Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Sur les traces des brochets de la Meuse

Mathc
Posts: 351
Pertinence:
message 30 avr 2018 - 18:25 | Sur les traces des brochets de la Meuse  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut,

Je me permet de partager ici un mini documentaire réalisé par la fédération de pêche de la Meuse sur les actions menées par la fédé et les AAPPMA locales (reconnexion de noues et bras morts, étude avec marquage et suivi des poissons via radio pistage...).



C'est d'où je viens (d'ailleurs je fais l'ouverture là bas demain icon_biggrin.gif ) et c'est vraiment un super fleuve pour la pêche, sauvage, avec beaucoup de poissons, une eau de bonne qualité (il y a une quantité hallucinante de vairons et faire 30 goujons en une heure en pêchant en brouillant l'eau est possible icon_mrgreen.gif ). Je suis content de voir que ça va dans le bon sens icon_wink.gif

Dernière modification par Mathc: 30 avr 2018 - 18:27
carna30
Posts: 54
Pertinence:
message 30 avr 2018 - 21:42 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Très belle région,ça donne envie.On peut dire que l'aappma est efficace,et des élus à l'écoute.Super reportage,très instructif,merci de l'avoir partager.
jf990224
Posts: 465
Pertinence:
message 30 avr 2018 - 22:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Belle video.
Merci pour le travail effectué.

Perso, je peche essentiellement en haute Meuse belge (entre Hastiere et Dinant), fleuve qui est aujourd'hui bétonné sur tout son long. Il faut reconnaitre que la Meuse est bien plus jolie sur les images de la video qu'elle ne l'est par chez moi, ce qui a bien évidemment un impact sur la ressource en poisson.

En espérant que votre travail sur la Meuse française puisse redonner vie à la Meuse belge. icon_biggrin.gif
Brocouille77
Posts: 1094
Pertinence:
message 30 avr 2018 - 23:45 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci pour la vidéo, j'aime bien les petits documentaires comme ça. Un joli terrain de jeu, bien sauvage comme j'aime.

C'est pas Phoxynus à 16m30 ?

Dernière modification par Brocouille77: 7 mai 2018 - 23:28
Phoxynus
Posts: 2509
Pertinence:
Web: www

Groupes: 7
message 1er mai 2018 - 19:58 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Si si icon_mrgreen.gif

Dernière modification par Phoxynus: 1er mai 2018 - 19:59
_________________
Christophe.
Brocouille77
Posts: 1094
Pertinence:
message 7 mai 2018 - 23:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Héhé! icon_lol.gif
Jeremiedu34
Posts: 266
Pertinence:
message 14 fév 2019 - 11:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2225382667506386&id=1050391585005506

Je déterre car je viens de tomber la dessus, c'est les résultats du comptage sur le même secteur ? Dans tous les cas ils sont un peu tristes quand même je trouve effraye.gif
Bébert-le-chat
Posts: 3771
Pertinence:
message 14 fév 2019 - 21:29 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C' est cool, 2 survivants, soit 1 par an: si on en remet 100 de plus chaque année pendant...Euh...Soit 100 brocnins divisés par 1...Ah ouais, quand même: 100 ANS!
Ok, on va laisser tomber la statistique: c' est pas Byzance, mais bon...Deux, c' est toujours mieux que zéro, nan!? siffleur.gif .
Carpe diem… sm24.gif .
MT
Posts: 3471
Pertinence:
Web: www
message 15 fév 2019 - 09:41 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Mis à part que cette expérience confirme le bien fondé de l'extermination du renard icon_mrgreen.gif il me semble qu'on ne peut pas en conclure grand chose si ce n'est que des brochets sont prélevés.

Mais sans qu'on connaisse la proportion prélèvement/mortalité naturelle ni surtout le ratio prélèvement/stock total ou encore prélèvement/recrutement naturel qui seraient les éléments clef pour bien mesurer l'impact de ces prélèvements.
_________________
http://www.envie-dautrement.com/sejour-de-peche-en-espagne-lacs-guadiana-extremadura.html
jeje1445
Posts: 1552
Pertinence:

Groupes: 1
message 15 fév 2019 - 14:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Mis à part que cette expérience confirme le bien fondé de l'extermination du renard icon_mrgreen.gif il me semble qu'on ne peut pas en conclure grand chose si ce n'est que des brochets sont prélevés.

Mais sans qu'on connaisse la proportion prélèvement/mortalité naturelle ni surtout le ratio prélèvement/stock total ou encore prélèvement/recrutement naturel qui seraient les éléments clef pour bien mesurer l'impact de ces prélèvements.

C'est exact.

Visiblement il s'agit de poissons introduits et qui seraient aussi plus sensibles à la pression de pêche que leurs congénères natifs, sans oublier que d'une manière générale le brochet a une très forte capturabilité.

Mais ce qui m'étonne c'est que la publication de la Fédé est volontairement orientée sur les prélèvements visiblement abusifs par la Fédé 54... Les autres disparitions et mortalités ne sont quasiment pas abordées.
YannB
Posts: 2354
Pertinence:
message 15 fév 2019 - 14:21 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

attendez le rapport final! sm6.gif
Lesfilmu
Posts: 4503
Pertinence:

Groupes: 3
message 15 fév 2019 - 18:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

YannB a écrit:
attendez le rapport final! sm6.gif
C'est ce que j'allais dire...

Les rapports intermédiaires listaient les provenances des poissons suivis (sauvages et introduits, en gros à 50/50), ils listaient aussi les résultats intermédiaires rapportés aux conditions réelles, une année sans crue avec des prélèvements à faire peur, puis une seconde année avec une grosse crue... et bizarrement, moins de prélèvements icon_mrgreen.gif (les bagnoles devaient plus pouvoir prendre le chemin... icon_mrgreen.gif )... mais plus de poissons "partis voir ailleurs", ce qui pour le coup est logique, et ainsi de suite.

Le seul message à retenir, c'est que sur les 2 ans 1/2 de l'étude, sur 100 poissons suivis (50 l'année 1 et 50 de plus l'année 2), il n'en reste que 2 qui nagent.... enfin, 2 qui ont été localisés...

Ce que sont devenus les autres, pas tous prélevés bien entendu, sera je pense exposé avec plus de détails dans le rapport final.

Sachant que les rapports intermédiaires étaient relativement précis, pas de raison que çà change icon_wink.gif

Dernière modification par Lesfilmu: 15 fév 2019 - 18:35
_________________

Lesfilmu
Lesfilmu
Posts: 4503
Pertinence:

Groupes: 3
message 15 fév 2019 - 18:38 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour ceux qui ont loupé les épisodes précédents icon_wink.gif

---clic---
_________________

Lesfilmu
Lesfilmu
Posts: 4503
Pertinence:

Groupes: 3
message 15 fév 2019 - 18:49 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Un épisode intermédiaire, mis à jour récemment apparemment :

"Après plus de 15 mois de suivis des brochets, voilà enfin les crues de la Meuse, les vraies crues !
Les déplacements des brochets ont été nombreux et souvent surprenants ces dernières semaines. Pour vous en faire une petite illustration, voici les derniers déplacements des quelques brochets auxquelles nous avions attribués un surnom :
- Numéro 25, le Casanier. Toujours un poisson peu mobile mais qui a quitté le lit mineur du fleuve pour aller se réfugier dans la noue de la queue de perche à Belleville
- Numéro 24, le Coursier. Poisson beaucoup moins mobile qu’auparavant. Il a trouvé refuge dans la noue Grand Ban que l’AAPPMA de Verdun a restaurée avec l’aide de la Fédération en 2016/2017
- Numéro 10, le Prisonnier. Poisson mort depuis avril 2017 (capture possible avec émetteur rejeté dans l’eau)
- Numéro 20, le Président. Un brochet fidèle à lui-même. L’an dernier (2016/2017) ce brochet vivait en période estivale dans le fleuve, à proximité du Wameau, et est allé se réfugier lors des crues dans la noue de la Queue de Perche. En 2017/2018 son comportement a été identique. Ce brochet fait également partie des 3 individus recapturés par pêche électrique à l’automne 2017 pour contrôler la croissance. En une année ce brochet n’a grandi que de 3cm et grossi de 130g (poisson d’environ 60cm)
- Numéro 21, l’explorateur. Poisson capturé par un pêcheur qui a rejeté l’émetteur dans l’eau plusieurs semaines après sa capture
- Numéro 124, le précoce. L’un des seuls poissons issus du rempoissonnement de novembre 2016 à être encore vivant sur le secteur d’étude. Ce brochet illustre à lui seul l’ensemble des comportements surprenants observés ces derniers jours. Tout d’abord, notre amie (une femelle) a dévalé le seuil de Charny puisqu’elle a été détectée lors d’une opération de radiopistage réalisée en aval le 11/12/2018. Elle a ensuite profité du débordement de la Meuse pour remonter jusqu’à Thierville pour être détectée le 11/01/2018 dans le Denjean. Cette étape dans la ballastière a été que de courte durée car elle a ensuite poursuivi son chemin vers l’amont pour franchir le barrage de Belleville, qui a été couché à plusieurs reprises ces derniers temps, pour se retrouver dans le centre-ville de Verdun le 15/01/2018 et le 17/01/2018 !
Les nombreux déplacements des brochets nous conduisent à intensifier nos opérations de radiopistage et à élargir notre secteur d’étude au centre-ville de Verdun et aux ballastières qui ont été connectées avec les crues.
Ne vous étonnez donc pas de faire un brochet marqué dans les plans d’eau où dans le fleuve Meuse en dehors de notre secteur d’étude initial. Toutes les informations que vous nous ferez remonter sont vraiment les bienvenues et peuvent nous permettre de retrouver des poissons disparus ! Pour venir en aide au service technique de la Fédération, deux étudiants sont arrivés début janvier pour des stages de 6 mois. Vous croiserez donc prochainement au bord de l’eau Guillaume GONZALEZ, étudiant en dernière année d’école d’ingénieur à l’ENGEES de Strasbourg, et Paul MASSARD, étudiant en dernière année de Master Gestion des Milieux Aquatiques, Restauration et Conservation à Metz"


Dernière modification par Lesfilmu: 15 fév 2019 - 18:54
_________________

Lesfilmu
Phoxynus
Posts: 2509
Pertinence:
Web: www

Groupes: 7
message 16 fév 2019 - 10:37 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jeje1445 a écrit:

Visiblement il s'agit de poissons introduits et qui seraient aussi plus sensibles à la pression de pêche que leurs congénères natifs.....
Salut,
non certains brochets ont été capturé puis marqué et relaché sur leur lieu de capture, d'où les 2 campagnes de captures auquel j'ai participé.
Faut suivre un peu icon_mrgreen.gif
_________________
Christophe.
Elorn29N
Posts: 2732
Pertinence:

Groupes: 1
message 18 fév 2019 - 21:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Très bon sujet icon_exclaim.gif

Je reste effaré par le comportement de pêcheurs qui voyant une marque ou l'émetteur, persistent dans leur volonté de conserver leur capture... sm4.gif
_________________
On a les poissons qu'on mérite...
Jeremiedu34
Posts: 266
Pertinence:
message 19 fév 2019 - 08:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Elorn29N a écrit:
Très bon sujet icon_exclaim.gif

Je reste effaré par le comportement de pêcheurs qui voyant une marque ou l'émetteur, persistent dans leur volonté de conserver leur capture... :UTFrag2:

Et rebalancent l'émetteur à la flotte quelques jours après icon_mrgreen.gif
MT
Posts: 3471
Pertinence:
Web: www
message 19 fév 2019 - 09:44 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Elorn29N a écrit:
Je reste effaré par le comportement de pêcheurs qui voyant une marque ou l'émetteur, persistent dans leur volonté de conserver leur capture... :UTFrag2:

Faut voir comment les émetteurs sont implantés, souvent ils sont insérés dans le ventre via une incision, donc indétectables, contrairement à certains tags externes (bague, spaghetti).

Par ailleurs si le but de l'étude est, entre autres, de mesurer le taux de mortalité naturel vs prélèvement par les pêcheurs, leur demander de relâcher les poissons suivis reviendrait à introduire un sérieux biais.

Si le but est autre, par exemple suivre les déplacements le plus longtemps possible, alors effectivement il faut une campagne de sensibilisation demandant d'épargner les sujets marqués, ce qui suppose qu'ils soient identifiables, par exemple en doublant l'insertion de la puce GPS avec un tag extérieur.
C'est peut-être le cas, je n'ai pas vu de protocole.
_________________
http://www.envie-dautrement.com/sejour-de-peche-en-espagne-lacs-guadiana-extremadura.html
Lesfilmu
Posts: 4503
Pertinence:

Groupes: 3
message 19 fév 2019 - 10:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'ai posté 2-3 trucs plus haut sur le protocole et le but.

En substance :

Oui, émetteurs internes implantés dans l'abdomen. Mais il me semble (à vérifier) que les poissons concernés étaient aussi bagués, donc identifiables facilement. j'ai aussi lu qu'une grosse campagne d'affichage et de communication a été faite localement et sur place pour informer les locaux, mais n'y étant pas, je ne peux pas attester de sa visibilité icon_wink.gif

A la base, il s'agissait de suivre les déplacements des brochets pour voir s'ils fréquentent (ou pas) les annexes hydrauliques pendant la période de repro, et lesquelles, notamment déterminer si celles qui ont été restaurées "fonctionnent" mieux que les autres.

Bien sûr, vu que les radiopistages étaient assez rapprochés, çà permet aussi de déterminer les déplacements fréquents et les postes/zones de tenue plus ou moins réguliers.

Les autres constatations sont, selon moi, à ranger dans la case "observations induites" (ou "effets collatéraux").

Clairement, le but n'était pas de mesurer le taux de prélèvement, mais je pense que les auteurs ont été très surpris du taux de "disparition" des poissons suivis, toutes causes confondues... moi je le suis en tout cas... icon_wink.gif

Dernière modification par Lesfilmu: 19 fév 2019 - 10:27
_________________

Lesfilmu
Elorn29N
Posts: 2732
Pertinence:

Groupes: 1
message 19 fév 2019 - 11:10 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
C'est peut-être le cas, je n'ai pas vu de protocole.

J'ai pensé qu'il y avait ce double marquage. Le pêcheur qui ne connait pas le protocole devrait donc relâcher au moins dans le doute...

Je suis assez d'accord avec l'avis de Lefilmu.

Limite hors sujet même s'il s'agit du même fleuve :

J'ai appris par un copain du coin "la présence de vingt reproducteurs (43-57 cm) du corégone oxyrhynche dans la Meuse à Lith (Pays-Bas).

Cette espèce est considérée comme à la limite de l'extinction au niveau mondial.

Jusqu’à la moitiè du XIXe siècle, ce salmonidé assez rare accompagnait le saumon atlantique dans ses migrations jusqu’à Liège. Il est disparu à une date indéterminée mais ancienne (Ovidio & Philippart, 2009).

La réapparition de cette espèce dans la Meuse hollandaise laisse entrevoir un possible changement de statut en Meuse belge, où elle pourrait trouver des conditions favorables à sa reproduction (Grensmaas). Ce retour est certainement lié à la récente ouverture partielle du barrage du Haringvliet dans l'estuaire mosan, ce qui démontre une nouvelle fois que l'amélioration des habitats du saumon atlantique (passes à poissons, rivières de contournement, etc.) bénéficie à de nombreuses autres espèces, en particulier aux poissons migrateurs anadromes."

Dernière modification par Elorn29N: 19 fév 2019 - 11:16
_________________
On a les poissons qu'on mérite...

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :
Visitez les accueils par thématique en rapport avec cette page:

0 visiteur (liste) en ce moment
Page générée en 1.074s. - 42 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer