Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: pêche aux vifs

BIDOUILLE
Posts: 933
Pertinence:
message 4 sep 2019 - 11:12 | pêche aux vifs  
Note du message: Notez ce message: down / up

je viens de recevoir le bulletin qui s'appelle Veille juridique qui nous est communiqué par la fédération départementale des pêcheurs
voici un article qui m'interpelle
de Mme Corinne Vignon (La République en Marche - Haute-Garonne )
Question écrite
Ministère interrogé > Transition écologique et solidaire
Ministère attributaire > Transition écologique et solidaire attire mon intentention
Rubrique > chasse et pêche
Titre > Pêche au vif
Question publiée au JO le : 26/03/2019 page : 2742
Réponse publiée au JO le : 28/05/2019 page : 5025
Texte de la question
Mme Corinne Vignon attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur la pêche au vif. Cette technique de pêche traditionnelle consiste à utiliser un vertébré vivant (poisson, petit mammifère, amphibien) comme appât afin d'attirer plus efficacement les poissons carnassiers. Transpercé d'un hameçon dans le corps ou la bouche, l'animal appât peut être maintenu plusieurs heures en attente de la mort. Or des études scientifiques prouvent que de nombreux animaux, y compris les poissons, ont la capacité de ressentir la douleur. Considérée comme archaïque et cruelle par certaines associations de protection des animaux, la pêche au vif est déjà interdite dans plusieurs pays européens (Allemagne, Ecosse, Irlande). Elle souhaiterait connaître les mesures envisagées par le Gouvernement pour mettre fin à cette pratique violente et injustifiée.
Texte de la réponse
La réglementation nationale de la pêche en eau douce, qu'elle soit professionnelle ou de loisir, s'attache essentiellement à encadrer cette activité de manière à ce qu'elle soit compatible avec la préservation du patrimoine piscicole. La réglementation ne comporte pas explicitement de disposition tendant à limiter la souffrance du poisson. Elle restreint cependant les appâts utilisables, notamment l'article R. 436-35 du code de l'environnement, qui interdit l'emploi de certaines espèces de poissons pour appâter les hameçons ou tout type d'engin de pêche. De plus le préfet peut interdire l'emploi de certains modes ou procédés de pêche dans certaines parties de cours d'eau ou de plans d'eau et à titre exceptionnel en application du IV de l'article R. 436-23 du code de l'environnement. Sur la question du bien-être animal, la priorité du Gouvernement se porte actuellement sur les animaux d'élevage, au travers d'une stratégie nationale pour le bien-être des animaux, qui aborde également le cas des animaux de compagnie, de loisir ou utilisés à des fins scientifiques et sur la création d'un centre national de référence sur le bien-être animal. En attendant, il appartient aux pêcheurs, soit individuellement soit collectivement, au sein de leurs associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique, de pratiquer une pêche tenant compte du bien-être animal.
Elorn29N
Posts: 2195
Pertinence:

Groupes: 1
message 4 sep 2019 - 11:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

sm6.gif Bidouille.

Intéressant icon_exclaim.gif icon_wink.gif

Une question qui sur Achigan ne devrait guère apporter de polémique puisque "no-kill" et leurres... icon_lol.gif

Pour ma modeste AAPPMA, nous avons choisi d'interdire la pêche au vif et au poisson mort depuis une dizaine d'années, pas pour des raisons de souffrance animale mais en raison d'un risque sanitaire avéré (sollicitation de l'INRA) et de son efficacité, en particulier sur les grosses truites farios que nous souhaitions protéger (aucun autre prédateur dans le lac du Drennec). Ce sont des "viffeurs" qui ont aussi ramené dans le lac du Drennec gardons et rotangles...

Cependant, la formulation de la question, elle même pose questions et la réponse est bien peu convaincante... new_puppy_dog_eyes.gif

Dernière modification par Elorn29N: 4 sep 2019 - 18:41
Lesfilmu
Posts: 3607
Pertinence:

Groupes: 3
message 4 sep 2019 - 11:47 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Les lobbies Vegans étant ce qu'ils sont, ce genre d'initiative va se développer... ç'a commencé au conseil de paris, çà va irriguer partout...

Pour ce qui concerne l'irlande et l'écosse, la raison de l'interdiction du vif n'est pas la souffrance animale mais est liée à 2 éléments (essentiellement) : le transport d'animaux sauvages vivants (interdit ou fortement réglementé) et surtout, la dispersion des pathologies.

Par exemple en Irlande, tu as le droit de pêcher sur place des gardons, les tuer et pêcher au poisson mort. Mais pas de les transporter.

Pour ces deux raisons, la pêche au vif devrait être interdite aussi en France, et depuis longtemps. Ne pas l'avoir fait pour ces raisons "vertueuses" (pour des raisons clientélistes) laisse la porte grande ouverte aux Vegans et autres débiles profonds pour prendre la main sur le sujet, ce coup-çi pour de mauvaises raisons...

Car clairement, dans la société telle qu'elle est aujourd'hui, c'est une pratique indéfendable... ce n'est qu'une question de temps, mais ce combat est perdu d'avance... et faute d'endosser le sujet de façon volontaire, pro-active et structurée, on va subir la pression de ces dégénérés... et perdre à la fin...

Dernière modification par Lesfilmu: 4 sep 2019 - 11:50
_________________

Lesfilmu
waoo
Posts: 1831
Pertinence:
message 4 sep 2019 - 12:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

N'importe quoi , indéfendable et puis quoi encore ....

bon courage pour les 15 pages de débats inutile qui vont suivre , faudrait raccrocher les autres sujets du même type , ça va tourner en rond . Moi je vais me garder de revenir ici

Dernière modification par waoo: 4 sep 2019 - 12:42
Mathc
Posts: 281
Pertinence:
message 4 sep 2019 - 13:03 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour,

Elorn29N a écrit:

Une question qui sur Achigan ne devrait guère apporter de polémique puisque "no-kill" et leurres... icon_lol.gif

Je pêche exclusivement aux leurres en no kill depuis plusieurs années, et pourtant je serais contre une interdiction de la pêche aux vifs.

La pêche aux vifs est une pêche traditionnelle, demandant un matériel peu coûteux (du fil, du plomb, un bouchon, un hameçon), facile, accessible au plus grand nombre (personnes âgées, personnes à mobilité réduite...).

Il ne faut je pense pas céder d'un pouce à ce genre de demande, si la pêche aux vifs est interdite, demain ce sera la pêche tout court: si on donne à main à ces gens là, ils prendront le bras.

Je pense que c'est le moment d'être solidaire entre nous pêcheurs, même si on ne pratique pas de la même façon. Est-on vraiment en mesure de juger papy, qui fait un brochet de temps en temps aux vifs, alors que nous, pêcheurs aux leurres, on tape des brochets, bass & sandre par paquet de 50 en voyageant en suède ou en extremadura ?

Le sujet de la dispersion des pathologies évoqué par lesfilmu est intéressant, j'avoue que je n'avais pas connaissance de ce problème. Mais pour moi, l'interdiction pur et simple de la pêche aux vifs est une fausse bonne idée.

Cordialement,
Lesfilmu
Posts: 3607
Pertinence:

Groupes: 3
message 4 sep 2019 - 15:11 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Eh, calmez-vous les mecs et apprenez à lire... icon_rolleyes.gif icon_rolleyes.gif

Que çà te plaise ou non Waoo : c'est indéfendable... comme la Corrida (que perso j'apprécie) et plein d'autres trucs... la société évolue, soit on l'accompagne, soit on lutte, au choix de chacun, mais çà n'empêche pas d'ouvrir les yeux...

Pour le côté "traditionnel" c'est mort dans l'oeuf... on pêche aux engins "par tradition", au cordeau aussi, est-ce pour autant une bonne chose ? Y'en a même qui justifient le braconnage au motif de tradition...

La tradition pour justifier "surtout ne touchons à rien" c'est ridicule, au moins de mon point de vue.

L'argument économique non plus. On pêche au mort posé ou manié pour moins cher (ou pas plus cher) qu'au vif...

A titre perso, je ne pêche plus à la viande, du tout. Ni vivante, ni morte. C'est mon choix et je ne l'impose à personne.

Mais d'un point de vue purement "PMA", la pêche à la viande est une catastrophe. C'est un disperseur de pathologies énorme, un vrai fléau, qui vient s'ajouter à tous les autres. D'autant plus que 80% des vifs vendus viennent de Tchéquie et de Bulgarie et sont élevés dans des conditions déplorables.

En espagne, tu as deux approches, les deux me conviennent.

Andalousie, pêche au vif et mort interdite avec des espèces "eau douce". Tu as le droit de pêcher au mort posé, d'une espèce marine (hareng en général)... car pas de dispersion pathogène "eau douce".

En Extremadura, tu peux pêcher au vif à condition de l'acheter dans des piscicultures agréées, dans les espèces autorisées, tanche par exemple.

En irlande, vif interdit, mort posé autorisé, obligatoirement pêché le jour même et sur place, si le poisson est atteins ou porteur sain, le pathogène étant déjà présent, on ne participe pas à sa dispersion. C'est pour çà qu'il est interdit d'emmener les poissons ailleurs.

Une précision sur la raison de "pas de vif mais mort OK". Un poisson esché vivant va nager sous stress, le stress est un déclencheur de maladie. En gros, tu es porteur sein (pas malade) le stress va déclencher la maladie, c'est à dire la charge pathogène... qui va rester dans le milieu,mais renforcée. Si tu pêches un poisson et le tue, les pathogènes meurent la plupart du temps très vite, mais même s'ils ne meurent pas tout de suite, la mort de l'hôte ne leur permet pas de se développer dans le milieu, donc la "charge pathogène" n'augmente pas (dans les faits elle baisse même un peu).

Je sais que ce genre de considérations fait marrer beaucoup de monde dans le monde de la pêche, mais elles sont pourtant hyper importantes... d'autres l'ont mieux compris que nous...

Si on met de sujet sur cette approche, on ne "cède" rien aux Vegans, on se montre plus malins qu'eux... on cédera de toute façon à un moment ou à un autre, ils ne vont pas nous lâcher, faut pas rêver... donc autant prendre les devants en donnant des raisons vertueuses. Non ?

Perso, la sortie la tête haute aura toujours ma préférence à la débâcle en rase campagne...)

Et pour être clair : la politique de l'irlande me parait la chose la plus simple et la plus "acceptable" pour notre beau pays et les gaulois qui le peuplent.

J'ajoute que comme en Irlande, çà serait bien entendu assortit de l'interdiction de vendre des vifs dans les magasins de pêche.... çà va de soi...

Dernière modification par Lesfilmu: 4 sep 2019 - 15:18
_________________

Lesfilmu
Mathc
Posts: 281
Pertinence:
message 4 sep 2019 - 17:02 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lesfilmu a écrit:
Eh, calmez-vous les mecs et apprenez à lire... icon_rolleyes.gif icon_rolleyes.gif

Je pense pourtant avoir répondu calmement dans mon dernier message icon_rolleyes.gif

Le mot traditionnel était en effet mal choisi, "populaire" aurait été mieux. Par chez moi, c'est sûrement la pêche la plus pratiquée. D'ailleurs beaucoup de pêcheurs occasionnels dans ma région ne pêchent qu'aux vifs.

Pour l'argument économique, je ne pense pas qu'on sera d'accord. J'ai pêché aux vifs, au mort manié pendant plusieurs années, puis aux leurres, le vif était le moins cher (il faut dire que je pêchais mes vifs). Dans tous les cas, on est sur un budget bien inférieur à la pêche aux leurres selon moi.

J'ai dit dans mon dernier message que je n'avais en effet pas connaissance des problèmes de pathologies amenées par la pêche aux vifs (comme quoi je ne pense pas être quelqu'un qui reste buté sur ces positions).
Pourtant, malgré cela je persiste dans mon idée qu'interdire la pêche aux vifs complètement n'est pas une bonne idée. Mieux tracer d'où viennent les vifs, interdire certains transports etc... pourquoi pas.

Pour reprendre un exemple similaire dans l'alimentation, on interdit pas aux Français d'acheter de la sauce tomate industrielle alors que les tomates servant à sa fabrication viennent de Chine et sont de qualité déplorable. Pourquoi ne pas légiférer sur l'importation des vifs par exemple si cela présente un risque sanitaire (comme c'est fait en Espagne d'après tes propos) ?

Dernière modification par Mathc: 4 sep 2019 - 17:03
Eroy
Posts: 593
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 4 sep 2019 - 19:54 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ce n'est pas une pratique que j'affectionne, mais je pense qu'elle pourrait être encadrée sans être interdite.
Le fait de vendre des vifs, de les déplacer et potentiellement introduire des espèces ou maladies ailleurs est un problème, mais je pense que la majorité des vifeurs pêchent leurs poissons blancs sur place avant de les escher... donc il serait possible de couper la poire en deux et juste d'interdire l'introduction de vifs venant d'ailleurs, ça serait bien.

Pour le sujet de la souffrance animale, faut assumer, la pêche comme la chasse stimule nos instincts ancestraux de chasseur... on fait souffrir des animaux pour ça, mais ce n'est pas dans ce but qu'on le fait. Un monde "tous vegans" viendra peut être, mais à titre personnel j'assumerai toujours cette part de moi qui fait que je m'épanouis dans la traque du poisson. Ce jour venu j'endosserai (comme ça m'est déjà arrivé...) mon rôle de braconnier avec fierté.
_________________
http://citrow.over-blog.com/
Lesfilmu
Posts: 3607
Pertinence:

Groupes: 3
message 4 sep 2019 - 20:11 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour ce qui est de l'interdiction, je n'ai pas pris de position icon_wink.gif

Pour répondre au sujet de l'approvisionnement des vifs, j'ai un copain qui tient un mag de pêche, le vendredi c'est le défilé pour venir vider son bac à vif... J'ignore quel % de vifeurs achètent leurs vifs vs ceux qui les pêchent sur place, par contre, je sais qu'un gros paquet en achète chez lui... j'en déduis que c'est le cas aussi chez les autres icon_wink.gif
_________________

Lesfilmu
BIDOUILLE
Posts: 933
Pertinence:
message 4 sep 2019 - 20:33 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lesfilmu a écrit:
Pour ce qui est de l'interdiction, je n'ai pas pris de position icon_wink.gif

Pour répondre au sujet de l'approvisionnement des vifs, j'ai un copain qui tient un mag de pêche, le vendredi c'est le défilé pour venir vider son bac à vif... J'ignore quel % de vifeurs achètent leurs vifs vs ceux qui les pêchent sur place, par contre, je sais qu'un gros paquet en achète chez lui... j'en déduis que c'est le cas aussi chez les autres ;)

c'est surtout en enjeu économique quand l'on sait q'un vif est vendu en moyenne 0.50 centimes d'euros = 3,50 de francs ancien
comme chaque pêcheurs en achètent entre 5 et 10 cela fait entre 2,50 et 3 euros
cela représente quand même 15 et 30 de nos vieux francs
*enfin de journée si ça n'a pas mordu cela fait chère la journée de pêche bien souvent les vifs sont morts et le pêcheur les jettent à l'eau
illaspe
Posts: 1104
Pertinence:
Web: www

Groupes: 2
message 4 sep 2019 - 21:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Personnellement (je précise icon_wink.gif ) ça ne me dérangerait absolument pas que la pêche au vif soit interdite en France. Beaucoup de pays l'ont fait et les pêcheurs se sont adaptés.
Quand je vois des pêcheurs de silure pêcher au vif avec des chevesnes, tanches, carpeaux, beaux gardons, ~500-1kg, avec 1 ou 2 gros hameçons, je ne trouve pas ça très respectueux de ces poissons (souvent prélevés dans le domaine public).
Sur des spots à brochet, voir des pêcheurs pêcher aux vifs avec des poissonnets de 10-12cm (à peine) et laisser les brochetons engamer (pas de ferrage à la touche bien sur) ==> charcutage assuré, ça me déplait profondément.
Lors de la dernière modification de la règlementation (quotas, maille, du progrès icon_smile.gif mais insuffisant sans quota annuel ni carnet de prise ou autre méthode de "contrôle"), il n'y a malheureusement pas eu de changement de limitation du nombre de cannes (toutes techniques dont le vif) . 4 cannes à vif par pêcheur icon_rolleyes.gif

Dernière modification par illaspe: 4 sep 2019 - 21:42
Lesfilmu
Posts: 3607
Pertinence:

Groupes: 3
message 4 sep 2019 - 21:50 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

A titre personnel, je suis exactement sur la même ligne que toi icon_wink.gif

J'y jouterai une dimension éthique : tuer un poisson qui n'a rien demandé à personne pour en pêcher un autre qu'on va relâcher, j'ai un peu de mal, perso, avec le concept...

Cependant, je m'applique cette règle à moi-même, sans aller jusqu'à dire qu'il faut l'imposer aux autres dans le cadre légal, je respecte les autres pratiques légales, même si je ne les comprend pas.

C'est pour çà que perso je me place plus sur l'aspect sanitaire de la chose que sur le plan éthique (çà c'est chacun la sienne) ou le principe en lui-même...
_________________

Lesfilmu
Elorn29N
Posts: 2195
Pertinence:

Groupes: 1
message 4 sep 2019 - 22:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Des avis intérssants, je m'en doutais :

Expérience locale bien sûr limitée dans ses conclusions, qui confirme l'avis de Lefilmu : Au Drennec, les habitués du vif et du vairon manié ou du petit gardon, voir rotangle se sont semble-t'il reconvertis aux leurres, à la mouche ou au ver de terre puisque nous avons aussi interdit la pâte. Cela ne me dérange pas de voir le vif interdit mais il ne me semble pas judicieux de céder du terrain trop facilement aux opposants. new_puppy_dog_eyes.gif

Pour la deuxième catégorie, 4 cannes à vifs est tout simplement démentiel : ce n'est plus de la pêche. Comment vraiment pêcher, non, ce n'est plus de la pêche mais de la surveillance de flotteurs après avoir balancé dans un secteur sans risque... S'il y a bien longtemps que je ne pêche plus aux vifs, il m'a toujours semblé impossible de pêcher correctement avec plus de deux cannes car le plus souvent, je recherchais les obstacles, le remous qui va bien, la limite entre la zone calme et le courant... Une à proximité d'un herbier ou d'un arbre tombé ou baignant dans l'eau et l'autre en pleine eau, proche d'un tombant...

La réglementation qui règne (régnait icon_question.gif ) au lac de Brennilis (29) ne me semble pas idiote : deux cannes dont une seule au vif. A vérifier, je n'y vais plus depuis cinq ans.

Je rejoins Lefilmu sur les évolutions en cours... Attention icon_exclaim.gif Je n'avais pas encore croisé de Vegans et de L 214... C'est fait. Préparons nous au pire et adoptons les justes adaptations. Ils ne ferons eux aucune concession. Des extrémistes fanatiques de la pire espèce... icon_evil.gif icon_rolleyes.gif

Pour moi limitation à deux cannes, poissons exclusivement capturés sur place... peuvent constituer un premier train de mesures mais ce n'est guère porteur pour se faire réélire...

Il a raison, les évolutions de la société font qu'un jour ou l'autre les corridas seront aussi interdites, qu'on aime ou pas. J'aimais bien ! Hemigway aussi ! "Mort dans l'après-midi" et bien d'autres...

J'ai longtemps pratiqué le rugby, regardez aujourd'hui les directives d'apprentissage : jeu sans placage, des règles nouvelles qui tuent la noblesse et les fondement même de ce sport : du danger nait justement l'esprit d'entraide et de solidarité point fort de la discipline... Pas faire bobo... On m' avais appris au contraire à marquer l'adversaire... qui se faisait un plaisir de faire la même chose... à ne pas râler quand, hors jeu, je me faisais piétiner par l'équipe adverse avant de me prendre une pénalité... Aujourd'hui, distribution de rouges et de jaunes... Bientôt, dans 40 ans, je serai mort : disparition du rugby ou adaptations nécessaire icon_question.gif Il faudra choisir.

La chasse, la pêche, activités ancestrales menacées aussi...
Permissivité totale dans certains domaines mais remises en question sous la pression de groupes relayés par des politiques et des journalistes incompétents dans d'autres...

J'ai arrêté la chasse, tuer pour tuer ne me paraissait pas "bien"... A la pêche, on peut relâcher au moins... Ce n'est pas anodin non plus... Je peux exceptionnellement conserver parfois un ou quelques poissons (en mer surtout... pourquoi :?:) mais j'arrête le jour où je trouve que je me suis assez amusé au détriment des poissons... Merde icon_exclaim.gif icon_rolleyes.gif Moi aussi j'ai changé... où est passé l'horrible prédateur icon_question.gif icon_wink.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
YannB
Posts: 1255
Pertinence:
message 5 sep 2019 - 08:22 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

notre société est devenue "fragile" comme disent les jneu's...Suffit de voir ce qui se passe dans la vie de tout les jours faces à des personnes qui ne le sont pas...
bernard3007
Posts: 111
Pertinence:
message 5 sep 2019 - 09:05 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

La boite de Pandore...
Hier aprem, j'ai tapé 5 brocs aux leurres en 2heures dans une lône du bord du Rhône. Il y avait un gars au vif en statique, il était capot.
J'ai donc perforé la gueule de 5 poissons, remis à l'eau dans la foulée. Au final, j'ai pas eu l'impression d'avoir été moins "cruel" que le gars qui surveillait les vas et vient de son gardon...
Aux yeux des "anti-peche" sectaires, un leurriste no killeur ne vaut pas mieux qu'un pêcheur au vif, il est même pire puisqu'il fait souffrir un animal "pour rien".
De moins point de vue, il n'y a rien de bon pour la pêche de loisir à rentrer dans ce débat là.
waoo
Posts: 1831
Pertinence:
message 5 sep 2019 - 10:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

wink01.gif

Dernière modification par waoo: 5 sep 2019 - 10:15
app
Posts: 70
Pertinence:
message 5 sep 2019 - 12:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

c'est bien dans l'air du temps de se préoccuper de la souffrance animale, surtout de la part de gens qui n'ont aucune idée de nos pratiques et qui n'ont même jamais arpenté une plage ou une rivière autrement que dans le film de Redfort.
Nous avons encore de belles années à tremper du fil avant qu'une interdiction ne se profile, il faudra pour cela en passer par celle de la chasse, et là c’est un drôle de lobby financier et culturel qu'il leur faudrait combattre.
On peut continuer à peaufiner nos montages, écraser nos ardillons et faire vivre notre patrimoine halieutique avec un maximum de respect, laissons les causer...
l'aspect sanitaire par contre je n'y avais jamais pensé, l'idée de prélever le vif sur le lieu de pêche est intéressante pour les amateurs de cette technique
bernard3007
Posts: 111
Pertinence:
message 5 sep 2019 - 13:27 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je ne suis pas si optimiste que toi Sylvain...c'est au contraire bien parcequ'on ne représente pas un lobby aussi puissant que celui des chasseurs que l'on peut se faire des soucis surtout en présence depuis les européennes d'une pseudo majorité politique aux abois prête à tout pour grappiller quelques voix "bobo-vertes-ecolo-animalistes" (je ne sais pas comment les nommer, me sentant depuis toujours profondément écolo moi aussi). On est la cible idéale.
app
Posts: 70
Pertinence:
message 5 sep 2019 - 14:13 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

me reste quelques kilos de bons vieux plombs grappin 250g à papi, sera parfait pour les manif' icon_mrgreen.gif
Elorn29N
Posts: 2195
Pertinence:

Groupes: 1
message 5 sep 2019 - 15:12 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
c'est bien dans l'air du temps de se préoccuper de la souffrance animale, surtout de la part de gens qui n'ont aucune idée de nos pratiques et qui n'ont même jamais arpenté une plage ou une rivière autrement que dans le film de Redfort.

C'est exact car ceux que j'ai croisé m'ont attaqué sur la souffrance animale provoquée par les hameçons mais n'ont pas voulu entendre celle provoquée par les pollutions, quand des milliers de poissons meurent dans d'atroces souffrances sur des kilomètres et des kilomètres de cours d'eau... Cela ne les intéressait pas, l'action PMA des pêcheurs leur passe par dessus la tête...

Elle me paraît, les habitués savent que c'est le Credo de l'ELORN, devoir être mise en valeur, c'est sans doute un de nos points forts si négociations il doit y avoir un jour.
_________________
On a les poissons qu'on mérite...

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:


Navigation :
Visitez les accueils par thématique en rapport avec cette page:

32 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : waoo
Page générée en 1.227s. - 42 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer