Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Position sonde sur bateau

PESCADOU90
Posts: 354
Pertinence:
Web: www
message 12 mar 2019 - 08:34 | Position sonde sur bateau  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour tout le monde,

Toujours dans mes pérégrinations suite à l'achat de mon premier bateau.
Je me pose un tas de question et notamment le choix de la position de la sonde de mon sondeur.

Comme un bon nombre de pêcheurs. J'ai installé ma sonde sur le tableau arrière.
Sauf que voilà. j'utilise un moteur avant à câble.
Ce qui fait que je suis toujours sur l'avant du bateau pour le piloter.(Contrairement au moteur avec TCDE).

Ma question est qui utilise une sonde avant sur son bateau?
Et quel avantages ou inconvénient de procéder ainsi?

Cordialement.
_________________
Continuez tranquillement à vivre votre passion au fond du canapé http://videodepeche.blogspot.fr/
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 12 mar 2019 - 08:54 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Les deux approches ont leurs partisans, avantages et inconvénients.

Perso je suis plutôt tableau arrière pour deux raisons :

- Sonde sur moteur électrique avant : quand tu navigues au thermique moteur élec relevé tu n'as plus de sondeur, c'est ballot. Ou alors il faut une deuxième sonde, un switch, et tout le tremblement.

- je pêche beaucoup en verticale et souvent assez profond l'hiver. Du coup même en avançant lentement et en pêchant lourd ton fil n'est pas vertical. Je pêche à l'avant sur une coque de 5 m, avec l'angle du fil mon leurre est encore dans le faisceau de la sonde située à l'arrière, donc je peux le voir, ce qui est un gros avantage.
Avec une sonde à l'avant, à moins de pêcher à reculons tu perds très facilement ton leurre des yeux (mais avec une sonde grand angle ça reste gérable dans des profondeurs moyennes).

Si tu ne pêches pas en verticale à vue c'est moins important, et d'ailleurs certains préfèrent voir le poisson bien avant que le leurre ne passe dessus, quitte à ne pas voir leur leurre, ça se défend.
Aussi, si tu as l'imagerie latérale et que tu pêche en lançant, avoir la sonde à l'avant est cohérent vu que si elle est à l'arrière tu détectes une structure intéressante quand tu l'as dépassée.

En résumé, pour moi, une sonde à l'avant ne se conçoit que si tu as également une sonde à l'arrière pour la navigation au thermique. Après le reste c'est surtout une question de style de pêche.
_________________
http://www.carnassiers.com
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 12 mar 2019 - 09:00 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'ajoute qu'avec certaines technologies récentes (LiveScope, LiveVü) la question ne se pose plus vraiment puisque tu vois ton leurre 5 m devant le bateau et 5 m derrière. Du coup tu peux mettre ta sonde où tu veux (et même de préférence à l'avant si tu pêches devant).
_________________
http://www.carnassiers.com
Lesfilmu
Posts: 3441
Pertinence:

Groupes: 3
message 12 mar 2019 - 09:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Perso 2 sondes et 2 sondeurs.

Devant en, 2D, pas de side (çà ne sert à rien si la sonde est sur le moteur électrique qui tourne tout le temps pour faire la route).

Derrière la totale (2D/DI/SI) sur sonde TA.

Devant çà sert à... celui qui pêche devant, mais aussi de "pre-annonciateur" à celui qui pêche derrière.

Les techno Live machin, pour le moment pas convaincu de leur intérêt, sinon pour éclaire devant, bin il suffit de désaxer la sonde TA vers l'avant... je ne fais en float (vers l'arrière puisqu'on recule quand on palme) pour éclairer la zone avant d'y arriver. En bateau, comme j'ai 2 sondes/sondeurs, pas besoin, mais c'est une option tout à fait viable.
_________________

Lesfilmu
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 12 mar 2019 - 10:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

L'intérêt du Live ne se limite pas à une plus grande couverture, en fait ce n'est qu'un à côté, un effet de bord lié au fait que la sonde Livescope utilise 5 faisceaux et donc arrose très large.

Le véritable intérêt de cette technologie (Lowrance annonce un truc similaire mais pour l'instant personne ne l'a vu fonctionner) c'est la vision en temps réel sur tout l'écran, donc sans historique, on est très proche de la vidéo subaquatique (stylisée certes).

Pour se faire une opinion sur l'intérêt du truc il faut l'avoir vu fonctionner, c'est totalement révolutionnaire. Et je n'ai pas non plus d'intérêt chez Garmin, j'ai 3 sondeurs sur mon bateau, chacun de marque différente.

Après selon les pêches pratiquées c'est plus ou moins fonctionnel. Il faut quand même un peu d'eau pour que ce soit bien exploitable.
Pour pêcher shallow c'est bof, pour de la verticale et du pélagique c'est top si le poissons est un poil profond (un ou deux mètres).
_________________
http://www.carnassiers.com
Lesfilmu
Posts: 3441
Pertinence:

Groupes: 3
message 12 mar 2019 - 10:52 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je l'ai vu fonctionner, j'ai pas pour habitude d'avoir un avis sur un truc que je ne connais pas icon_wink.gif

Par ailleurs, c'est pas du tout un avis définitif... y'a que les cons qui ne changent pas d'avis, mais à ce stade, je ne vois pas l’intérêt de la chose en pêche (sur Youtube ou au salon, oui icon_wink.gif ).

Et à la question de l'impact des ondes dans l'eau (sur les poissons), les réponses très évasives me laissent à penser que c'est pas neutre... icon_wink.gif

Idem pour le MEGA imaging de Humminbird... c'est super clair, mais c'est tellement puissant que semble-t'il dans certains endroits les poissons se cassent à l'arrivée de la sonde... donc là, sur 5 fréquences, heu... icon_wink.gif

Je ne fais que susciter des questions, je n'ai aps de réponse, mais j'aime assez, quand une innovation arrive, faire un bilan cout/gain (au sens de l'usage, pas au sens financier icon_wink.gif ).

Je suis technophile, et plutôt "bon client" pour les innovations, çà n'empêche pas d'utiliser son esprit critique icon_wink.gif

Dernière modification par Lesfilmu: 12 mar 2019 - 10:54
_________________

Lesfilmu
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 12 mar 2019 - 14:11 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Si tu as eu l'occasion de le tester je suis surpris que l'intérêt ne t'ait pas sauté aux yeux. Après faut voir dans quelles circonstances, car comme dit plus haut selon les situations d'utilisation l'intérêt est variable.

Pour ce qui est des ondes émises en effet le débat est ouvert, en particulier dans les eaux très pêchées.

Pour l'instant je n'ai rien constaté de tel, mais ça ne veut pas dire que le jour où ces systèmes vont se multiplier ça n'arrivera pas. Le poisson trouve toujours une parade quand on le pousse dans ses retranchements, sinon il y a longtemps qu'on les aurait tous pris icon_smile.gif
_________________
http://www.carnassiers.com
Lesfilmu
Posts: 3441
Pertinence:

Groupes: 3
message 12 mar 2019 - 16:52 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je me suis peut-être mal exprimé icon_wink.gif

L'intéret visuel, il est évident. C'est ce que je voulais dire avec "c'est top pour youtube et les salons".

C'est l'intéret en pêche qui m'est apparu (à ce stade icon_wink.gif ) bien plus limité. Le fait qu'on voit le poisson bouger en live, c'est très bien, mais on le voit aussi très bien en 2D. Ce que je veux dire c'est que çà n'apporte pas grand chose en pêche, pas d'info supplémentaire (je trouve).

J'ai pu louper un truc, pas de soucis, c'est juste un ressenti icon_wink.gif
_________________

Lesfilmu
PESCADOU90
Posts: 354
Pertinence:
Web: www
message 12 mar 2019 - 17:12 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Tout d'abord merci à vous deux pour vos réponses détaillés.

@MT
Oui je pêche en verticale et aimerais pêcher à vue.
Notamment pour les pêche en Pélagique tout d'abord pour le silure et pourquoi pas sandre ou brochet.
En étant devant et ayant la sonde derrière ça deviens compliqué.
Pour voir le leurre sous la sonde sur des grande profondeur depuis l'avant pas de soucis. Mais j'évite au maximum de pêcher à plus de 12 m.
Sur des profondeur inférieure à 10 m la par contre ça commence à devenir short.
A moins de jouer sur la plombée est de pêcher plus léger.
Soucis des lac aveyronnais plus l'angle de la ligne est ouvert et plus nous avons de chance d'accrocher.

@Lesfilmu
Qu'est ce que tu entends par désaxer la sonde T.A vers l'avant.
La mettre sous le bateau ?


A ce stade j'ai plusieurs possibilité qui s'offre à moi. A savoir
-Changer de moteur élec, pour un avec télécommande. Mais je perds la rapidité d’exécution en power fishing dans les rivières que je pêche.
-Mettre deux écho-sondeur me semble la solution la plus avantageuse.
-Après il reste les nouvelle technologie. mais c'est mon premier bateau et je ne souhaite pas acheter trop de matériel. Car j'ai en vue de changer de boat assez rapidement.
_________________
Continuez tranquillement à vivre votre passion au fond du canapé http://videodepeche.blogspot.fr/
Lesfilmu
Posts: 3441
Pertinence:

Groupes: 3
message 12 mar 2019 - 17:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

PESCADOU90 a écrit:
@Lesfilmu
Qu'est ce que tu entends par désaxer la sonde T.A vers l'avant.
La mettre sous le bateau ?
Non tu l'inclines. Au lieu de la poser normalement (horizontale), tu la "penches" genre 30-40° et elle éclaire devant icon_wink.gif (sous le bateau, donc icon_wink.gif )

C'est d'ailleurs le principe de la panoptix, elle éclaire vers l'avant icon_wink.gif

Dernière modification par Lesfilmu: 12 mar 2019 - 17:29
_________________

Lesfilmu
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 12 mar 2019 - 20:52 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour ce que j'ai pu voir de la pêche du silure en verticale à vue, ça passe par des plombées lourdes voire très lourdes et la ligne descendue sous la sonde, c'est une constante chez les spécialistes que je connais.

Donc effectivement tu as un litige puisque tu ne peux pas être à l'avant au moteur élec et à l'arrière sur la sonde.

Pour autant la soluce sonde sur le moteur n'est pas la panacée car tu sors quand même vite du cône. Une option pas trop mal est de monter la sonde sur un porte-sonde que tu fixes sur le bord du bateau à ton niveau. Avec ça tu es au top pour la pêche à vue puisque tu peux déplacer ta sonde en fonction de ton grammage et de ta vitesse de dérive.

Inconvénient : il faut remonter la sonde pour naviguer, et tu n'as toujours pas de sonde en navigation, sauf à en monter une deuxième. Mais ça c'est aussi vrai pour une sonde sur moteur élec.
_________________
http://www.carnassiers.com
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 12 mar 2019 - 20:54 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lesfilmu a écrit:

C'est l'intéret en pêche qui m'est apparu (à ce stade icon_wink.gif ) bien plus limité. Le fait qu'on voit le poisson bouger en live, c'est très bien, mais on le voit aussi très bien en 2D. Ce que je veux dire c'est que çà n'apporte pas grand chose en pêche, pas d'info supplémentaire (je trouve).

Pas le temps ce soir, mais je te donnerais des exemples d'utilisations pratiques impossibles avec un sondeur classique.
_________________
http://www.carnassiers.com
PESCADOU90
Posts: 354
Pertinence:
Web: www
message 13 mar 2019 - 17:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

@Lesfimu

Merci de ta réponse. Ca à l'air intéressant est ça résoudrais mes problème sans y rajouter un sous icon_mrgreen.gif
Je vais aller tester ça ce week-end.

MT a écrit:
Pour ce que j'ai pu voir de la pêche du silure en verticale à vue, ça passe par des plombées lourdes voire très lourdes et la ligne descendue sous la sonde, c'est une constante chez les spécialistes que je connais.

Donc effectivement tu as un litige puisque tu ne peux pas être à l'avant au moteur élec et à l'arrière sur la sonde.

Pour autant la soluce sonde sur le moteur n'est pas la panacée car tu sors quand même vite du cône. Une option pas trop mal est de monter la sonde sur un porte-sonde que tu fixes sur le bord du bateau à ton niveau. Avec ça tu es au top pour la pêche à vue puisque tu peux déplacer ta sonde en fonction de ton grammage et de ta vitesse de dérive.

Inconvénient : il faut remonter la sonde pour naviguer, et tu n'as toujours pas de sonde en navigation, sauf à en monter une deuxième. Mais ça c'est aussi vrai pour une sonde sur moteur élec.

Alors pour le silure, j'ai trouvé la solution. Je m'assois au milieu du bateau et commande le bateau à la main via la pédale. Ce n'est pas le top mais ça dépanne.

Pour la sonde sur le porte canne, je testerai si la solution de Lesfilmu ne me convient pas.
Pour ce qui est de l'absence de sonde en navigation tant pis, je m'en passerai.

En tout cas merci de vos réponses.
_________________
Continuez tranquillement à vivre votre passion au fond du canapé http://videodepeche.blogspot.fr/
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 14 mar 2019 - 08:05 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Si ton problème est juste d'arriver à voir ton montage, ce qui est primordial pour la pêche des pélagiques en verticale, incliner la sonde vers l'avant devrait suffire.
Car à moins que tu ne pêches hyper lourd dans peu de profondeur il est probable que ton montage se situe à la limite avant du faisceau, et donc qu'il ne manque pas grand chose pour qu'il soit pile dedans.

En général on a plutôt la problématique inverse pour le sandre ou le broc, avec des plombées moins lourdes qui se retrouvent vite, avec la pression de l'eau, à la limite arrière du faisceau.

Il y a deux autres choses qui peuvent influencer la bonne vision du montage et qui ne dépendent que de réglages du sondeur :

- le réglage de sensibilité. Plus il est élevé mieux tu vois ton leurre et vice versa, car en fait augmenter le gain augmente également le diamètre du faisceau et la vision en périphérie du cône.
On peut voir la sonde comme un pomme de douche et la sensibilité comme la pression d'eau : si tu augmentes la pression le diamètre du jet augmente, jusqu'à atteindre un maximum indépassable. La périphérie du jet sera mieux arrosée que si la pression est faible.
Les pêcheurs de silure ont parfois tendance à baisser la sensibilité pour ne conserver que les échos de gros poissons, mais ce faisant ils diminuent la facilité à voir le montage, ce qui les amène à pêcher plus lourd, etc.
Donc augmente ta sensibilité le plus possible, jusqu'à avoir même un peu de parasites s'il le faut, et tu verras ton leurre plus souvent et plus longtemps.

- Le choix de fréquence/couverture. Je ne sais pas ce que tu as comme sondeur mais certains permettent de choisir entre deux fréquences (ou les deux en même temps). Les basses fréquences ont un faisceau plus large, c'est lié à une loi de la physique. Donc si ton sondeur offre par exemple du 200 et 83 KHz, tu verras mieux ton leurre en 83 qu'en 200 (mais la détection des détails sera moins fine, ce qui ne devrait pas être un pb pour le silure).

Je connais pas mal de siluristes qui utilisent les deux fréquences en écran partagé (83 d'un côté, 200 de l'autre), ce qui leur permet de voir apparaître un poisson dans le faisceau du 83 avant qu'il n'entre dans celui du 200 (ça leur laisse un peu de temps pour mettre leur montage au bon niveau).
_________________
http://www.carnassiers.com
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 14 mar 2019 - 09:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lesfilmu a écrit:
Ce que je veux dire c'est que çà n'apporte pas grand chose en pêche, pas d'info supplémentaire (je trouve).

Donc sans trop entrer dans les détails voici quelques exemples de choses que cette technologie permet, que ne permet pas (ou beaucoup moins bien) la technologie classique. Je m'intéresse à la technologie, hein, pas à une marque en particulier, je pense que très vite toutes les marques vont s'y mettre.

Localisation spatiale. Avec une sonde classique tu vois un poisson apparaître à l'écran quand il entre dans le faisceau. Mais tu ne sais pas s'il vient de l'avant ou de l'arrière, s'il est immobile quand le bateau avance ou s'il se déplace (et à quelle vitesse), ni à quelle distance il se trouve de ton leurre quand il apparaît.
Avec le LiveScope tu sais tout ça, car le faisceau est très large, latéralisé, et les distances graduées.

Avec une image c'est plus parlant :


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Là on a le leurre à 8 m de profondeur et 2 m derrière la sonde, le bateau se déplace vers la droite (on voit l'angle du fil entre 2 et 4 m), on a deux poissons à 2 m de profondeur et 3,50 m derrière la sonde, et un groupe de poissons entre 2 et 6m devant le bateau.
Ce que l'instantané ne montre pas car figé, c'est qu'en réalité on voit en temps réel si ces poissons se déplacent, dans quelle direction et à quelle vitesse.

Un sondeur classique, en supposant qu'il ait une sonde 130°, monterait des traits plus ou moins épais superposés dans la couche d'eau, et éventuellement les changements de profondeur des échos. Les poissons donneraient l'impression d'être tous alignés sous la sonde alors qu'ils en sont éloignés. Toutes les infos de latéralisation et vitesse de déplacement horizontale sont perdues.

Ici la profondeur est moyenne, mais si on était en échelle 0-20 m c'est à 10-15 m qu'on verrait apparaître les poissons, toujours en mode verticale. Maintenant supposons qu'un poisson repéré 10 m disparaisse de l'écran. C'est qu'il s'est écarté du faisceau (qui est plat) et donc qu'il se déplace latéralement par rapport au plan de la sonde.
Dans ce cas tu fais pivoter la sonde (d'où l'intérêt de la monter sur un arbre rotatif) et tu retrouve ton poisson. Tu sais maintenant dans quelle direction il se déplace, sa vitesse, sa profondeur et sa distance.
La seule technologie "classique" qui s'approche de ça c'est le 360 Imaging, avec néanmoins une grosse différence : le taux de rafraichissement lié au fait que la sonde du 360 doit faire un tour complet pour avoir une nouvelle vue. Là c'est instantané, aucun temps de latence mais aucun historique non plus.

Autre différence, avec un système classique un poisson est matérialisé par un trait continu tant qu'il reste dans le faisceau, plus ou moins épais selon l'intensité de l'écho (taille du poisson mais aussi position par rapport au faisceau).
Là c'est une tâche lumineuse dont la longueur, l'épaisseur et la forme dépendent de la morphologie du poisson. Tu sais tout de suite si c'est gros, petit, long ou court, allongé ou trapu, et bien souvent (avec l'habitude) tu sais à peu près ce que c'est.

Là par exemple c'est un sandre :)


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Maintenant en mode horizontal (qui suppose de tourner la sonde de 45° environ). Cette fois tu vois loin devant (mais encore ce qui est dessous, tu peux faire de la verticale avec la sonde horizontale).

En eau peu profonde (genre 2-4 m) mes essais pour l'instant sont décevants mais je commence juste.
En mode pélagique avec 10-20 m d'eau (ou plus) sous le bateau là par contre c'est opérationnel. Tu détectes un banc de fourrage à 25 m devant la sonde, tu peux voir les brochets au-dessus ou même dans le banc (éclat lumineux plus intense), tu as la direction et la distance, tu lances et si ton lancer est dans la bonne direction tu vois ton leurre descendre, les ablettes s'écarter, le brochet monter dessus, etc. En fait en pélagique avec ce système tu peux ne jamais faire un lancer dans le vide. C'est pas forcément le plus rentable mais c'est possible.
Je pense qu'il y a quand même une petite zone d'ombre genre un ou deux mètres sous la surface, donc si le poisson est très haut tu peux ne pas le voir.

Après pour être honnête je n'ai jamais essayé de monter une sonde classique à l'horizontale (ou à balayage latéral) sur une perche rotative. Il se peut que, même si le rendu serait forcément différent à cause du mode d'affichage rémanent, ce soit exploitable au moins en détection (ce qui serait déjà bien suffisant pour du pélagique) et avec une portée beaucoup plus importante.

Je pense que je vais essayer j'ai tout ce qu'il faut pour (sauf les poissons pélagiques à l'instant présent).

Dernière modification par MT: 14 mar 2019 - 09:29
_________________
http://www.carnassiers.com


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
Lesfilmu
Posts: 3441
Pertinence:

Groupes: 3
message 14 mar 2019 - 09:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci de ce retour icon_wink.gif

Perso, à ce stade, j'en suis là :
Citation :
Après pour être honnête je n'ai jamais essayé de monter une sonde classique à l'horizontale (ou à balayage latéral) sur une perche rotative. Il se peut que, même si le rendu serait forcément différent à cause du mode d'affichage rémanent, ce soit exploitable au moins en détection

Mais je ne demande qu'à être convaincu en pêche (toutes choses égales par ailleurs).

Il est probable (certain même) que ce soit une voie de développement, comme le DI puis le SI le furent en leur temps, je sais que Lowrance a annoncé un truc similaire (de toute façon, maintenant que les sondes existent...) et nul doute que les autres iront aussi.

Perso, je prends ces outils pour ce que c'est, des outils. Si je me l'approprie (comprendre "j'y trouve un gain dans ma pêche"), je n'ai aucun dogme icon_wink.gif

Un bon exemple, c'est le MEGA Imaging. C'est un vrai gain. Mais 25m de portée efficace... et encore... celui qui pêche dans 80m il n'en a rien à foutre... moi je pêche à 90% dans moins de 20m... donc je l'ai pris... et ainsi de suite icon_wink.gif
_________________

Lesfilmu
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 14 mar 2019 - 16:07 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je rentre de faire quelques essais avec une sonde classique montée faisceau à l'horizontale sur perche rotative.

C'est assez déroutant au début mais c'est exploitable en détection (poisson, leurre), et surtout avec une portée importante, ce qui est le point faible des sonde à balayage haute fréquence.
Il va falloir affiner les réglages (inclinaison, choix de fréquences, etc.) et surtout s'habituer à l'interprétation des échos, au temps de latence, etc.

Là tout de suite il n'y a pas grand chose en pélagique les poissons sont sur les bordures donc pas pu vraiment me rendre compte mais ça semble prometteur et super compétitif au niveau tarif.
Même si ça ne permet pas de connaître la profondeur du poisson, on a la distance et la direction (un champ de 20°). Rien qu'avec ça si ça veut rire il y en a assez :)

Voilà ce que ça donne sur un poisson (il donne l'impression de monter mais en fait c'est le bateau qui avance, et donc la distance au poisson diminue) :



(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

_________________
http://www.carnassiers.com


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
PESCADOU90
Posts: 354
Pertinence:
Web: www
message 15 mar 2019 - 14:29 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

MT a écrit:
Si ton problème est juste d'arriver à voir ton montage, ce qui est primordial pour la pêche des pélagiques en verticale, incliner la sonde vers l'avant devrait suffire.
Car à moins que tu ne pêches hyper lourd dans peu de profondeur il est probable que ton montage se situe à la limite avant du faisceau, et donc qu'il ne manque pas grand chose pour qu'il soit pile dedans.

En général on a plutôt la problématique inverse pour le sandre ou le broc, avec des plombées moins lourdes qui se retrouvent vite, avec la pression de l'eau, à la limite arrière du faisceau.

Il y a deux autres choses qui peuvent influencer la bonne vision du montage et qui ne dépendent que de réglages du sondeur :

- le réglage de sensibilité. Plus il est élevé mieux tu vois ton leurre et vice versa, car en fait augmenter le gain augmente également le diamètre du faisceau et la vision en périphérie du cône.
On peut voir la sonde comme un pomme de douche et la sensibilité comme la pression d'eau : si tu augmentes la pression le diamètre du jet augmente, jusqu'à atteindre un maximum indépassable. La périphérie du jet sera mieux arrosée que si la pression est faible.
Les pêcheurs de silure ont parfois tendance à baisser la sensibilité pour ne conserver que les échos de gros poissons, mais ce faisant ils diminuent la facilité à voir le montage, ce qui les amène à pêcher plus lourd, etc.
Donc augmente ta sensibilité le plus possible, jusqu'à avoir même un peu de parasites s'il le faut, et tu verras ton leurre plus souvent et plus longtemps.

- Le choix de fréquence/couverture. Je ne sais pas ce que tu as comme sondeur mais certains permettent de choisir entre deux fréquences (ou les deux en même temps). Les basses fréquences ont un faisceau plus large, c'est lié à une loi de la physique. Donc si ton sondeur offre par exemple du 200 et 83 KHz, tu verras mieux ton leurre en 83 qu'en 200 (mais la détection des détails sera moins fine, ce qui ne devrait pas être un pb pour le silure).

Je connais pas mal de siluristes qui utilisent les deux fréquences en écran partagé (83 d'un côté, 200 de l'autre), ce qui leur permet de voir apparaître un poisson dans le faisceau du 83 avant qu'il n'entre dans celui du 200 (ça leur laisse un peu de temps pour mettre leur montage au bon niveau).

Merci Michel pour toutes ces informations. je vais tester d’abord d’arroser en désaxant la sonde. puis après en verra surement pour changer de moteur élec.

Après tu me rassure dans tes explication, c'est de cette façon que j'utilise mon sondeur.
Notament pour l'usage des 2 sondes lorsque je pêche le silure.

Cordialement.
_________________
Continuez tranquillement à vivre votre passion au fond du canapé http://videodepeche.blogspot.fr/
MT
Posts: 2208
Pertinence:
Web: www
message 16 mar 2019 - 07:35 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Sois conscient qu'en inclinant la sonde tu augmentes artificiellement la profondeur affichée et la zone d'ombre. Ce n'est pas particulièrement un problème surtout pour du poisson décollé (sauf si tu cartographies en même temps), mais il faut s'en souvenir.
_________________
http://www.carnassiers.com

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:


Navigation :

41 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : mik56, Mathc, Carnaddiction
Page générée en 1.311s. - 42 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer