Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: [Pêche au leurre] Toujours Broucouille Help !

fredmox
Posts: 4
Pertinence:
message 8 oct 2017 - 18:01 | [Pêche au leurre] Toujours Broucouille Help !  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour,

Je vous fait part de mon expérience et je souhaiterais avoir votre avis de pécheur débutant ou pas.

J'ai commencé la pêche aux leurres depuis 1 an environ de façon occasionnelle car je n'ai pas le temps de plus. J'ai fait environ une douzaine de sorties pour l'instant et dans plusieurs régions différentes et chaque fois je suis broucouille sec (même pas une touche). Je me suis beaucoup renseigné sur Internet sur les spots types, les différents leures, à chaque sortie de varie beaucoup les leurres: spinnerbait, souples, imitatifs, cueillers, couleurs diverses et variées, tailles entre 10 et 15 cm. Rien n'y fait. J'ai un ami dans le même cas que moi.

La seule fois que j'ai sorti du poisson c'est quand j'ai pris un guide: deux beaux brochets et moultes perches.

La seule différence qu'il y avait avec quand je sors seul, est que là le guide connaissait parfaitement le secteur. Quels poissons à quels endroits, quels leurres utiliser.

Cela me fait dire que pour espérer prendre du poisson il faut bien connaitre les spots, et pour cela passer un temps considérable en réperages. Voire posséder une embarquation avec écho-sondeur.

Conclusion si on pratique la pêche du bord de façon occasionnelle et itinérante comme moi, rentrer broucouille devient alors la règle, prendre un poisson l'exception.

Certes se balader dans la nature est très agréable et fait partie du plaisir de la pêche, mais une journée sans rien, pas une touche ça finit par être lassant. J'ai tout essayé, je ne pense pas que ça vienne de la technique, je pense que c'est cette pêche qui veut ça. Je pense à revendre mon matos.

Et vous, êtes vous dans le même cas ? vous prenez du poisson ? souvent ? comment faites vous ?

Merci pour vos retours d'expérience
tachue
Posts: 12
Pertinence:
message 8 oct 2017 - 18:44 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour, bonjour !

Je "débute" dans la pêche régulière, à comprendre, je vais cette année plus souvent à la pêche, et surtout plus souvent sur les mêmes spot.

Au début je pense qu'il n'y a pas de secret, essayer au petit bonheur la chance, et lorsque tu prend du poisson, un carnet un stylos, et tu notes le leurre, le temps, le mois, le lieu.

C'est ce que je fais, et c'est peut être (même surement) psychologique, mais ça me rassure d'avoir des notes de référence.

Lors de ta sortie avec le guide, as tu utilisé des leurres que tu possèdes ? La météo était elle particulière ?

J'écris ce message après une après midi de pêche, 1 perche, et un bon gros brochet qui casse dans mes pieds. L'essentiel n'est pas de prendre du poisson à chaque sortie, mais de comprendre pourquoi le poisson n'a pas pris ton leurre je pense.

Continue à persévérer, et tu seras bientôt récompensé icon_biggrin.gif sm6.gif
Pescador
Posts: 50
Pertinence:
message 8 oct 2017 - 21:24 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut.
Moi j'ai commencé la pêche aux leurres cet été.

Alors déjà 2 points .... quand je pêche en bateau avec mon pote je fais toujours 2 ou trois fish en une demie journée .... et quand je pêche du bord, c'est souvent capot.
Je pense que deja on peut en deduire que les postes accessible a pied sont souvent péchés, et du coup moins de fish et les fish sont méfiants
(Je dis ça mais ce n'est que mon hypothèse )

Ensuite concernant les leurres
J'ai pris du poisson au jerk, au spinner et à la cuillère. Jamais eu un fish au crank ni au leurre souple.... pourtant les shad on l'air de marcher fort.
Et une fois un bass décroché au whopper plopper.

Pour éviter les endroits surpechés moi je vais sur google map et j'essaye de trouver des spots.
J'essaye de pêcher le plus possible la même rivière pour en apprendre plus et bien la connaître (Je pêche l'Indre .) Par exemple sur la Loire j'ai du mal car j'y vais peu... c'est grand ... Y a du courrant ... c'est par endroit peu accessible .... bref c'est chaud.

J'ai aussi remarqué qu'il y a des jours où t'as beau faire ce que tu veux ça ne mordra pas ! Aujourd'hui par exemple .... j'ai pêché de 8h a 12h30 sur l'Indre. Bredouille .... et de 16h30 a 19h a un spot 40km plus loin .... Bredouille aussi, et les gens avec qui j'ai parlé pareil. (Pourtant j'ai vu quelques fish mais ils étaient tous au ralenti aujourd'hui)

Donc ma conclusion :
- le spinner est mon leurre favori
- j'évite les coins sur péchés
- Je compte me prendre un float tube pour atteindre les zone inaccessibles.
- J essaye de bien connaître la rivière dans la quelle je pêche
- j'arrête de m'acharner avec les shad :)

Voilà ... le capot fait parti de l'apprentissage
_________________
Quelques petites vidéo sur ma chaîne YouTube : Tours'N fishing
Kei
Posts: 37
Pertinence:
message 8 oct 2017 - 23:38 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut,
*t'as oublié la case présentation icon_wink.gif

C'est clair qu'en pêchant du bord t'es plus limité niveau spot.
Mais ça ne veut pas forcément dire que t'auras toujours des sorties moins fructueuses que quelqu'un pêchant en embarcation, je te raconte pas tout mes capots en float lol...

Faut juste savoir s'adapter, viser des poissons/spots adéquats et partir à la pêche en te disant que tu vas souvent faire capot lol.
Bref il te faut trouver des spots du bord ainsi que la/les techniques adaptées et ne pas avoir l'esprit trop enfermé pour pouvoir progresser.
C'est clair qu'avec de l'expérience t'y vois plus clair et tu ne pêches plus de la même façon qu'au début.


Pour donner quelques exemples, le plus gros bass que j'ai fait cette année, c'était à 1m du bord sous un arbre en jiggant une imitation d'insecte en surface et en étant bien caché.
Les bass aiment bien rester au bord, surtout si la bordure est cassée (1m+ de prof juste après le bord)
2 ou 3 ans plus tôt je serais venu là avec mon rapala, l'aurait lancé à 10m et ramené en donnant des gros jerk comme dans les vidéos youtube icon_lol.gif , sans savoir que j'avais effrayé un bass


De même la plus grosse perche que j'ai fait de ma vie, c'était du bord en pêchant au stickbait (alors que je pensais avant que ce leurre faisait trop de bruit et effrayait tt les fish a 3kms) dans un lac ou j'ai du lancer nombre de leurre souple, cuillere, pn sans résultat.
Justement parce que je pêchais une berge sans le savoir qui descend tout doucement et donc peu profonde, et le stick était probablement un des leurres les plus efficaces(visible) sur ce spot, au contraire de mes autres leurres qui devaient souvent être inopérants.
*C'est d'ailleurs ce jour je pense, que j'ai compris que le stick c'est trop de la dinamite
icon_mrgreen.gif


Mais après le plus important c'est quand même ze spot.
Comme dit plus haut, beaucoup pêchent du bord et vont toujours sur les même spots.
Il faut se mettre à la place des fish, à force d'être pris, ils mordent beaucoup moins, ou il y en a plus du tout.
En général quand il y a du poisson et peu éduqué, je dirais peu importe le leurre, c'est pas super compliqué à en prendre au moins un.
Le truc c'est que, certains spots sont tellement pêchés, et qu'à part y aller au crépuscule ou à l'aube et encore... tu ne peux y faire que de monstrueux capots. Bref, jusqu'à que t'auras saisi un peu le truc, découvert certains bons spots et la façon d'aborder les poissons, ne t'attends pas trop à faire des pêches miraculeuses icon_mrgreen.gif , je pense que c'est l'état d'esprit qu'il faut adopter si tu ne veux pas être trop déçu.
Par contre une fois que t'as découvert un peu comment les fish fonctionnent ainsi que quelques bons spots, il y a moyen de s'amuser icon_cool.gif
Bref => google map et n'hésite pas à sortir des sentiers battus.

Et pêche avec un stick de ~10cm toute une journée non stop comme un robot sans relâche et des km de marche icon_lol.gif , tu vas voir si tu vas pas en toucher du fish icon_cool.gif ... et puis quand ça attaque icon_mrgreen.gif icon_mrgreen.gif

Dernière modification par Kei: 8 oct 2017 - 23:48
Pescador
Posts: 50
Pertinence:
message 9 oct 2017 - 15:11 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ça marche encore le stickbait a cette epoque de l'année ?
J'ai pas de stickbait... je m'en prendrai sûrement du coup icon_wink.gif
_________________
Quelques petites vidéo sur ma chaîne YouTube : Tours'N fishing
Brocouille77
Posts: 510
Pertinence:
message 9 oct 2017 - 15:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut,tu pêches quel type d'eau, riviere, étang, lac a la recherche de quel poisson.. ? Tu croises pas des pêcheurs au bord de l'eau ?
Kei
Posts: 37
Pertinence:
message 9 oct 2017 - 18:04 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pescador a écrit:
Ça marche encore le stickbait a cette époque de l'année ?
J'ai pas de stickbait... je m'en prendrai sûrement du coup ;)

Yep, il fait encore assez chaud ces temps-ci. J'ai fait ma plus grosse perche en automne avec a peu près le même temps qu'en ce moment.
En général ça marche jusqu'à la période des premiers grands froids où tu sens les poissons plus calé vers le fond.
Et puis si t' arrives à voir des chasses lors de tes pêches, c'est que les poissons sont toujours en hauteur.
Pescador
Posts: 50
Pertinence:
message 9 oct 2017 - 20:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Okay ... je tente la prochaine fois .... icon_wink.gif
_________________
Quelques petites vidéo sur ma chaîne YouTube : Tours'N fishing
Vincent 74
Posts: 2221
Pertinence:

Groupes: 2
message 10 oct 2017 - 17:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Il ne faut pas se leurrer, entre le développement de la pêche aux leurres, du no kill, et des différentes pollutions, la Pêche en France est devenu compliquée dans bon nombre d'endroits.
Le poisson est souvent éduqué... ou décédé!

Si tu as pêché avec un guide, il a du t'observer et sans doute valider ou corriger ta façon de pêcher, donc de ce côté la... ça doit être bon.

Reste que comme disait une connaissance: "si tu n'es pas a ce que tu fais, tu ne pêches pas!"
Il faut habiter le leurre, y déplacer son esprit.
Ca commence par observer au bord son action pour mémoriser ce qui le fait bien bouger en tenant compte du fait qu'a 20m de distance dans 5m de flotte avec potentiellement du courant, le leurre bougera d'autant plus a la moindre sollicitation.
Le risque de trop en faire est réel et si des jours il n'y a que ça qui marche, la plupart du temps ça fera fuir le poisson.
Il faut réellement imaginer ce que fait ton leurre. Imaginer ou se trouve le poisson, observer.
Varier les animations, les vitesses, parfois même en s'imaginant un rythme pour gratter le fond.
C'est cet ensemble de choses qui font pour moi la moitié voir les deux tiers du boulot, en dehors du type de leurre ou de sa couleur.

Un autre truc tout bête, ne rien regarder en particulier pendant la récupération pour se concentrer que sur ce que tu ressens dans la canne, pour la gratte au fond en particulier.

Bref, être concentré, et faire une pause de temps en temps pour se relaxer l'esprit.
_________________
Geologic power...
Morilles66
Posts: 67
Pertinence:
message 10 oct 2017 - 22:54 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Vincent 74 a écrit:
Il ne faut pas se leurrer, entre le développement de la pêche aux leurres, du no kill, et des différentes pollutions, la Pêche en France est devenu compliquée dans bon nombre d'endroits.
Le poisson est souvent éduqué... ou décédé!

Si tu as pêché avec un guide, il a du t'observer et sans doute valider ou corriger ta façon de pêcher, donc de ce côté la... ça doit être bon.

Reste que comme disait une connaissance: "si tu n'es pas a ce que tu fais, tu ne pêches pas!"
Il faut habiter le leurre, y déplacer son esprit.
Ca commence par observer au bord son action pour mémoriser ce qui le fait bien bouger en tenant compte du fait qu'a 20m de distance dans 5m de flotte avec potentiellement du courant, le leurre bougera d'autant plus a la moindre sollicitation.
Le risque de trop en faire est réel et si des jours il n'y a que ça qui marche, la plupart du temps ça fera fuir le poisson.
Il faut réellement imaginer ce que fait ton leurre. Imaginer ou se trouve le poisson, observer.
Varier les animations, les vitesses, parfois même en s'imaginant un rythme pour gratter le fond.
C'est cet ensemble de choses qui font pour moi la moitié voir les deux tiers du boulot, en dehors du type de leurre ou de sa couleur.

Un autre truc tout bête, ne rien regarder en particulier pendant la récupération pour se concentrer que sur ce que tu ressens dans la canne, pour la gratte au fond en particulier.

Bref, être concentré, et faire une pause de temps en temps pour se relaxer l'esprit.
Entièrement d accord avec ce que tu as dit concernant l observation de la nage de son leurre au bord afin de savoir de quelle maniere il reagit aux sollicitations.
Egalement il est important de croire en son leurre, de se dire que celui la va prendre du poisson.
On a tous nos leurres fetiches auxquels on se raccroche et qui nous decoivent rarement !
Pour moi en lac de barrage ou je peche c est le Rockvibe
doudou74
Posts: 86
Pertinence:
message 11 oct 2017 - 09:04 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

bonjour

les capot sa arrive mais de la à dire qu'il n'y a pas de poissons j'en doute fort,perso je suis encore assez débutant sa ne fait que 3 eme saisons que je pêche au leurre,sur certain des spot que je pêche ou j'avais rien fait, ben cette année j'ai reussi à sortire un peut de poissons.

c'est vrais que la bonne connaissance des spot aide beaucoup dans la réussite.
avec le petit recule que j'ai maintenant j'aborde les spot que je ne connait pas bien bien différemment.

tu dit pêcher avec des leurres de 10 à 15 cm.
perso sur un nouveau spot ou un spot que je n'est pas beaucoup pêcher,je préfère pecher plus light avec des leurres souple de 3" petit poisson nageur de façon a augmenter mes chance de faire du poissons,certes pas des monstre je vais me cantonner au perche et petit broctins,sa me permet de me dire "bon ben ya du poissons" c'est ensuite que je vais ajuster la taille des leurres pour espérer prendre plus gros.

C'est un peut long mais psychologiquement sa me permet de prendre confiance à ce spot,ce qui est important pour moi.

évite de te cantonner au LS les petit cranck,jerk,lame,stick sont des valeurs sure pour battre de terrain et localiser les poissons,inutile d'avoir des boites plaine a raz bord,c'est souvent les erreurs des débutants d'avoir tout un tas de leurre et bien souvent des leurre qui ne ce complète pas,j'en ai fait partit a mes 2 première saison.

cette année j'ai fait mes pêche,juste avec une boite ceinture.
avec juste:
quelques shad,grub,finess pour les souples
2 stick
2 ou 3 petit cranck
1 lame
1 petit spinner
et petit jerk de ma boite a truite.

avec sa y'a forcément ou moins une perchette qui ce laisse tenter.

Dernière modification par doudou74: 11 oct 2017 - 09:06
Joma
Posts: 7
Pertinence:
message 20 oct 2017 - 13:07 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bonjour,

Je pense moi aussi qu'il ne faut pas avoir peur de pêcher léger et petit. C'est important de casser le cercle de la bredouille et donc maximiser tes chances de "décapoter" en ciblant indifféremment perches/chub/sifflets/rotengles etc.

Faut à tout prix que tu arrives à choper une perchette même de 15 ! Ça va faire retomber la pression. Avec la pression, on a plus envie, on jette en se disant "y a pas un fish dans ce put*** de poste"... Bref ! Avec la pression, on pêche tous mal.

Je serais toi je m'armerais de quelques petits LS, des cuillers, et petits jerks. J'irai racler les bordures, les piles de ponts, derrière les obstacles, sous les pontons, autour des bateaux... Applique-toi bien sur les postes qui te plaisent. Pars à 7h du mat de chez toi, donne tout, et à 20h tu rentres et tu nous donne le résultat de ta pêche. C'est un ancien expert de la bredouille qui te parle. Je connais ce desespoir du pêcheur du bord

Dernière modification par Joma: 20 oct 2017 - 13:08
fredmox
Posts: 4
Pertinence:
message 21 oct 2017 - 15:47 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci à toujours pour vos réponses et témoignages, c'est vraiment très sympa !

Oui j'ai aussi pensé à pêcher plus petit, pour augmenter mes chances de prises. Pour garder malgré tout des sensations je pensais passer à l'ultra léger, parce qu'avec ma canne à brochet 14-42g je ne sentirai pas grand chose avec des perchettes. Mais bon ca me fait racheter tout le matos canne, moulinet, tresse etc. Et j'ai pas trop envie d'investir encore pour être toujours broucouille icon_sad.gif Et pis si je veux faire une sortie pas très pratique d'emporter deux cannes.

J'ai pêché en rivière (Le Gardon, La Lys, la Seine), en étang (Le Grand Large, les étangs de Draveil Vigneux)

Preneur d'autres témoignages et conseils
Morilles66
Posts: 67
Pertinence:
message 21 oct 2017 - 22:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut.
Je pense que une 2eme canne serait un plus pour sortir de la spirale de la bredouille afin de pecher plus leger. Apres c est une question de budget, c est sur !
Moi je sors toujours avec 2 cannes, une en 3-12g et une 5-28g ou 10-35g et ce n est oas trop genant.
Cela permet de viser plusieurs espèces et donc avoir plus de chances de sortir du poisson.
papynoub24
Posts: 26
Pertinence:
message 22 oct 2017 - 11:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Coucou
Personnellement en tant que débutant (moi aussi) je pense que ton approche de la pêche doit être revue de façon plus efficace.

Je m'explique: Ici sur le fofo , quelqu'un m'avait donné un SUPER conseil
>> càd qu'il vaut mieux connaitre par coeur 1km de TOUJOURS la même rivière ( étudier les spots en fonction de la saison, de l'heure , de la profondeur , de la luminosité, etc etc) plutôt que pêcher dans plein d'endroits différents SANS vraiment bien les connaître.

Et en 2ème conseil: Au niveau de la technique de pêche >> bien connaitre les leurres que l'ont emploi, leur fonction et les techniques utilisées avec lequelles on est à l'aise soi même.

Sachant cela, perso à ta place je me choisirai comme BUT (1er) de trouver les 1 km de rivière pas très loin de chez moi ou je suis sûr de trouver du poisson et de savoir à peu près quel type de poissons on y trouve.

Et là je me promenèrai , pour voir SI il y a des gens qui pêchent et comment ( s'il n'y a jamais personne icon_evil.gif ce n'est pas de bon augure) , et surtout pour OBSERVER ou demander leur façon de pêcher, pourquoi tel ou tel leurre à tel endroit etc.

Puis je regarderai si je vois des signes d'activité en surface etc etc. ( peut être jeter du pain et voir si il y a du poisson fourrage, ou des endroits à éviter ) Tout cela pour me familiariser peu à peu avec l'endroit.

Ensuite si je testerai exactement la même technique employée au même endroit Là où j'ai vu des autres pêcheurs avoir des touches et voir ce que ça donne icon_biggrin.gif

Plus tard lorsque je connaitrai quelques bons spot ( et ça psychologiquement c'est important) , je testerai une ou 2 techniques de pêche vraiment différentes ( genre drop shot ou spinnerbait ) pour connaitre si je suis plus attiré par de la traque ( plus lente en drop shot) ou plus rapide (genre spinnerbait) .

Et peu à peu voyant ce qui me plaît je pense que j'aurai franchi un pas "important".

De plus, peu être aussi que "à force d'être vu" toujours sur ce bout de rivière, certains pêcheurs deviendront des "copains" et qu'ils pourront te conseiller "mieux" car ils connaissent l'endroit.

Enfin pour conclure, sache que dans TOUS les cas le fait de juste penser à tout ça et te donner le BUT de réfléchir sur comment t'améliorer fait en sorte que tu t'évades de ton quotidien et ça c'est déjà le plaisir de la pêche +++

Cordialement
PS: ce n'est qu'un point de vue de débutant moi aussi icon_biggrin.gif et d'ailleurs au sujet des leurres j'ai appris de bons trucs avec cette vidéo youtube https://www.youtube.com/watch?v=1YZFUO4u_Lk Débuter la pêche de la PERCHE avec des leurres pas chers - [TUTO FISHARE]

Dernière modification par papynoub24: 22 oct 2017 - 11:45
fredmox
Posts: 4
Pertinence:
message 22 oct 2017 - 15:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

@papynoub24

Bonjour et merci pour ton témoignage. Ce que tu dis me conforte dans mon analyse, à savoir il faut connaitre par cœur le spot pour espérer faire du fish.

L'inconvénient de cette approche ce que toujours aller au même endroit, et ben c'est comme manger toujours le même plat, faire toujours la même balade au même endroit, voir toujours la même chose: c'est chiant.

Moi ce que j'aime dans la pêche c'est aussi me balader dans la nature, et voir de nouveaux coins. M'EVADER. La balade compte beaucoup pour moi. Du coup ça me conforte dans mon opinion, en pêchant à l'aventure en itinérant c'est mission quasi impossible pour faire du poisson. A part coup de bol monumental, on ne sera jamais au bon endroit avec les bons leurres pour le bon poisson... Et si en plus tu dois viser les coins qui ne subissent pas de forte pression de pêche, c'est à dire difficilement accessibles, sans bateau c'est mission impossible. Il n'y a plus trop d'endroits vraiment sauvages en France hélas. Ce n'est pas le Canada.

:(

Dernière modification par fredmox: 22 oct 2017 - 15:42
Jingleee
Posts: 498
Pertinence:

Groupes: 3
message 22 oct 2017 - 19:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Plus qu'aller toujours au même endroit c'est comprendre le poisson, les postes. Quand tu arrives sur un spot, toujours observer avant de se lancer.
J'ai fait pas mal de nouveaux spots cette année qui m'ont donnés des résultats des la 1ere sortie ou seconde mais pour ça il faut toujours faire un petit repérage des spots et comprendre la topologie du lac/rivière aussi.
Il faut se mettre à la place des poissons et de penser à leur place. Ne pas hésiter aussi à descendre en taille de leurres, perso c'est un 3 pouces qui m'a réconcilié avec les leurres souples types shads.

Dernière modification par Jingleee: 22 oct 2017 - 19:52
Kei
Posts: 37
Pertinence:
message 22 oct 2017 - 20:19 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

La pêche est souvent compliqué. Il n'y a qu'à regarder les résultats lors des compétitions, t'en as souvent plein qui finissent sans rien même s'ils ont un bateau, des milliers d'heures d' expérience, et pêchent sur des spots plein de fish... c'est les poissons qui décident s'ils veulent mordre, même en Suède ou au Canada icon_mrgreen.gif


Mais si t'es pas trop exigeant(brochet de 1m), tu peux très bien pêcher des spots inconnus et y faire quelque chose icon_wink.gif

Vue les spots que tu cites, je suppose que t' habites en région parisienne?
J'y étais de passage en août et y ai pris quelques chevesnes en Seine entre Melun et Corbeil. Bon, c'est pas l'espèce la plus compliquée mais c'était un peu le but.
Avec de l'expérience je sais un peu mieux les pêcher et m'égare moins niveau leurre, et le fait d'avoir choisi un spot un peu "éloigné" de la ville y a peut-être contribué.


Question matos, ne te prends pas trop la tête... en ne les cherchant pas spécialement, j'arrive à prendre des perches et petits bec de 30 cm sur une canne xh avec des leurres de 18cm/60gr... je pense que tu peux y arriver plus aisément avec ta canne et des leurres moins grands.
Puis les poissons n'en ont rien à faire du matos =), suffit juste de leur proposer un truc "adéquat" à attraper.

Si t'aimes pas le stick^^ tu peux essayer une cuillère de 20gr<, en général ça prend un peu de tout que ce soit chevesne, perche, bec...
Mais le plus important je dirais c'est d' être efficace, lancer continuellement, et prospecter sans arrêt, ne pas hésiter à faire quelques kms, surtout si t'aimes la balade icon_mrgreen.gif . Les poissons sont souvent en mouvement.
Pas besoin de pêcher hyper profond surtout si tu pêche du bord, 1m sous la surface à cette période pour que les poissons voient ton leurre suffit. Et ainsi tu accrocheras et perdras moins de leurre/temps.
Bref, lancer sans relâche pour tomber sur un poisson un peu plus actif que les autres.


Les poissons sont méfiants, il y en a c'est sûr, s'il y a des silures de 2m dans nos eaux, ils doivent bien bouffer autre chose que des pigeons lol ... mais ça serait trop facile si à chaque lancer on chopait quelque chose aussi, ça serait comme pêcher dans une pisciculture (yen a plein par chez moi, surtout en mars et les gens aiment ça icon_mrgreen.gif ), il n'y aurait aucune difficulté et plus grand intérêt... à part le combat? mais ça perso je trouve secondaire.

Au-delà de l'environnement, ce que je trouve le plus intéressant à la pêche, c'est pas tellement la finalité qu'est d'attraper un poisson. Mais plus tout ce que t'as mis en oeuvre pour y parvenir.
Commencer à comprendre le poisson, son comportement, ses habitudes à telle ou telle époque... réussir à le localiser ou du moins deviner sa présence sur certains secteurs... découvrir différents spots et la meilleure façon de les aborder. Et prospecter sans relâche, proposer/inciter un leurre idéal de la meilleure manière à un éventuel poisson dont t'auras espéré/deviné la présence à tel endroit et pouvoir y parvenir.

Bref, se dire que chaque lancer compte, et chaque poisson se mérite icon_wink.gif , même si parfois c'est à n'y rien comprendre ^^
papynoub24
Posts: 26
Pertinence:
message 23 oct 2017 - 08:13 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

coucou

Perso je trouve que tu as l'avantage en tant que débutant de savoir quel type de pêche te plaît. Je pense que c'est le genre "pêche itinérante" que tu aimes donc à toi ensuite d'adapter ta technique et matos aux types de poissons que l'on trouve dans ce type de pêche.

Après les conseils new_puppy_dog_eyes.gif (le mot est mal choisi ) que je t'ai donné plus haut répondaient à ta question de savoir pourquoi tu n'avais pas beaucoup de touches et comment essayer de t'aider humblement.
Et là , je vois que tu as eu plein d'avis très "sympa" et "très positifs"avec pas mal de vécu ! (je ne parle pas de moi ) et ça je trouve que c'est encourageant +++++++.

Ps: j'ai vu sur le net des gars qui utilisaient un echo sondeur pour connaitre l'endroit où ils pêchent, mais je ne sais pas si c'est applicable en pêche "itinérante"

Cordialement
erroltrout
Posts: 2
Pertinence:
message 25 oct 2017 - 16:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

D'expérience récente, il faut pêcher les mêmes parcours jusqu'à ce que l'on comprenne : la technique, les postes et le rythme de pêche.

Il y a comme un déclic et tu comprends comme ça marche et ensuite la technique et reproductible sur tout parcours.

Moi au début je pêchais trop gros, trop loin trop vite.
J'ai du aligner 20 ou 30 capots d'affilée.

Maintenant (au bout de 6 mois) j'ai compris un peu comment ça marche pour la perche et les bredouilles sont bien plus rares (20 % du temps). Quand je découvre un nouvel environnement où je sais qu'il y en a, je sais à peu près comment faire.

Le déclic s'est produit à une période où j'ai pêché de manière intensive (2 heures après le boulot 4 fois par semaines).

Donc dans un premier temps il faudrait appliquer le conseil déjà donné : insister sur un parcours (où tu sais qu'il y a du poisson, la seine par exemple) avec une ou deux techniques, y aller souvent, un déclic se produira et à partir de là tu pourras aller où tu veux avec des résultats honorables.

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)
0

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:


Navigation :
Visitez les accueils par thématique en rapport avec cette page:

9 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : st.croix
Page générée en 1.009s. - 43 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation X