Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: AAPPMA les Martins Pêcheur de Montrevault (49) (sondage pour ou contre la création d'un parcours No-Kill

bil-out
Posts: 17
Pertinence:
message 5 fév 2018 - 18:12 | AAPPMA les Martins Pêcheur de Montrevault (49) (sondage pour ou  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour à tous !

Juste pour faire une petite annonce…

L’AAPPMA les Martins Pêcheurs de Montrevault dans le 49 (dont je suis adhérent), en gestion d’une portion de l’èvre, une rivière de 2ème catégorie du domaine privé d’une longueur de 93 km, vient de mettre en place un forum de discussion. En effet, j’ai créé il y a peu ce forum, partant du constat que même au niveau local, la communication n’était pas évidente du tout. L’idée ayant plu au bureau ainsi qu’aux élus locaux présents lors de l’AG, ils ont validé l’initiative. Le forum est donc en ligne et tout le monde est le bienvenu. De plus, je me suis permis d’intervenir lors de l’AG sur un sujet épineux (on est dans le 49), la création d’un parcours no-kill. Et là, j’ai été surpris de constater que le débat n’était pas complètement clos. Il a même été décidé dans un premier temps de réaliser un sondage via le forum (pour ou contre la création d’un parcours no-kill) et c’est là que je vous sollicite. Le sondage étant lancé, venez nombreux soutenir cette initiative trop rare dans mon secteur (aucun parcours de ce type n’existe sur cette rivière).

Voilà, merci d’avance.
sm6.gif

P.S : un grand merci aux achiganeurs actifs qui m’ont, à titre personnel (en vous lisant seulement), beaucoup aidé à me forger des opinions et à avoir des arguments construits pour défendre ce genre d’initiative. sm6.gif

Le Forum : http://au-fil-de-l-evre.forumactif.com/f5-aappma-les-martins-pecheurs-de-montrevault
BIDOUILLE
Posts: 760
Pertinence:
message 5 fév 2018 - 20:54 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Faire un parcours no kill en rivière relève de l'absurdité. cela n'engage que moi.
Vous nous dites que la rivière fait 93 kms, combien en découle dans votre aappma?
si c'est pour faire des parcours fractionnés sur une certaine distance je n'en vois pas l'intérêt
Vous ne pourrez imposer le no kill sur ce parcours que si, l'appma en détient les deux rives sinon le propriétaire d'en face fait ce qu'il veut si ça lui lui chante de prélever vous n'y pourrez rien.
sur les plans d'eau ok, nous l'avons fait chez nous pour le carnassier et la pêche ne s'effectue
qu'aux leurres au mort manier.
la pêche aux vifs est interdite, car un carnassier pris aux vif a très peut de chance d'en rechapper
certain pêcheurs veulent récupérer l'hameçon quand il est engamé
bil-out
Posts: 17
Pertinence:
message 5 fév 2018 - 22:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour Bidouille,

Je vais faire quelques précisions. L’AAPPMA en question gère environ 8 kms de rivière sur ses 2 rives fractionnés en 6 secteurs (moulins) de 700 m à 2400 m environ. Concernant les règlementations à faire appliquer, j’ai bien précisé ("il a été décidé dans un premier temps d’effectuer un sondage….") et il est bien évident que les modes de pêches seront à définir mais on est encore loin de cette étapes…

Est-ce toujours une absurdité à tes yeux ?

Je suis preneur de toutes remarques, problèmes possibles, règlementation, utilité ou pas d'un projet comme celui-ci... sm6.gif

PS : Je t’ai trouvé un peu sec, c’est une impression ? ,ou mes propos t’ont agacés ? icon_confused.gif

Dernière modification par bil-out: 5 fév 2018 - 22:41
gackyman
Posts: 351
Pertinence:
message 5 fév 2018 - 22:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

BIDOUILLE a écrit:
Vous ne pourrez imposer le no kill sur ce parcours que si, l'appma en détient les deux rives sinon le propriétaire d'en face fait ce qu'il veut si ça lui lui chante de prélever vous n'y pourrez rien.
Si le no-kill est matérialisé par arrêté préfectoral, celui-ci s'impose au propriétaire riverain.
_________________
The epic sax guy is epic !
YannB
Posts: 222
Pertinence:
message 5 fév 2018 - 23:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

gackyman a écrit:
BIDOUILLE a écrit:
Vous ne pourrez imposer le no kill sur ce parcours que si, l'appma en détient les deux rives sinon le propriétaire d'en face fait ce qu'il veut si ça lui lui chante de prélever vous n'y pourrez rien.
Si le no-kill est matérialisé par arrêté préfectoral, celui-ci s'impose au propriétaire riverain.
Tout à fait sur un cours d eau les propriétaires ne sont.....propriétaires QUE du fond et du droit de pêche. Attention le droit de pêche ne donne pas le droit aux propriétaires riverains de pêcher sans carte pêche et sans respecter la Reglementation dûment signifiėe par AP.
Bébert-le-chat
Posts: 1974
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 08:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

La peste soit de "l' efficacité" névrotique...Instaurer un parcours NoKill n' a pas pour but premier de "sauver" les poissons d' une rivière, mais de battre en brèche, par l' exemple, l' habituel concept du "poisson pendu, poisson foutu", cher ( C' est le cas de le dire... effraye.gif .) à nombre de pêcheurs, peu réceptifs, au demeurant, aux explications "rationnelles" de type environnemental, moral, logique, social, ou/et idéologique!
En clair, il s' agît de montrer qu' on peut continuer à pêcher avec plaisir, en se foutant de l' avenir du monde, du chagrin de Maman Brocnin, et/ou des scores futurs de nos bâtards...Et tout en gardant notre précieuse virilité de mâle Alpha intacte!
La vertu par l' exemple, en quelque sorte...Ce qui n' empêche nullement l' usage de la trique, pour les connards imperméables au concept d' harmonie sociale, œuf corse! touriste.gif .
Carpe diem... sm24.gif .

Dernière modification par Bébert-le-chat: 6 fév 2018 - 08:42
le bredouilleur
Posts: 63
Pertinence:
Web: www
message 6 fév 2018 - 10:09 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bébert-le-chat a écrit:
La peste soit de "l' efficacité" névrotique...Instaurer un parcours NoKill n' a pas pour but premier de "sauver" les poissons d' une rivière, mais de battre en brèche, par l' exemple, l' habituel concept du "poisson pendu, poisson foutu", cher ( C' est le cas de le dire... effraye.gif .) à nombre de pêcheurs, peu réceptifs, au demeurant, aux explications "rationnelles" de type environnemental, moral, logique, social, ou/et idéologique!
.

Je souscris, j'imagine que le mieux étant de passer certains secteurs en réserve de pêche, on peut faire du 100% no kill mais si en début de saison on ravage les frayères avec nos waders alors que les œufs n'ont pas encore tous éclos et bien au final le résultat n'est pas plus glorieux.

Après le no kill a le mérite de laisser une chance au poisson et de maintenir une population, on maintient mais est-ce que pour autant on préserve ? Car il y en a beaucoup des Jean-Bobby viandards qui s'en pètent un rein des parcours no-kill.

Dernière modification par le bredouilleur: 6 fév 2018 - 10:13
BIDOUILLE
Posts: 760
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 10:46 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Désolé, une aappma ne peut pas imposer le no kill sur un parcours de rivière aux riverains. Effectivement la rive et le fond et le droit de pêche lui appartient jusqu'au milieu il lui faut évidemment être possesseur d'une carte de pêche.
Trouvez moi un pêcheur qui est capable de matérialiser le milieu de la rivière à vue œil.
Le no kill ne fait pas parti de la réglementation de la police de la pêche du code de l'environnement.
Pour pouvoir l'imposer il faut que l'aappma soit détentrice dans l'intégralité du droit de pêche.
en cas de contestation du contrevenant le procès verbal serait nul auprès du tribunal.
ce n'est qu'un arrêté prefectoral et il est contestable auprès du tribunal administratif.
Le garde de l'aappma ne pourra intervenir en cas d'infraction au no kill.
si vous avez plusieurs propriétaires riverains vous allez surement avoir des retombées,
d'ailleurs en avez vous fait par de votre décision?

Dernière modification par BIDOUILLE: 6 fév 2018 - 10:57
greg38
Posts: 1383
Pertinence:
Web: www
message 6 fév 2018 - 10:50 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Si, on peut mettre une limite de prises journalières à 0 par arrêté préf...

Ceci dit sur une rivière de 2ème cat., pour avoir un véritable effet, il te faut plusieurs kms en NK, sinon ça ne servira à rien...

Dernière modification par greg38: 6 fév 2018 - 10:50
jeje1445
Posts: 643
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 11:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Absolument, comme sur toute eau libre, le riverain devra se conformer à l'arrêté préfectoral sous réserve que celui-ci mentionne le no-kill. En toute logique l'AAPPMA gestionnaire dispose des beaux de pêche au préalable (saut si préservation absolue d'une espèce).

Concernant le no-kill sur de la seconde catégorie, cela me semble une très bonne idée sur un bief (limite physique amont et aval pour écarter tout prélèvement par la pêche à la ligne). Mais avant de se lancer, il y a mon avis quelques réflexions à engager sous peine d'être déçu voire contre-productif (faire échouer les projets à venir):

- on ne fait pas d'un âne un cheval de course. Autrement dit le parcours doit être déjà bon avec notamment une bonne reproduction et un habitat favorable,

- sur le brochet (notamment) si le parcours est favorable les premières années sont souvent spectaculaires à tout point de vue,

- par la suite les pêche en quantité se font plus irrégulières (voire rares) tandis que la quantité de beaux / gros poissons reste à un niveau élevé, voire très élevé comparé au reste des eaux du secteur,

- choisir si possible un parcours assez grand pour retarder les effets de la pression de pêche et s'assurer d'abriter suffisamment de spécimens (par exemple sur un plan d'eau de 10 ha il ne faut pas s'attendre à des miracles mais sur un de 100 ce n'est plus la même musique),

- en cas de proximité de grandes villes être capable d'assurer la garderie. En campagne c'est un peu moins gênant de mon point de vue, tous les usagers se connaissant assez vite,

- éventuellement compenser en empoissonnant à côté dans le cas où un très bon parcours très prisé serait mis en no-kill,

- Distribuer des carnets de pêche.

Pour argumenter en faveur de la création d'un parcours no-kill carnassier, je pense qu'il faut au moins mettre en avant:

- la promotion de la pêche,
- favoriser une pêche moderne et ludique pour les jeunes actifs qui ont peu de temps à consacrer à leur passion malgré des moyens financiers et qui sont demandeurs,
- permettre aux plus jeunes de prendre du poisson plus facilement en maintenant la quantité de poissons à un niveau haut (effet du no-kill).

Voilà quelques pistes qui j'espère seront utiles bien que mon expérience concerne uniquement les plans d'eau.

Bon courage.

Jérémy
BIDOUILLE
Posts: 760
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 12:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

bil-out a écrit:
Bonjour Bidouille,

Je vais faire quelques précisions. L’AAPPMA en question gère environ 8 kms de rivière sur ses 2 rives fractionnés en 6 secteurs (moulins) de 700 m à 2400 m environ. Concernant les règlementations à faire appliquer, j’ai bien précisé ("il a été décidé dans un premier temps d’effectuer un sondage….") et il est bien évident que les modes de pêches seront à définir mais on est encore loin de cette étapes…

Est-ce toujours une absurdité à tes yeux ?

Je suis preneur de toutes remarques, problèmes possibles, règlementation, utilité ou pas d'un projet comme celui-ci... sm6.gif

PS : Je t’ai trouvé un peu sec, c’est une impression ? ,ou mes propos t’ont agacés ? :?

non vos propos ne m'ont pas du tout agacés, je ne donnais que mon avis, car faire des parcours no kill sur de faible distance était (absurde) j'aurais dû choisir peut être un autre mots
cordialement
BIDOUILLE
Posts: 760
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 12:40 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jeje1445 a écrit:
Absolument, comme sur toute eau libre, le riverain devra se conformer à l'arrêté préfectoral sous réserve que celui-ci mentionne le no-kill. En toute logique l'AAPPMA gestionnaire dispose des beaux de pêche au préalable (saut si préservation absolue d'une espèce).

Concernant le no-kill sur de la seconde catégorie, cela me semble une très bonne idée sur un bief (limite physique amont et aval pour écarter tout prélèvement par la pêche à la ligne). Mais avant de se lancer, il y a mon avis quelques réflexions à engager sous peine d'être déçu voire contre-productif (faire échouer les projets à venir):

- on ne fait pas d'un âne un cheval de course. Autrement dit le parcours doit être déjà bon avec notamment une bonne reproduction et un habitat favorable,

- sur le brochet (notamment) si le parcours est favorable les premières années sont souvent spectaculaires à tout point de vue,

- par la suite les pêche en quantité se font plus irrégulières (voire rares) tandis que la quantité de beaux / gros poissons reste à un niveau élevé, voire très élevé comparé au reste des eaux du secteur,

- choisir si possible un parcours assez grand pour retarder les effets de la pression de pêche et s'assurer d'abriter suffisamment de spécimens (par exemple sur un plan d'eau de 10 ha il ne faut pas s'attendre à des miracles mais sur un de 100 ce n'est plus la même musique),

- en cas de proximité de grandes villes être capable d'assurer la garderie. En campagne c'est un peu moins gênant de mon point de vue, tous les usagers se connaissant assez vite,

- éventuellement compenser en empoissonnant à côté dans le cas où un très bon parcours très prisé serait mis en no-kill,

- Distribuer des carnets de pêche.

Pour argumenter en faveur de la création d'un parcours no-kill carnassier, je pense qu'il faut au moins mettre en avant:

- la promotion de la pêche,
- favoriser une pêche moderne et ludique pour les jeunes actifs qui ont peu de temps à consacrer à leur passion malgré des moyens financiers et qui sont demandeurs,
- permettre aux plus jeunes de prendre du poisson plus facilement en maintenant la quantité de poissons à un niveau haut (effet du no-kill).

Voilà quelques pistes qui j'espère seront utiles bien que mon expérience concerne uniquement les plans d'eau.

Bon courage.

Jérémy

si je comprend bien votre expérience n'est que sur les plans d'eau, ici nous parlons de rivière
nous avons le même problème sur un parcours de pêche à la mouche de 700m. l'appma est propriétaire des deux rives, sauf sur 30 m en début de parcours quand le propriétaire de ces 30m pêche autrement nous ne pouvons que le regarder.
avant de le verbaliser je me suis renseigné auprès de notre fédération il en a le droit car il est détenteur du droit de pêche sur ces 30m.
BIDOUILLE
Posts: 760
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 13:08 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pour certain pêcheur, la demande de la pratique de la pêche en no kill est elle demandé vraiment pour la protection de la population du poisson, ou pour les satisfaire d'être à peut près certain de prendre du poisson lors des sorties de pêche, car on instaure du nos kill pour certaines catégories de poissons principalement (carpes et carnassiers truites ) mais jamais pour du gardons, tanches ect alors qu'ils font partis de la gestion piscicole.
Prendre du poisson et le remettre à l'eau c'est le droit le plus absolu du pêcheur, comme celui qui veut le garder. il paie comme tous le monde sa carte de pêche.
Je pense que certains pêcheurs qui demandent le no kill se foutent éperdument de la protection du milieu aquatique, pourvu qu'ils s'amusent à prendre du poisson.mais qu'ils ne sanctionnent past pas les autres pêcheurs par des arrêtés préfectoraux abusifs pour leur satisfaction.

un arrêté préfectoral est pris quand les parties prenantes en font la demande quand elles sont détentrices du droit de pêche
fédération départementale des pêcheurs
les aappma
mais je n'ai jamais lu sur un arrêté la demandes des riverains qui ne donnent pas le droit de pêche à ces appma.

Dernière modification par BIDOUILLE: 6 fév 2018 - 13:19
greg38
Posts: 1383
Pertinence:
Web: www
message 6 fév 2018 - 13:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Un No kill a une visée essentiellement halieutique (=pêche), ça vise surtout à favoriser la prise de poissons plus gros mais ça ne "protège" pas une espèce plus que ça : la biomasse sera à peu près la même sur le parcours, elle sera répartie différemment (proportion d'individus adultes plus importantes car pas tués).
YannB
Posts: 222
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 13:17 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Déjà est ce que le propriétaire à un permis de pêche? icon_cool.gif
Ensuite, il faut utiliser la puissance de l'AP icon_mrgreen.gif
je me rappel l'époque ou certain proprio voir AAPPMA sur des rivières de 1 cat mettaient des barbelés voir des grillages icon_eek.gif
Pour le reste comme déjà dit cela ne se fait pas au hasard comme on le voit trop souvent...
disons 3 fois sur 4 icon_confused.gif
bil-out
Posts: 17
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 13:25 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pas de souci Bidouille. Je ne suis pas habitué des réseaux et du coup j’ai un peu de mal à appréhender le ton des commentaires.


Quelle décision ?

Aucune décision n'a été prise si ce n'est celle d'entamer une réflexion sur le sujet. Nous n'en sommes qu'au sondage et il est bien évident que les propriétaires riverains seront concertés et appelés à donner leurs avis (1 adhérent, propriétaire de 1200 m de rive, présent lors de l’AG a spontanément proposé ses rives). La démarche (sondage) vise aussi et surtout à récolter des retours d’expériences et à jauger l’utilité ou non d’un tel projet. Et déjà merci pour les réponses. Je vous joint quelques photos afin de visualiser un peu mieux le milieu.










[/img][/quote]

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
BIDOUILLE
Posts: 760
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 13:28 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

YannB a écrit:
Déjà est ce que le propriétaire à un permis de pêche? icon_cool.gif
Ensuite, il faut utiliser la puissance de l'AP icon_mrgreen.gif
je me rappel l'époque ou certain proprio voir AAPPMA sur des rivières de 1 cat mettaient des barbelés voir des grillages icon_eek.gif
Pour le reste comme déjà dit cela ne se fait pas au hasard comme on le voit trop souvent...
disons 3 fois sur 4 :?
que le propriétaire ai sont permis ou pas ce n'est pas le problème le droit de pêche lui appartient
si, il pêche sans carte cela le regarde.
seriez vous d'accord, si vous étiez propriétaire de berge et pêcheur, l'on vienne vous instaurez cette contrainte ?
Renseignement pris auprès de ma fédération , vous ne pouvez pas contraindre de riverain à subir cet arrêté.
BIDOUILLE
Posts: 760
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 13:33 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

[quote="bil-out"]Pas de souci Bidouille. Je ne suis pas habitué des réseaux et du coup j’ai un peu de mal à appréhender le ton des commentaires.


Quelle décision ?

Aucune décision n'a été prise si ce n'est celle d'entamer une réflexion sur le sujet. Nous n'en sommes qu'au sondage et il est bien évident que les propriétaires riverains seront concertés et appelés à donner leurs avis (1 adhérent, propriétaire de 1200 m de rive, présent lors de l’AG a spontanément proposé ses rives). La démarche (sondage) vise aussi et surtout à récolter des retours d’expériences et à jauger l’utilité ou non d’un tel projet. Et déjà merci pour les réponses. Je vous joint quelques photos afin de visualiser un peu mieux le milieu.
J’apprécie la démarche de votre association d'avoir consulté les riverains pour votre projet










[/img][/quote][/quote]

<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
BIDOUILLE
Posts: 760
Pertinence:
message 6 fév 2018 - 13:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

greg38 a écrit:
Un No kill a une visée essentiellement halieutique (=pêche), ça vise surtout à favoriser la prise de poissons plus gros mais ça ne "protège" pas une espèce plus que ça : la biomasse sera à peu près la même sur le parcours, elle sera répartie différemment (proportion d'individus adultes plus importantes car pas tués).

c'est bien ce que je pense c'est le trophée qui compte (le plus gros poisson)
faire voir sur les réseaux sociaux la plus belle prise quand à la protection du milieu c'est secondaire
greg38
Posts: 1383
Pertinence:
Web: www
message 6 fév 2018 - 14:01 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bah ce n'est pas si tranché que ça.
Je suis pour les NK car j'y prends plus de plaisir mais je me fiche pas de la protection des milieux.
Ce sont des mesures complémentaires qui ont des objectifs différents, mais qui vont quand même dans le même sens respecter / protéger les milieux.

De toute façon un No Kill sur un milieu tout foutu ça ne sert pas à grand'chose donc il faut aussi se saisir du sujet de la protection du milieu.

A l'étranger ya plein de no kill sur des milieux en bon état, la pêche est encore plus sympa, pour la truite par exemple, en fonction de la pression de pêche, si on y autorisait un fort prélèvement on pêcherait des kilos de riquettes, là on a des populations plus équilibrées...

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :
Visitez les accueils par thématique en rapport avec cette page:

47 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : PANTAH, kayaman, pechouille, Icedearth90, erib63
Page générée en 0.293s. - 44 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation X