouvelle "loi de la relativité" qui avait en son temps bouleversée celles de la physique !
Un tremblement d’effroi me transperce quand ... vous aimez les "quote" vous allez en bouffer*

DOGUO 64 a écrit:

Pas de rigoletto car cela casse la dérive…

Euh icon_evil.gif ... Mais quand je lit les explications qui suivent je peux comprendre sans ruer dans les brancards icon_wink.gif

DOGUO 64 a écrit:

en fait c'est ce qu'on ferais si on monte une tp2g et un RockviBe....sauf que la on guide mais en laissant un mou ...

Tu pourrais faire de même si ta TP et ton RockviBe étaient au bout de ta garbotoc j'imagine icon_rolleyes.gif J'arrive un peu plus à visualiser le truc ...

DOGUO 64 a écrit:

....Et je me suis éclaté toute la fin de saison sur un spot que je croyais vide.
Alors c'est du petit poisson ,mais on ne les abime pas contrairement au toc, car c'est toujours piqué en bordure de lévres.

icon_evil.gif Je m'inscris en faux ... Jamais d'engamage au toc, toujours piquées au bord des lèvres. Il y a bien des pêches que gougnafiers, mais pour moi ça ne s'apparente pas à du toc ... Par contre, la bouche de truites fermées par un triple en pêchant au PN ... J'en ai eus quelques fois avant de passer hameçons doubles (owner SD21TN) puis simples sans ardillons (j'aime les défis et j'aime trop ce poissons).

DOGUO 64 a écrit:

Yannick Rivière explique aussi qu'il y a 3 phases de dérive
1- L'impact amont + le temps de descente que tu accompagne.
2- Le passage en dérive parallèle au fond que tu soutient (10h/14h)
3-L'accompagnement en baissant le scion puis retenue sur la fin de dérive aval, la retenue va faire remonter la nymphe comme une émergente.

La plupart des touches ont lieu soit en 1, a l'impact et descente, soit en fin de dérive en 3.

Pourquoi t'as pas commencé par là de suite ! Tout est plus clair !
Jamais je n'ai eus de touches, et encore moins sorti du poisson à la tombée de ma ligne ... jamais.
Les truites dont tu parles dans le 1 sont celles qui réagissent, comme beaucoup de carnassiers d'ailleurs, à la tombé d'un leurre ... Parce qu'on peu dire qu'une nymphe en est un hein, alors que des plombs c'est que d'la caillasse icon_mrgreen.gif et même pas lourd de surcroît alors que la nymphe, pêche tout de suite car identifier (j'anthropomorphise mais en l'absence de copines truites pour tailler la bavette)
Pareil pour le 3, alors que pour moi à 14h30 la bestiole sur son hameçon commence sérieusement à prendre la tangente direction la surface, ta tungstène/casque/nymphe continue de pêcher et même mieux que jamais.
Alors que pour moi c'est le 2 l'Happy Hours pour les salmo du patelin, Larves d’Heptageneiidae et de Tricho à volonté et moins chers ! Tu penses elles se gavent ...

icon_mrgreen.gif

DOGUO 64 a écrit:

Non sérieux, en fait absolument rien de compliqué...en 3 lancés tu capte ce qu'il faut faire, tu vois vite si tu péche trop lourd, ou bien, c'est même pas mal pour les gosses...

J'comprend mieux ta jactance la icon_wink.gif

DOGUO 64 a écrit:

Ca "c'est moi qui l'au fait !!!" icon_lol.gif

Pas de cuticules ... Ouais, il est joli ton pouce icon_mrgreen.gif icon_lol.gif

a+ squale

* tout comme l'interaction est la mamelle d'une discussion menée tambour battant acharnée et prolifique, le "quote" est sa version virtuelle pour une plus grande compréhension mon cher jean marc icon_wink.gif
_________________
Les longues distances m'épuisent ... Nous les Nains, nous sommes des sprinters, redoutables sur de courtes distances !
squale
Posts: 2939
Pertinence:
message 12 fév 2020 - 00:55 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jeje1445 a écrit:
Salut,

Je ne sais pas où tu vas chercher ça Squale icon_question.gif

Citation :
Cela t'oblige, si tu veux pêcher loin, d'utiliser une nymphe (plus) lourde pour espérer passer/pêcher correctement en la faisant rebondir sur le fond ... Mais cela s'apparente à de la roulette (ce que les moucheurs font aussi) sinon nymphe trop légère remonte et ne pêche pas.

Pour pêcher loin au toc avec des nymphes ou des appâts légers, il faut la canne adaptée pour assurer de longs lancers. Et il n'y en a pas tant que ça sur le marché.

Une canne anglaise à défaut ou au mieux adaptée au toc icon_rolleyes.gif

jeje1445 a écrit:

Ensuite, comme aux appâts, tu adaptes le poids de ta nymphe en fonction de la profondeur et de la puissance des courants. La tenue de la canne et le contrôle de la tension de la bannière viennent parfaire la qualité du passage. A noter qu'en nymphe, une dérive un peu imparfaite n'est pas forcément un problème.

Quand je parlais de nymphe, je pensais à une non plombée jeje1445 qui remplacera au "p'tit bonheur la chance" l'hameçons et ce que tu mets au bout.
Mais oui, une nymphe plombée avec une bille ou des tours de plomb sur la hampe de l'hameçons au montage change radicalement la chose.
En fait, n'aillant pas les tenants et les aboutissants (quelques vidéos sur YouTube peu convaincantes) j'avais des trous d'air intellectuels pour parfaire ma compréhension.
la chose est depuis corrigée icon_wink.gif

jeje1445 a écrit:

Et nul besoin de rebondir sur le fond. Evidemment si l'eau est froide le bon passage sera plutôt proche du fond et avec une ligne bien verticale. Mais en eau réchauffée, rien n'empêche de bien décoller et d'avoir une ligne oblique.

Capté maintenant j'ai icon_cool.gif

jeje1445 a écrit:

C'est la base de la pêche au toc en dérive. La tenue de la canne et la tension de la ligne en plus de l'expérience acquise te permettent de tenir la bonne profondeur et la bonne vitesse. On pourrait aussi parler du point d'immersion de la ligne, de l'angle, de la plombée (qu'elle soit étalée ou massive), etc.

Je partais de ce postulat, une erreur grossière, j'ai simplement manqué de sagacité d'ou mon manque de permissivité et de discernement.

jeje1445 a écrit:

Alors ça à mon avis c'est une légende. Même en pêche aval, il est assez rare que l'appât passe avant les plombs qui seraient bien étalés comme sur les jolis schémas de certains. En pêche amont l'appât ne passe JAMAIS avant les plombs et pourtant c'est très efficace et pas uniquement en petites rivières.

Ok pour le premier point ... Pour le second il faudrait que tu expliques ce que tu entends par "pêche amont", trop flou pour abonder ou improuver (peut-être un début de réponse plus haut) icon_rolleyes.gif

jeje1445 a écrit:

Certains auteurs ont tellement complexifié cette histoire de plombée qu'ils ont fait passer la tenue de la canne et la tension de la ligne au second plan. Or, sans nier l'importance d'une plombée bien construite, ce n'est pas l'élément n°1 qui permet d'avoir de bons résultats. :wink:

je te rejoints ... J'en ai une seule de base et je m'adapte:
-Au mieux en étalant ou regroupant.
-Au pire en rajoutant ou en retirant. (jamais à l’excès)

jeje1445 a écrit:

Concernant la texture, à poids égal les nymphes lisses coulent plus vite que les nymphes "poilues". C'est effectivement un paramètre important à prendre en compte.

Pour moi en tout cas, c'est d'une évidence crasse ! comment en serait-il autrement !
Même sans avoir un doctorat en mécanique des fluides, ce qui s'applique hors de l'eau (le CX par exemple) s'applique quasi à l'identique sous l'eau icon_wink.gif

jeje1445 a écrit:

Pour terminer, cela fait plusieurs saisons que je pêche au toc en dérive avec des nymphes en complément des appâts naturels et ce en rivières moyennes à grandes. Et si il y a de fortes similitudes avec la pêche avec des appâts, la tension de la ligne et les animations diffèrent.

J'ai aussi vu monter de grosses truites qui refusent au dernier moment. Il y a un côté leurre que l'on ne peut pas nier.

La principale difficulté étant à mon sens d'avoir la bonne tension dans la ligne et de ferrer au bon moment. Et ne pas hésiter à faire des dérives un peu "olé olé" ! icon_smile.gif :wink:

Du bon sens qui m'est depuis peu intellectuellement accessible ... Et digérer.
Mais ce sont deux pêche, pas radicalement, mais très différentes ... Les mêmes outils, la même finalité, mais des approches singulièrement propres et contradictoires !

a+ squale

Dernière modification par squale: 12 fév 2020 - 00:55
_________________
Les longues distances m'épuisent ... Nous les Nains, nous sommes des sprinters, redoutables sur de courtes distances !
greg38
Posts: 1801
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 12 fév 2020 - 09:09 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Quelques réflexions, ça fait deux ans que je pêche en nymphe à l'espagnol (pas de soie dans le moulin, canne mouche), non pas par snobisme (vu que je pratique à peu près toutes les pêches aux leurres artificiels) mais parce que les essais faits avec des cannes toc ne m'avaient pas convaincu et comme je n'ai jamais pêché au toc, ça a été plus naturel avec une canne mouche.

Citation :
La Hearty Rise UTOPIA hypra parabolique et super light justement qui est soit disant le copié / collé de la Xtrem (d'après Mr ROUX icon_rolleyes.gif ).
J'avais pris ce modèle vu que Patrick Roux fait 4 ou 5 vidéos avec cette rod .

Pour moi c'est vraiment la plus adapté des 3
c'est peut être à ce niveau que les cannes mouche ont un avantage, ce sont d'excellents outils pour travailler le poisson.

Plus je pratique cette pêche et plus je simplifie : je pêche à 95% uniquement avec des phesant tails (et pourtant dans des rivières à très forte pression de pêche) et de plus en plus léger, avec de plus en plus d'efficacité icon_mrgreen.gif

Beaucoup parlent de sentir le "toc" ou la tirée, pour moi c'est hors sujet en nymphe, quand on sent qq chose dans la canne c'est qu'on a mal vu et la plupart du temps ça aboutit à un ferrage dans le vide.

J'aimerai bien tester la fameuse Native qui m'a l'air de faire la synthèse des avantages canne toc/mouche... mais bon ça fait du budget, je me suis monté une super 11' nymphe à l'espagnol pour moins de 100 boules.
DOGUO 64
Posts: 1266
Pertinence:
Web: www
message 12 fév 2020 - 12:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

"c'est peut être à ce niveau que les cannes mouche ont un avantage, ce sont d'excellents outils pour travailler le poisson".

Pourquoi ?....pourquoi mieux qu'une canne toc LIGHT ?

Enfin je veut dire c'est quoi l'avantage pour toi ?

"Beaucoup parlent de sentir le "toc" ou la tirée, pour moi c'est hors sujet en nymphe, quand on sent qq chose dans la canne c'est qu'on a mal vu et la plupart du temps ça aboutit à un ferrage dans le vide".

Alors pour moi c'est je fait de ne rien sentir sur une dérive qui est hors sujet icon_rolleyes.gif icon_wink.gif

Alors moi je dois en louper un paquet parce que je crois que tous mes poissons c'est "toc", ou décalage , mais toujours "toc" , tu est obligé quand t a le fil dans la main de ressentir des choses.

J'ai lu plusieurs fois ce 'lieu commun" mais je ne comprend pas: j'ai mon fil a la main, tu touche ma nymphe, je le sent...je dirais même que la plupart des touches sont violentes car automatiquement pendues à la prise en bouche....

....Je crois justement que c'est un concept de moucheurs qui sont donc incapable de ressentir un toc (mécaniquement par rapport a la facon de pécher, vu qu'il n'y a aucune communication entre la main du pécheurs et la nymphe). , et que c'est certains que le temps de sentir un toc avec la soie qui pendouille dans les anneaux ...c'est finis....

Le fait est qu'en péchant en NAF même tout nylon, le pécheurs n'a aucune communication entre la nymphe et il ne maitrise la dérives quand relevant ou baisant le scion, il n'y a plus que l'aspect visuel d'une touche,

Moi fil a la main gauche, je ressent tout (relatif…) un caillou, un ralentissement, une tirée de 1cm ...qui fait "toc"…

C'est physique et mécanique, c'est tout, il n' y a rien a dire...pourquoi on prend la fil dans la main au toc, pour sentir la touche en plus de la voir.

Alors c'est ce que je disais précédemment, faire croire a la touche rapide et visuelle, et que le toc c'est trop tard...Encore une façon de se positionner en élite, plus rapide, plus de reflexe qu'un simple toceurs.... icon_mrgreen.gif ..

...Je ne dis pas du tout ca pour toi, je m'en prend juste a ce "lieu commun " que tu donne.

a plus

Dernière modification par DOGUO 64: 12 fév 2020 - 13:08
_________________
http://doguo64.over-blog.com/
jeje1445
Posts: 1545
Pertinence:

Groupes: 1
message 12 fév 2020 - 12:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Jamais je n'ai eus de touches, et encore moins sorti du poisson à la tombée de ma ligne ... jamais.

ça se produit aux appâts effectivement quand la truite est surprise mais aussi quand elle est positionnée en hauteur dans la colonne d'eau. icon_wink.gif

Citation :

Une canne anglaise à défaut ou au mieux adaptée au toc

Il faut une canne avec un blank fin et avec suffisamment de souplesse en pointe pour armer le blank. Et il n'y en a pas tant que ça sur le marché. C'est souvent d'action trop rapide.

Citation :
Ok pour le premier point ... Pour le second il faudrait que tu expliques ce que tu entends par "pêche amont", trop flou pour abonder ou improuver (peut-être un début de réponse plus haut)

Tu remontes le courant et tu jette ta ligne vers l'amont. icon_wink.gif

Citation :
Mais ce sont deux pêche, pas radicalement, mais très différentes ... Les mêmes outils, la même finalité, mais des approches singulièrement propres et contradictoires !

Pas vraiment en fait. C'est plutôt sur la tension de la ligne et sur la "vie" que tu vas donner à ta dérive. Pour le reste je ne vois pas tellement de différence entre l'utilisation d'appâts naturels ou de nymphe au toc en dérive.

Citation :
c'est peut être à ce niveau que les cannes mouche ont un avantage, ce sont d'excellents outils pour travailler le poisson.

C'est exact. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que les blank des natives sont des blanks de cannes à mouche.

Dernière modification par jeje1445: 12 fév 2020 - 13:42
DOGUO 64
Posts: 1266
Pertinence:
Web: www
message 12 fév 2020 - 13:11 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Re up !!!

"C'est exact. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que les blank des natives sont des blanks de cannes à mouche. ".

icon_question.gif Native:::: Conçue à partir de blank HM Mitsubishi (40 t)

Mais ou tu a vu que Mitsubishi fait des blanks mouche de 3.80m icon_question.gif

icon_wink.gif icon_wink.gif

Et c'est quoi pour vous les avantages entre une canne mouche parabolique...par rapport a une canne toc parabolique icon_question.gif

C'est ce genre d'approximation qui m'interpelle : "une canne mouche c'est mieux pour le combat, un blank mouche gére mieux le poisson, on voit la touche avant de la sentir…sérieux, c'est là que je ressent cet esprit moucheurs sans objectivités aucune. icon_wink.gif

Bon ok, j'alterne les sorties avec 2 cannes mouche et 2 cannes toc, ...et j'avoue que je ressent quelques choses pour la 10' soie de 4
Un genre de progressivité, parabolique, mais sans être nouille...est c'est la plus agréaable sur du joli poisson…..J'avoue...

Attention, hein, c'est vraiment du blabla pour tenir jusqu'à l'ouverture, après on s'en fiche hein icon_wink.gif

Mais alors qui l'a testé cette Native pour en parler comme ca ?

Moi perso c'est plus la DAIWA LUvias 3.50m avec scion plein carbone que je testerais bien pour ca.

Quand vous parlez blanck mouche, c'est cette progressivité qui vous plait, ou quoi d'autre ???



Dernière modification par DOGUO 64: 12 fév 2020 - 13:41
_________________
http://doguo64.over-blog.com/


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
jeje1445
Posts: 1545
Pertinence:

Groupes: 1
message 12 fév 2020 - 13:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Attention, hein, c'est vraiment du blabla pour tenir jusqu'à l'ouverture, après on s'en fiche hein

non c'est pas du blabla. Sur les truites > 40 cm, et sur des actions classiques, surtout si tu pêches un peu gros tu te rends vite compte que tu perds énormément de poissons par décroche ou casse.

Citation :
Mais ou tu a vu que Mitsubishi fait des blanks mouche de 3.80m

C'est l'info qui m'a été donnée.

Citation :
Mais alors qui l'a testé cette Native pour en parler comme ca ?

J'ai pêché 1/2 heure avec, trop peu pour se faire un avis. Mais le copain qui me l'a prêté a du prendre entre 80 et 120 truites > 50 cm avec l'an dernier. Et comme il a eu toutes les cannes, je pense que son avis est valable. icon_wink.gif

Citation :
Et c'est quoi pour vous les avantages entre une canne mouche parabolique...par rapport a une canne toc parabolique

Je ne me risquerais pas sur les cannes à mouches mais il me semble que les caractéristiques d'une bonne canne au toc sont les mêmes: finesse du blank, douceur de l'action et en particulier au niveau du premier tiers coté scion, blank qui plie régulièrement jusque dans la poignée sans aucun point dur. Cette action produit un effet ressort qui fatigue efficacement le poisson.

De plus on peut tirer fort sur les poissons sans risque de casse ou de décroche. Avec les actions toc classiques, quand c'est gros ou tu dessères le frein ou tu cours... En général, à ce petit jeu ça casse ou ça décroche régulièrement sauf avec de gros hameçons.

Pour l'anecdote, j'étais ravis de mon extrême trout en 3,50 m qui remplissais selon moi toutes les caractéristiques idéales. Jusqu'au jour où une nouvelle canne m'a fait prendre conscience que je me trompais.

Dernière modification par jeje1445: 12 fév 2020 - 13:41
DOGUO 64
Posts: 1266
Pertinence:
Web: www
message 12 fév 2020 - 14:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

"entre 80 et 120 truites > 50 cm avec l'an dernier. Et comme il a eu toutes les cannes, je pense que son avis est valable"...

...Je le connais pas mais moi aussi je suis d'accord avec ton pote… icon_exclaim.gif

"Pour l'anecdote, j'étais ravis de mon extrême trout en 3,50 m qui remplissais selon moi toutes les caractéristiques idéales. Jusqu'au jour où une nouvelle canne m'a fait prendre conscience que je me trompais."

Oui mais faut avoir du matos qui passe dans les mains pour ca. ET des collègues qui partagent la même passion.
Je crois que dans le monde "Bass" j'ai possédé pas loin de 150/200 cannes milieu et haut de gamme (pas en même temps icon_rolleyes.gif )…et je peu avoir un avis sur beeaaauuuccoup de ref..

Mais pour la nymphe...je suis un peu seul au bord de l'eau.
Même mes potes qui restent "basseurs", parlent dans mon dos et s'inquiétent...je le sais :D.


Bref pas facile de tester des cannes a part enncccoorre revendre pour racheter…

A tu pu tester la sKaw 330 ?

Dernière modification par DOGUO 64: 12 fév 2020 - 14:21
_________________
http://doguo64.over-blog.com/
greg38
Posts: 1801
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 12 fév 2020 - 14:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

oulà Doguo, que de certitudes et d'agressivité dans ta réponse...
tu remarqueras quand même que dans ma remarque sur les cannes j'ai quand même mis un "peut-être" et un point d'interrogation !
et pour le procès d'intention moucheur=snobinard, j'ai bien précisé que je pêche autant à la mouche qu'aux autres techniques allons bon.
Enfin concernant le toc, je tiens aussi le fil en main, mais je dois être trop nul, je sens quasi jamais le toc.

Edit : je précise que je pêche à une seule nymphe en diam 2.5 à 3.5 essentiellement

Dernière modification par greg38: 12 fév 2020 - 14:25
DOGUO 64
Posts: 1266
Pertinence:
Web: www
message 12 fév 2020 - 14:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Nan, nan surtout aucune agressivité icon_exclaim.gif icon_exclaim.gif .

Ne te méprend pas sur ma façon d'écrire un peu "brut", mes mots doivent bien mal refléter mon état d'esprit. Je tchatche comme on blaguerais ou chambrerais au café , j'ai ma facon de penser sur le sujet au jour J, mais aucune certitudes, je suis quiche sur le sujet, trop peu de recul.

Je me fais volontairement "avocat du diable" en essayant d'argumenter "contre" pour faire avancer le sujet car vous avez tous l'air de pratiquer et le sujet m'intéresse au plus au point…


...Et vu que cela devient assez rare de développer un sujet sur ce bon vieux forum, je profite . sm6.gif "


...Alors vu de loin cela peu faire "cherche la joute verbale"

Mais alors pas du tout… sm6.gif sm6.gif


C'est pour ca que je souligne "c'est pour blaguer jusqu'à l'ouverture"



"Enfin concernant le toc, je tiens aussi le fil en main, mais je dois être trop nul, je sens quasi jamais le toc"
….Ca c'est étonnant, ou alors justement c'est moi qui ne faiT pas un truc bien peu être je pêche trop tendu comme j'ai pu le lire au dessus …Parce que vraiment, je ne me rappelle pas avoir ferré sur un infime déplacement ou ralentissement...du coup c'est moi qui doit en louper beaucoup.. icon_exclaim.gif icon_question.gif icon_question.gif

Dernière modification par DOGUO 64: 12 fév 2020 - 14:48
_________________
http://doguo64.over-blog.com/

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
forum-sujets Tenkara [pages: 1 ... 5]



Navigation :
Visitez les accueils par thématique en rapport avec cette page:

4 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : Lesfilmu, Juu
Page générée en 0.602s. - 42 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer