Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: SOS no-kill BROCHET : problème de vessie natatoire par eau peu profonde !

Mika83300
Posts: 9
Pertinence:
message 22 sep 2017 - 20:00 | SOS no-kill BROCHET : problème de vessie natatoire par eau peu  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lors de notre dernière sortie (14sept au 20 sept, eau a 18°, puis à 16°) en lac de barrage à 900m d'altitude pour traquer les gros brochets,
nous avons eu la chance d'en sortir 4 de plus du mètre (104, 107, 113, et 118).

Tous attrapés dans 4m d'eau, avec cassure à 8m à proximité et 13m bien plus loin encore, combat assez rapide (1min à 3 min max, plus ou moins bridés mais pas trop globalement pour ne pas les arracher et provoquer une éventuelle infection liée à la maladie de la "mousse" présente dans ces eaux),
nous souhaitions les relâcher pour le bien de nos eaux françaises.

Problème : vessie natatoire gonflée ...
Imcompréhension totale, le poisson n'a pas dépassé les 8m de fond malgré les grands fonds plus loin (pas de rush monstrueux), et certains n'ont même pas passé les 6 mètres de fond.
Sur un ou deux rush du poisson il a pu reprendre disons maximum 3 mètres de fond de plus, mais est remonté en douceur suite à cela.

Malgré tous nos efforts plus ou moins acharnés pour réoxygéner ou enlever l'air de la vessie, impossible...

Nous ne souhaitons absolument pas tuer nos métrés, et aujourd'hui nous avons décidé de stopper la pêche de ces gros spécimens en l'attente d'une solution viable.

Après 25 ans de passion, puis notre évolution d'année en année, nous touchons enfin au but ultime à savoir la prise régulière d'énormes brochets,
mais nous sommes incapables de les relâcher dans de bonnes conditions à cause uniquement de ce problème de vessie natatoire...
(nous faisons bien le reste : tapis de réception, manipulation minimale, phots rapides, dégorgeage rapide à 2, coupe facile de l'hameçon au cas où, épuisette grande ...)


Nous n'avons pas eu ce problème sur des 70/80/90 de ce séjour, plus bridés.
Ni par le passé par ailleurs sur des dizaines de brochets de toutes tailles, ainsi que sur quelques poissons métrés.
En fait, c'est du jamais vu et c'est d'une tristesse ...

Et même sur internet, après des jours de recherche, rien sur le brochet en eu peu profonde ... tout concerne du 15m ou plus et des histoires de paliers remontés trop rapidement, ce qui ne fut pas notre cas.
Quand bien même ils arrivaient a reprendre 2 ou 3 mètres de fond sur les 4 auxquels ils ont attaqué, ce fut le maximum.

Le dernier décédé a été mené en énorme douceur, rien n'a changé.
A peine dans l'épuisette qu'il était déjà sur le ventre, plutôt bien gonflé, mais comme tous les autres, pas non plus comme des ballons de foot.
Mais assez pour les empêcher de repartir. Certains paraissaient bien le vivre, assez pour repartir malgré la vessie gonflée.
Mais ils étaient finalement rabattus sur la berge par le vent 5 min après.

Quelle solution avons nous ?
Avez-vous déjà constaté ce genre de problème ?

J'ai demandé à quelques guides de pêche, en vain.
J'ai tenté de demander à M. Fileppi, à M. Hernandez, à M. Monjarret, sans réponse malheureusement... Une demande est aussi en cours auprès de M. Tarragnat.

Vous êtes notre dernier recours, nous sommes perdus, nous aurions vraiment un grand besoin de votre aide.

Vous remerciant de l'attention que vous porterez à notre demande,

Sincères salutations.
FILOU
Posts: 7089
Pertinence:
Web: www
message 22 sep 2017 - 22:46 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Si c'est systématique, que "certaines' precautions ont été prises ... a part le fizzing je vois pas ! icon_rolleyes.gif
Anub'arak
Posts: 3392
Pertinence:
message 23 sep 2017 - 09:08 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C'est étonnant venant des brochets, leur vessie natatoire étant directement liée à leurs branchies il me semble, donc échange gazeux très rapide et prendre un brochet en profondeur n'a généralement aucune incidence.

Pour le sandre c'est différent puisque les échanges gazeux se font par le sang uniquement, donc un procédé bien plus long, et un sandre pris en profondeur... effraye.gif

En tout cas, j'en avais jamais entendu parler pour le broc !
_________________
Modérateur.
Mika83300
Posts: 9
Pertinence:
message 23 sep 2017 - 15:41 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Après multiples appels auprès de divers guides de pêche carnassier en France,
un m'a apporté une portion de réponse.

Il est généticien de formation (la chance) et m'a parlé de consanguinité des poissons, de leur fragilité, et que je ne pouvais rien y faire...
Il m'a dit que malheureusement ça arrive, et que c'est la nature.

Egalement, il attrape des brochets par 28m sans avoir aucun soucis, et quand bien même un aurait un soucis de vessie natatoire, "il repart comme une balle vers le fond" et fin de l'histoire.

Je reste un peu dubitatif, mais c'est le seul élément tangible.

Il n'y a aucun alevinage depuis plus de 20 ans dans ce lac, les eaux sont relativement froides (max 22° en été pour 4 en hiver) donc les poissons qui grandissent lentement.
Les poissons faisaient entre 104 et 118, de 7.5kg à 3 fois 9.5kg donc on peut dire "plutôt âgés".

Par contre pourquoi cela ne s'est pas produit avec d'autres métrés pris sur d'autres périodes-secteurs de ce même lac ? Aucune idée
waoo
Posts: 1361
Pertinence:
message 23 sep 2017 - 16:57 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ben d'abord chapeau , sacrées prises icon_eek.gif

Ensuite je ne peux pas t'aider je n'ai jamais eu le cas . Je n'en avais même encore jamais entendu parler avec le broc . C'est vraiment étonnant, ça se traduit comment , ils sont gonflés , les yeux exorbités , la vessie dans la bouche ????
Mika83300
Posts: 9
Pertinence:
message 23 sep 2017 - 23:41 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci, oui ce fut de magnifiques poissons, qui peuvent laisser rêver et qui auraient demandé à grandir encore icon_sad.gif

A peine arrivé dans l'épuisette, le poisson se retourne et tout de suite on voit un ventre "assez gonflé". Rien qui ne sort par la bouche, pas d'yeux exorbités, pas de ventre prêt à exploser, mais très difficile/impossible pour le poisson de garder sa stabilité, tout de suite il se retournait, et ce peu importe ce que l'on faisait ou pas, avec ce gros volume d'air qui clairement l'handicapait.

Ensuite, deux sur quatre ont pu repartir malgré ce ventre gonflé après avoir été gentiment réoxygénés. On s'est alors dit que c'était gagné pour le fish - content de penser au fait qu'il allait grandir, se reproduire et surtout vivre! Et 5 min plus tard le brochet nous revenait dans les pieds, en flottant depuis le large, sans avoir pu dégonfler tout seul sa vessie alors qu'ils avaient 11m de fond à proximité. Les autres ont pu à peine effectuer quelques mètres sur le dos ...

Pour deux poissons, on a essayé de les faire "roter" en pressant plus ou moins fort le ventre en partant de la vessie vers la tête. Peu d'air sorti, et toujours la même flottabilité ... Délicat d'y aller plus fort, il parait que si le poisson à sa vessie natatoire gonflée c'est déjà trop tard pour lui en terme de dégâts internes, alors lui presser très fermement le ventre dans ces conditions, ça parait pas top sur le papier. Ce sera peut-être un ultime recours, mais surtout pas de "fizzing" pour moi.

J'ai vu un tableau divisé en 3 parties suivant les problèmes de décompression du poisson (source oubliée) et cela correspondait au 1er palier, le plus gentil, celui ou juste le poisson est gonflé. Mais même si c'était le palier le plus gentil en termes de dégâts visibles, nos brochets sont morts icon_sad.gif

J'ai oublié de préciser, lors de ma discussion avec le guide ex généticien, il a évoqué le fait que ces problèmes de consanguinité existent bien mais sont rares, que dans quelques régions ce cas était connu (il m'a peut-être dit quelque chose du genre Jura / Cantal je ne sais plus trop), notamment avec des sandres pris tous dans 2m de fond qui je cite avaient tous des vessies hors de la bouche, pleins comme des ballons malgré la très faible profondeur de capture...
greg38
Posts: 1300
Pertinence:
Web: www
message 24 sep 2017 - 08:55 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Question con... t'es sûr qu'ils sont morts. Ca m'est déjà arrivé sur les lacs alpins ms contrairement aux percides la vessie n'explose pas. J'en ai deja suivi plusieurs pendant 20 mn en surface, au bout d'un moment ils vident et repartent kilille. Sinon les balancer comme des brutes en surface, parfois ils suffit qu'ils descendent de 1m pr que ca reparte.
Mika83300
Posts: 9
Pertinence:
message 24 sep 2017 - 11:17 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Au début on n'est sûr de rien.
On a cru à la réussite de la relâche pour 2 sur 4, revenus sur le bord après 5 min, avec un héron qui restait à proximité du broc, vessie toujours aussi gonflée.
Pour les 2 autres, ils n'ont jamais réussi à nager - s'équilibrer par la suite.
Ils restaient sur le dos constamment. Et même en les maintenant à l'équilibre et en oxygénant, a peine lâché, ils se remettaient sur le dos.
D'ailleurs pour illustrer ça, une fois dans l'épuisette, contrairement aux autres becs relâchés sans aucun soucis, ils n'ont plus jamais bougé...
On a aussi essayé de les faire tomber d'un mètre, mais le ballon gonflé les "bloquait" en surface malgré leurs poids généreux.

A chaque poisson on a essayé, pendant au moins un quart d'heure à chaque fois, fois trois quart d'heure au max. Aucun dégonflement, leur stress devait augmenter d'ailleurs vu que leurs nageoires devenaient légèrement rougeâtres.

On pensait avoir fait tout ce qu'il nous était possible de faire, après pour être certain de leur mort il aurait fallu les laisser dans l'eau à agoniser et à être frappé par les vents pendant encore un petit moment, mais il y a un moment ou la pitié et la compassion pour ce beau poisson prend le dessus.
benzaiten
Posts: 57
Pertinence:
message 24 sep 2017 - 12:46 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je n'ai jamais entendu ce problème pour le brochet. Néanmoins, j'avais vu une émission de peche, je crois avec Jakub Vagner, le gars de chez Mad Cat et dans l'épisode il remonte un jolie poisson, une perche du nil je crois.

Et le poisson avez la vessie natatoire vachement gonflée, et pour le relâché il perce avec une longue aiguille la vessie mais d'une certaine façon... et le poisson repars tres bien. Je vais essayer de retrouver ça...
FILOU
Posts: 7089
Pertinence:
Web: www
message 24 sep 2017 - 15:46 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Oui du Fizzing !
J'ai deja essayé , si on sait ce qu'on fait ca marche plutot bien (sur les sandres dans mon cas).
Mais quelquesoit le poisson, c'est un truc qu'on ne fait QUE par obligation !
Appuyer sur le ventre d'un brochet est encore plus inutile ...

Mika83300 a écrit:
...surtout pas de "fizzing" pour moi.

Sinon j'suis pas généticien, mais je vois pas alors pourquoi une certaine zone, de profondeurs specifiques ne receleraient que des individus de memes "genome" amoindries ... alors que sur d'autres zones, ce genome "coupable" ne posent pas de probleme ! (il y a pas de raisons que la tare génètique soit limité a une zone precise, et puis au fond peu importe, le soucis c'est de trouver la solution pour y pourvoir ... sinon ca voudrait dire ne plus y pécher !)

Dernière modification par FILOU: 24 sep 2017 - 15:48
greg38
Posts: 1300
Pertinence:
Web: www
message 25 sep 2017 - 11:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Des vieux poissons morts au combat je pense alors...
jeje1445
Posts: 601
Pertinence:
message 25 sep 2017 - 11:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Citation :
Appuyer sur le ventre d'un brochet est encore plus inutile ...

Ce n'est pas ce que dit A. Fileppi ...

Mika 83300 aurais-tu des photos de tes poissons gonflés ?
Kei
Posts: 36
Pertinence:
message 25 sep 2017 - 18:49 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Est-ce que les brochets étaient hypers contractés?
Comme ça https://youtu.be/TMFl4d1IikY?t=432
Il a juste fait une crise?

Ptetre que ça n'a rien à voir mais j'avais eu un cas similaire en début de saison par -3m de prof.... si j'avais vu la vidéo avant, j'aurais continué à le réoxygéner plus longtemps new_angel.gif effraye.gif
Pike07
Posts: 63
Pertinence:
message 25 sep 2017 - 19:18 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Kei a écrit:
Est-ce que les brochets étaient hypers contractés?
Comme ça https://youtu.be/TMFl4d1IikY?t=432
Il a juste fait une crise?

Ptetre que ça n'a rien à voir mais j'avais eu un cas similaire en début de saison par -3m de prof.... si j'avais vu la vidéo avant, j'aurais continué à le réoxygéner plus longtemps new_angel.gif :effraye:

Bonsoir Kei,

Je connais très bien cette vidéo puisque c'est un collègue de pêche à moi qui l'a tourné...

En revanche ce n'est pas un problème de crise cardiaque comme sur la vidéo, ce qui est également rare mais il faut prendre le temps de réoxygéner et surtout pas treuiller ces petits becs comme des malades comme je vois trop souvent faire vers chez moi en Drôme / Ardèche ou SURTOUT EVITER CES ZONES POUPONIERES !(cas similaires à la vidéos)

Trop de personnes s'amusent à les pêcher en finesse en plus par facilité... icon_evil.gif

Dernière modification par Pike07: 26 sep 2017 - 19:49
_________________
Qui ose gagne ! / être et durer !
Lesfilmu
Posts: 2715
Pertinence:
message 25 sep 2017 - 19:41 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Il existe certaines pathologies dont j'ai entendu parler en aquariophilie (mais que je connais très peu) qui "étanchéifient" la vessie natatoire. Le poisson vis avec puis un jour il gonfle et se met à flotter et fini par mourir d'épuisement

Les causes évoquées sont des abus médicamenteux (dont je doute dans le cas présent) ou congénitales (qui là seraient possibles par contre).

En général le "déclenchement" a lieu suite à un stress (un transport, par exemple, en aquariophilie), dans le cas présent la capture. Une piste possible ? (simple conjecture)

En tout, cas je pense plus à un soucis localisé, soit lié au plan d'eau (bactérie ?) soit à la souche (congénitale) qu'autre chose, car globalement, comme exprimé au-dessus, le broc est plutôt bien armé sur le terrain de la décompression et des échanges gazeux.
_________________

Lesfilmu
FILOU
Posts: 7089
Pertinence:
Web: www
message 26 sep 2017 - 00:08 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jeje1445 a écrit:
.. ce que dit A. Fileppi ...
Connais po icon_mrgreen.gif .
A priori y a plusieurs théories, ce sujet en est la preuve ... beaucoup se contredisent, et le peu d'étude la dessus, améliorent rien !
Mais visiblement ces pêche du broc en forte profondeur, comptent régulièrement des poissons qui repartent pas !
Perso je suis pas compétent pour parler de ce type de pêche, et le serais donc pas plus sur la question "doit on pratiquer ainsi ou Non( cf " poisson qui ne repart pas")

Idem y'a des pro et des anti Fizzing (cf un article "Predator"), meme su le léman, et parmi ceux qui pratiquent aucun ne le fait par plaisir, c'est le truc de la dernière chance! (j'ai decouvert que certains le pratiquent aussi sur les brocs, parfois)

J'ai trouvé ca : "D'AUTRES ÉTUDES ... SUR LE SANDRE CETTE FOIS-CI, SUR LE LAC DE BARIOUSSES, AVAIENT MONTRÉ LA SURVIE DE CES PERCIDÉS AYANT "GONFLÉ" À LA REMONTÉE MÊME PRIS À DES PROFONDEURS RELATIVEMENT FAIBLES ( 8 MÈTRES), COMPARÉES À CELLES DES PÊCHES VERTICALES EN HIVER. LA "SOLUTION" AVAIT ÉTÉ DE PRATIQUER LE FIZZING SUR CES SANDRES ET DE LES ÉQUIPER DE BALISES POUR LES GÉOLOCALISER. GRÂCE À CES TECHNOLOGIES, ON A REMARQUÉ QUE TOUS ÉTAIENT ENCORE VIVANTS, DES MOIS APRÈS AVOIR EU POUR CERTAINS, LES YEUX EXORBITÉS OU LA VESSIE DANS LA GUEULE SUITE À LA DÉCOMPRESSION."
Mais je suis sur qu'il y a d'autres etudes qui diront le contraire !

PS: sinon petit HS, pratiqué en petit diamètre, sur des "pouponières" a broc ... c'est plus un risque intrinsèque a la pêche, c'est jouer volontairement avec le feu !
greg38
Posts: 1300
Pertinence:
Web: www
message 26 sep 2017 - 08:54 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ouais alors ça c'est n'importe quoi par contre : ce qui sort de la gueule n'est pas la vessie mais œsophage suite à éclatement de la vessie. J'en ai discuté avec un veto icrtyologue, qd ce symptôme ou celuo des yeux exorbites apparaissent, le fish est condamné. Pour les brocs en lac alpin ça arrive tres rarement sur les gros mais ils sont toujours repartis.
pier45
Posts: 133
Pertinence:
message 26 sep 2017 - 21:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Voilà qui va faire avancer le débat, c'est tiré du dernier numéro de "La Pêche et les poissons"


<< Partagez très simplement des photos sur ce site en quelques clicks et sans avoir besoin d'utiliser un site dédié aux hébergements de vos images affichant souvent une publicité excessive! >>
Mika83300
Posts: 9
Pertinence:
message 29 sep 2017 - 15:15 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

jeje1445 a écrit:
jeje1445 a écrit:
Mika 83300 aurais-tu des photos de tes poissons gonflés ?

Non désolé, j'ai eu beau chercher mes videos, j'ai déjà tout effacé et gardé les "belles" photos de ces poissons, on n'y voit pas grand chose niveau gonflement.

@Kei : Ils paraissaient immobiles à partir du moment où ils étaient dans l'épuisette, chose inhabituelle. Pendant la réoxygénation ils n'avaient pas l'air "bloqués", ils bougeaient un peu mais pas énormément

Merci à tous pour votre contribution à ce SOS.

Ce que j'en conclue temporairement peut-être lié à pleins de mauvais facteurs dont la malchance, l'âge des sujets, la période de turn over dans des conditions de sécheresse intense, la consanguinité,
MAIS SURTOUT je me remets en question concernant la manière de "faire roter" le poisson et l'heure que j'essaierai de passer à ses côtés (short de bain prévu) avant de juger qu'il ne pourrait repartir dans de bonnes conditions.

D'ailleurs, il est assez difficile de faire roter les gros poissons. On était deux pour un meilleur maintien du poisson à essayer sur 2 sujets en tout, des petits rots sortent, le poisson glisse dans tous les sens, il perd du mucus... Et après, toujours pareil vu qu'il restait de l'air en moyenne quantité (vu lors du vidage), impossible qu'il reste stable dans l'eau. Et en plus on a essayé la manip sur tapis de réception pour plus d'efficacité de "pression exercée". Enfin, je ferais mieux je n'ai pas le choix, mais quelle galère dans tous les cas... Cela doit surement être la solution si les champions le disent.

Je ne manquerai pas de vous tenir informé de la suite en espérant ne plus recroiser ce phénomène hallucinant.

En tout cas, sur un lac de barrage du même cours d'eau 100 km plus en aval, nous venons d'y passer 3 jours et avons sorti 19 brochets jusque max 87cm et par les mêmes profondeurs (environ 11m max), aucun soucis de ce genre rencontré encore une fois, comme si ce problème n'existait pas.... Etrange, affaire à suivre.
gui
Posts: 631
Pertinence:
message 3 oct 2017 - 15:44 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut Mika,

Sur ce sujet il y a quelques liens intéressants.
http://www.achigan.net/msgforum.php?id_sujet=28857&debut=0
Et peut-être quelques pistes.
En tout cas c'est bien de chercher à comprendre pour éviter ces soucis.

Au passage, bon commentaire sur le blog "pecheursdu04".....

Dernière modification par gui: 3 oct 2017 - 15:46

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum

Sujets similaires:
forum-sujets Cherche groupe [pages: 1, 2]



Navigation :
Visitez les accueils par thématique en rapport avec cette page:

7 visiteurs (liste) en ce moment
Page générée en 0.352s. - 45 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation X