Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Reports - Juin 2019

Percaone
Posts: 221
Pertinence:
message 7 juin 2019 - 10:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

N'importe quel plan d'eau, même totalement clos, finit par se peupler de poissons. Et ce naturellement et assez vite. Alors en un siècle, et dans un réseau de rivières ! Sans compter avec la propension de beaucoup à jouer les alevineurs introducteurs apprentis...

Si cette espèce était incapable de s'adapter, elle aurait disparu depuis longtemps. Or, là, elle s'est adaptée mais elle ne s'étend pas.Je continue de penser que l'expansion de cette espèce n'a pas eu lieu parce qu'elle n'a pas trouvé de conditions favorables à sa reproduction.

Notre pays étant riche d'une mutlitude de types de cours d'eau, je ne crois pas que ce soit une question de type de milieu. Je penche plutôt soit pour une inadaptation des pontes à la prédation, soit pour une température de l'eau inadéquate lors de la période de ponte.
Ce qui change ces derniers temps, c'est la température. Et on sait que même une toute petite variation peut jouer...
waoo
Posts: 1617
Pertinence:
message 7 juin 2019 - 16:48 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

On ne saura jamais ce qui les bloque , c'est vraiment étonnant qu'ils vivent et se reproduisent bien dans une seule région sans descendre ou monter les cours d'eau plus loin . Les raisons peuvent être multiples.
Il vit aussi au Sud de l'Angleterre ... On faisait vraiment n'importe quoi dans les années 1900 et plus au niveau test d'introduction de poisson .


C'est un joli poisson en tout cas . Si je passe par chez lui un jour j'essaierai de l'ajouter à la liste des espèces que j'ai pêchée ...

Dernière modification par waoo: 7 juin 2019 - 16:50
Elorn29N
Posts: 2082
Pertinence:

Groupes: 1
message 7 juin 2019 - 18:30 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
On faisait vraiment n'importe quoi dans les années 1900 et plus au niveau test d'introduction de poisson .

Et même bien plus tard puisqu'en 1953, l'ingénieur des Eaux et Forêts Pierre Chimits a tenté des introductions de tanches dans des lacs de montagne des Pyrénées. Comme il avait constaté que les salmonidés avaient parfois du mal à s'implanter faute de nourriture disponible, il a tenté la tanche dont les alevins devaient nourrir les truites, ombles chevaliers, arcs ou autres devaient pouvoir se nourrir.
Je me souviens qu'il a signalé de la production d'alevins de tanches dans un lac mais ensuite, plus rien... new_puppy_dog_eyes.gif

Dernière modification par Elorn29N: 7 juin 2019 - 23:02
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
MT
Posts: 2274
Pertinence:
Web: www
message 8 juin 2019 - 10:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Elorn29N a écrit:
Et même bien plus tard puisqu'en 1953, l'ingénieur des Eaux et Forêts Pierre Chimits a tenté des introductions de tanches dans des lacs de montagne des Pyrénées.

Sauf erreur les tentatives d'introduction du huchon en France et en Espagne datent des années 68. En fait il semble que les années 60-70 aient vu 30% des introductions d'espèces de poissons en Europe (amour, sandre, gambusies, etc.)

Un document intéressant sur ce sujet : https://www.kmae-journal.org/articles/kmae/pdf/1997/01/kmae199734434506.pdf

Dernière modification par MT: 8 juin 2019 - 10:19
_________________
http://www.envie-dautrement.com/sejour-de-peche-en-espagne-lacs-guadiana-extremadura.html
Eroy
Posts: 576
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 9 juin 2019 - 10:04 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

ça part un peu en hors-sujet les gars là icon_rolleyes.gif mais bon le sujet est intéressant c'est vrai!
Pour répondre à waoo: non ils n'étaient pas sur les frayères, je suppose que ça fait comme le bass où la perche soleil, un rond clair sur le substrat... ils étaient en chasse, et se déplaçaient parfois jusqu’à 2m pour aller chercher le leurre.
Concernant la zone où on les retrouve, elle a été dans le passé plus étendue (puisqu'on en trouvait par exemple dans la Saône), mais il n'y a que dans la Loire où leur installation a été pérenne. D'un point de vue géologique, la Saône est plus calcaire et argileuse que la Loire, qui elle est issue de davantage de granits. Ce genre de changement joue parfois un rôle important dans l'installation d'une espèce, mais ce n'est qu'une hypothèse.


Pour revenir aux reports!
Je profite d'un nouveau week-end de trois jours (décidément on s'en lasse pas!) pour mettre le kayak à l'eau sur la Saône. Il a un peu plu la veille, j'imagine que ça aura rechargé les nappes et éclairci l'eau... et effectivement l'eau est bien claire! mais les niveau n'ont pas vraiment remonté, et le débit est quasi nul.
L'objectif recherché: pêche du silure à vue. Mais malgré 11km de bordures suivies en kayak, je ne verrai qu'un seul poisson. Celui ci est repéré dans 50cm d'eau, collé contre la berge d'une île de la rivière. Je le contourne, vais déposer le kayak à 10m de là, puis je me met à l'eau et réalise une approche de sioux. Je lance un gros shad 5 m derrière lui, le ramène doucement et passé à 50cm de sa tête, le silure l'aspire d'un coup: ferrage!

Le silure fonce au large, me prend une trentaine de mètres de fil, mais j'ai serré le frein costaud (tresse de 40/100, bas de ligne fluoro 80/100) et je finit par le brider puis à le treuiller, ce que j'aurais bien été incapable de faire depuis le kayak.



Deux oublis de ma part, étant pressé de partir, j'ai oublié ma caméra sportive, d'où ce vilain cliché avec mon téléphone portable que je craignais de voir partir à la flotte...
Et surtout j'ai oublié mes gants de pêche... donc pas facile de décrocher ce poisson estimé à 1m10 ou 1m20. Il en résultera une brulure douloureuse à l'index gauche car le poisson s'est contorsionné alors que je tenais le fil de cette main là.

A part ça je touche aussi quelques chevesnes à la mouche en tenkara, mais que des petits.

Je commence à en apprendre plus sur le silure (que je ne croyais péchable qu'en période de crue), et c'est vraiment un poisson très intéressant. Actuellement ils ont quitté les bordures, n'ayant plus à lutter contre le courant, et peut-être également car je vois moins de carpes en train de frayer... et se sont probablement calés dans les herbiers qui se sont bien développés dans les zones plus profondes.
_________________
http://citrow.over-blog.com/


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
waoo
Posts: 1617
Pertinence:
message 9 juin 2019 - 12:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Le silure ne luttent pas toujours contre le courant en se planquant en bordure icon_wink.gif si tu voyais certain spots où je les pêche en Loire , ils sont en plein jus surpuissant . Bon ils y trouvent surement des contre courant en profondeur mais ils tiennent très bien le jus quand ils sont en période d'alimentation . Pour moi ils sont plus en bordure dans les période de repos , ce qui ne les empêche pas de gober une proie facile qui passe à proximité .
Pour les crues , là je pense qu'il rejoignent surtout les bordure pour y manger tous les petits poissons qui s'y concentrent pour s'abriter du courant justement ...

Bref , ce sont mes déductions , elles valent ce qu'elles valent , chacun les siennes


MT a écrit:
En fait il semble que les années 60-70 aient vu 30% des introductions d'espèces de poissons en Europe (amour, sandre, gambusies, etc.)

Un document intéressant sur ce sujet : https://www.kmae-journal.org/articles/kmae/pdf/1997/01/kmae199734434506.pdf


Merci pour ce document intéressant . Perso j'avais trouvé pas mal de vieux bouquins qui traitaient d'introduction de par les société de pêche . On voit bien sur ton doc que de 1800 à 1920/1930 c'était quand même monnaie courante . La logique était d'essayer d'introduire des espèce qui puisse satisfaire le prélèvement sans se poser la question des conséquences possible . On imaginait même pas que ça puisse poser des problèmes ...

Dernière modification par waoo: 9 juin 2019 - 12:54
benzaiten
Posts: 443
Pertinence:

Groupes: 1
message 9 juin 2019 - 13:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour tes spots à silure dans peu d'eau, tu devrait tester à la frog. Ils y réagissent très très bien. Par contre attention si tu te met à pied à ne pas tirer trop fort pour éviter d'ouvrir les hameçons, à moins que tu en ai une bien équipée.

Quand il monte et tu tout disparaît dans une explosion d'eau, tu as le coeur qui bat à 200. icon_lol.gif
Eroy
Posts: 576
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 9 juin 2019 - 14:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'ai des petites frog à bass qui ne tiendraient pas le coup! Mais c'est vrai que je vais essayer de varier les leurres... là tous mes derniers silures ont été pris avec des shads trapus d'environ 15cm, mais pour le prochain coup j'essaierai des leurres durs.
_________________
http://citrow.over-blog.com/
benzaiten
Posts: 443
Pertinence:

Groupes: 1
message 9 juin 2019 - 18:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Il faut dire que les souples de 15cm environ, est le plus régulier, virgule ou shad. icon_wink.gif

Et les PN pour silure c'est pas facile a trouver sans que aille a plus de 2m de fond et que ça soit assez solide pour de gros poissons. Les jerks, type Buster, Swim, Slider etc, s'y prêtent bien.
_________________
Elorn29N
Posts: 2082
Pertinence:

Groupes: 1
message 9 juin 2019 - 20:55 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

A la question de la page 1 concernant la truite de 62 cm, elle a été capturée dans l'étang de Brézal, celui-ci est alimenté par un ruisseau de première catégorie affluent de l'ELorn mais aucune possibilité de remonter ou de descendre de ce ruisseau à l'Elorn (cascade verticale de plusieurs mètres).

Il s'agit bien d'une fario de souche. Sauvage de sauvage née dans le (petit) ruisseau et descendu dans l'étang.
L'idée de la truite vivant en estuaire n'était pas mauvaise car nous en avons qui font l'aller et retour entre l'Elorn et l'estuaire.
On en a même qui se sont installées dans le système de vidéo comptage.

Au moins deux autres truites de belles taille, 55 cm et 52 cm ont été capturées dans cet étang privé où le droit de pêche a été accordé (sur une berge seulement) à l'AAPPMA de l'Elorn. [/quote]
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
waoo
Posts: 1617
Pertinence:
message 10 juin 2019 - 09:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Elle m'en rappelle une autre , faite par Steph , un membre du forum FSF . Pendant le concours annuel ou le but est de faire le plus d'espèce possible .
Il avait fait une 64 cm de mémoire , dans un petit plan d'eau en Bretagne ... Une magnifique fario , chopée au maïs en fond en cherchant la carpe icon_lol.gif

Dernière modification par waoo: 10 juin 2019 - 09:15
hornet
Posts: 648
Pertinence:
message 10 juin 2019 - 21:13 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'ai essayé de faire mordre du silure aux leurres aujourd'hui, en vain.
Heureusement il y avait des beaux chubs à prendre en UL, 48 puis 50 cm, et quelques perches.




Malheureusement j'ai cassé un leurre très prometteur : un savage gear larvae 5,5 cm, je le rachèterait. [/url]

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
benzaiten
Posts: 443
Pertinence:

Groupes: 1
message 11 juin 2019 - 08:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Joli chub, bien gras.

Pour ma part, petite session rapide hier soir, en sortant du taf. Ciel couvert, venteux, ca sent bon. Au bout de 5 min de prospection, je vois un remous sous un buisson, coller au bord.

Je jette mon leurre, un Gambler 6", le fil se décale direct, je ferre. Un broc monte en surface survitaminé, il me met deux coup de tête hors de l'eau, il recherche à sauter et se décroche en plein vol.

Arh! Peut-être 80cm.

On se remet le shad comme il faut, vu qu'il est en vrac sur mon texan, je jette un peu plus loin, je ramene en dents de scie, et arriver sous le buisson, sur un relâché, le fil se décale, encore. J'attends une fraction de seconde, et ferrage bourrin!

Le poisson saute encore, il retombe dans l'eau, il remonte en surface en secouant la gueule, il resaute. Quel poisson, un vrai diable!

J'arrive à le maitriser et à le mettre au sec, 75cm environ, pas mesuré, mais bien gras, et assez coloré pour ce plan d'eau.

Rien de plus après ça.




<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
Eroy
Posts: 576
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message-nonlu 16 juin 2019 - 14:03 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Beau chub hornet icon_wink.gif

Je profite d'une petite remontée des niveaux d'eau depuis jeudi pour sortir le kayak ce matin.
J'avais envie d'aller pêcher les fosses au sondeur, je repère des échos, insiste pendant une heure mais les dérives ne m'ont rien apporté d'autre que des bras fatigués!
Je décide en fin de matinée de longer les berges, l'eau est assez turbide mais je repère un silure d'environ 80 cm dans des racines, que je fait fuir au lancer. Ca semble confirmer ce que j'avais repéré, ils sont postés en bordure dans ce genre de conditions.

Je ne suis pas satisfait de plusieurs de mes lancers, le kayak tournant vite avec le vent et le courant.
Sur un poste prometteur (un arbre à moitié effondré dans l'eau), je lance mon leurre entre les branches et me prend une grosse cartouche direct à la descente!
Le silure est bien ferré et fonce direct au large, je desserre le frein pour ne pas risquer de retourner le kayak. Il me tracte jusqu'au centre, et je le tracte petit à petit...
En fait il n'est pas si gros que ça! Ils ont juste une puissance incroyable avec leur caudale qui fait presque les 2/3 du corps. Je l’attrape finalement avec mon gant (pas oublié ce coup ci), retourne tant bien que mal (pagayer d'une main c'est pas simple) à la berge prendre quelques photos.



Je le mesure à la canne, 1m25! Je me demande si j'arriverai à prendre plus gros depuis le kayak, ou s'il faudra que je soit en float ou du bord.
_________________
http://citrow.over-blog.com/


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
hornet
Posts: 648
Pertinence:
message-nonlu 16 juin 2019 - 18:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bien joué.

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)
0

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

8 visiteurs (liste) en ce moment
Page générée en 0.578s. - 40 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer