Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Forum pêche


Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Victoire de la Fédération du Tarn et Garonne

Joss83
Posts: 115
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 10 aou 2016 - 16:58 | Victoire de la Fédération du Tarn et Garonne  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je vous fais part du communiqué de presse que j'ai reçu aujourd'hui icon_biggrin.gif icon_biggrin.gif icon_biggrin.gif
Citation :
Communiqué de presse envoyé le 05/08/2016

Silure : 1 ; Anti-silure : 0
En Tarn-et-Garonne, la Fédération de Pêche a réussi a faire casser l’Arrêté Préfectoral prévoyant la capture, la destruction et la remise à des pêcheurs professionnels pour valorisation commerciale des silures présents dans le canal de transfert de la passe à poissons de l’usine hydroélectrique de Golfech vient d’être casser par décision de justice suite à la demande la Fédération de Pêche de Tarn-et-Garonne.

Tout part de l’effondrement des populations de migrateurs
Aux abords de l’usine hydroélectrique de Golfech, le silure est accusé d’impacter les populations de migrateurs, notamment les stocks de la Grand Alose. Les quelques migrateurs (saumons, aloses,…) ayant survécu à une pêche intensive dans l’estuaire de la Gironde doivent franchir l’usine hydroélectrique de Golfech par un ascenseur à poissons et un petit canal de transfert. Celui-ci mesure 2m de large sur 2m de fond à un endroit où la Garonne à un débit moyen de 400 M3 par seconde.

Le silure devient le bouc émissaire
En 2013, sous la pression de la DREAL Aquitaine (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) et de lobbies représentants des intérêts privés, un Arrêté Préfectoral est pris pour pêcher les silures dans ce canal de transfert, pour les détruire ou les confier à des pêcheurs professionnels. « Oui, les silures présents aux abords de ce goulot d’étranglement peuvent croquer quelques migrateurs, mais de là à les accuser de la baisse des stocks de Grande Alose alors que celle-ci a été sur-pêchée dans l’estuaire, il fallait oser » commente Claude DEJEAN, président de la Fédération de Pêche de Tarn-et-Garonne.

3 points non-réglementaires
Pour la FDAAPPMA82, L’Arrêté pris était discutable sur 3 points :
Aucune étude ne démontre un lien significatif entre la diminution de populations de migrateurs et la présence du silure. Plusieurs études récentes sur d’autres cours d’eau prouvent même qu’il n’y a pas de lien de cause à effet.
Le silure n’est pas classé comme nuisible et est protégé par la convention de Berne. Lors d’une pêche de gestion, il ne peut pas être mis à mort de manière intentionnelle.
Lors d’une pêche de gestion, tous les poissons morts devraient revenir de droit au détenteur du droit de pêche, c’est-à-dire la Fédération de Pêche de Tarn-et-Garonne qui loue les droits de pêche à l’Etat.

3 ans de procédure pour faire appliquer la loi
La Fédération de Pêche ne peut que remettre en cause l’Arrêté Préfectoral en 2013, en énonçant les 3 points précédents. Elle obtient gain de cause mi-2016, après 3 années de procédures. Cette décision de justice vient également fermer la porte entre-ouverte aux pêcheurs professionnels qui auraient pu conquérir un nouveau territoire de pêche où ils ne sont pas présents en valorisant le silure à des fins commerciales, avec les répercutions connues sur les autres populations de poissons.
« Dans cette affaire, notre rôle était simplement de faire appliquer la loi de manière objective en se montrant gestionnaire. Il n’y a eu aucune subjectivité dans cette histoire. Nous devions protéger le silure d’un délit de sale gueule et des intérêts de lobbies privés. Malheureusement, cela a jeté un froid avec les services de l’Etat, mais nous savons que le temps permettra de comprendre notre position et nous espérons que les relations iront en s’améliorant » explique Claude DEJEAN, Président de la Fédération de Pêche de Tarn-et-Garonne.

Au niveau national, l’innocence du silure commence à être admise
Début 2016, la FNPF a rassemblée les salariés les plus pointus des différentes fédérations départementales pour faire le point sur l’état de connaissance du silure et sur la valorisation de sa pêche. La FDAAPPMA82 était présente via son directeur général, Guillaume PAULY.
De récentes études affirment que le silure n’a pas d’impact significatif sur les autres populations de poissons. En d’autres mots, il possède sa niche alimentaire et ne dérange pas les autres. Les phénomènes observés aux abords des passes à poissons sont plutôt à mettre sur le compte de la configuration de ces ouvrages.
Entre autres, la dernière étude parue sur le Silure, réalisée par la FDAAPPMA 69 d’après les données de pêche de Jean Claude Tanzilli, produites sur 3 décennies de pêche, fournissent un éclairage très attendu sur la gestion de l’espèce : la régulation du silure semble se faire au niveau intraspécifique. Ce sont les grands silures (>170 cm) qui contrôlent l’abondance de la population en exerçant un cannibalisme important (les classes de taille vulnérables correspondant surtout aux sujets entre 50 et 110 cm). Autrement dit, si nous voulions contenir les effectifs de cette espèce, il faudrait surtout protéger les cohortes de grands silures. Voilà un argument de taille que les gestionnaires présenteront dorénavant de façon étayée aux détracteurs du silure… sans compter que les espèces les plus fréquentes dans les contenus stomacaux de cette étude s’avèrent être les véritables espèces invasives (écrevisses, corbicules, poissons-chats).
Enfin, la Fédération Départementale de Tarn-et-Garonne, outre le récent volet législatif, valorise la pêche du silure, aussi bien de manière touristique via la mise en avant d’un cheptel exceptionnel de spécimens de plus de 2,2m, que via la promotion de cette pêche sensationnelle au niveau départemental. « Le silure possède un ratio capturabilité / combatitivité impressionnant. C’est sans nul doute une pêche d’avenir à fortes sensations d’un poisson qui a toute sa place dans notre écosystème aquatique » explique Guillaume PAULY, directeur général de la Fédération de pêche de Tarn-et-Garonne.
Lesfilmu
Posts: 2589
Pertinence:

Groupes: 3
message 10 aou 2016 - 18:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Outre que perso, je préfèrerais qu'on ne mette pas ce genre de disposition "Le silure possède un ratio capturabilité / combatitivité impressionnant. C’est sans nul doute une pêche d’avenir à fortes sensations" dans le débat mais qu'on reste sur le strict plan biologique (parce qu'on s'en fout que ce soit sympa à pêcher quand l'enjeu est la gestion du milieu), cette décision de tribunal va enfin créer une jurisprudence à opposer au lobby des anti-silure (j'ai pas dit pro-[BIP]...) et ces satanés pilleurs pro...

Merci de l'info icon_wink.gif

Je rebondis sur l'occasion pour rappeler un truc dont on avait parlé lors de différents débats : un arrêté préfectoral n'est pas un texte de loi, ce n'est qu'une disposition réglementaire, et peut parfaitement être frappé de nullité en cas 1) de non conformité à la loi (et je pense que 90% des arrêtés pris sur demande d'AAPPMA sont cassables sur simple requête...) 2) d'éléments constitutifs non-fondés (le cas présentement).



Dernière modification par Lesfilmu: 10 aou 2016 - 18:29
_________________

Lesfilmu
waoo
Posts: 1329
Pertinence:
message 10 aou 2016 - 19:08 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Qu'est ce que j'aimerai que la Fédération de Tarn-et-Garonne discute avec la Fédé de Loire Atlantique . icon_rolleyes.gif
NIKO
Posts: 5597
Pertinence:
Web: www

Groupes: 10
message 12 aou 2016 - 08:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

AH! Cela fait plaisir à lire, cette info!
Si cela pouvait servir de jurisprudence nationale... icon_rolleyes.gif
_________________
BBF n°587-03
Modérateur.
Partenaire Clee Fishing et Lowrance.
Collaborateur Prédators magazine.
Gibbs' Rule #9: "Never go anywhere without a knife".
lesbegue64
Membre banni

Groupes: 5
message 12 aou 2016 - 21:59 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

d'ailleurs elle est ou cette video ? Je la retrouve plus icon_confused.gif
ils ont pas trouvé mieux comme solution quand meme icon_lol.gif content de voir que le silure se fait un peu moins tirer les moustaches icon_wink.gif il eté tant que ca change
la seule que j'ai trouvé c'est ca


Dernière modification par lesbegue64: 12 aou 2016 - 22:02
_________________
Byron722
Posts: 226
Pertinence:

Groupes: 1
message 13 aou 2016 - 10:48 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Merci pour cette info tres interessante sm6.gif
Bébert-le-chat
Posts: 1888
Pertinence:
message 14 aou 2016 - 00:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Bon, ok pour l' argument...Mais à Bricomarché, tu peux acheter un manche de pioche qui, lui, peut servir plusieurs fois dans la discussion! sm19.gif .
Carpe diem... sm24.gif
mick
Posts: 1096
Pertinence:
Web: www

Groupes: 4
message 24 aou 2016 - 00:29 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Comme quoi on peut faire dire à un communiqué ce que l'ont veut : ...

http://www.saumon-sauvage.org/sites/www.saumon-sauvage.org/files/documents/resume_4p_silurusalosa_v1.pdf

Il faut dire que sans le silure le 82 serait un désert halieutique...normal qu'ils défendent la seule espèce qui fasse bouger le département...

Le biais est économique, politique et scientifique...


Dernière modification par mick: 25 aou 2016 - 00:50
_________________
https://www.facebook.com/mickael.weill.fishing/
Dante
Posts: 1960
Pertinence:
message 24 aou 2016 - 23:25 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C est clair qu a part le silure, le Tarn et Garonne .... icon_confused.gif

Sympa ton lien, surtout la partie sur le type de proies consommées en fonction de l age. Très intéressant. sm6.gif

Dernière modification par Dante: 24 aou 2016 - 23:27
colipunke
Posts: 1023
Pertinence:

Groupes: 6
message 24 aou 2016 - 23:45 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Et bah chapeau...
Une fédé qui attaque un préfet, quand on sait les dispositions que contiennent les statut-types, faut pas avoir peur du retour de bâton !

Par exemple voici un bout de l'article 20 pour vous en convaincre :
Citation :
L'élection du président et celle du trésorier sont soumises à l'agrément du préfet.

(ce n'est qu'un petit exemple, le mot "préfet" doit être mentionné presque autant de fois que le mot "fédération"...).

Ca montre un joli courage de la part de cette FD !
_________________
mick
Posts: 1096
Pertinence:
Web: www

Groupes: 4
message 25 aou 2016 - 00:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Ils doivent être content chez Migado en regardant les images de la vidéo.
http://www.migado.fr/php/Start.php
_________________
https://www.facebook.com/mickael.weill.fishing/
Muge
Posts: 56
Pertinence:
message 11 sep 2016 - 20:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je trouve difficile de se faire une idée sur le sujet: les études scientifiques montrent certaines choses, les pêcheurs qui le côtoient depuis des années d'autres, les observations de plongeurs en eau douce, les antis et les pros qui se déchirent au milieux, les pêcheurs pro qui s'en mêlent... Bref c'est un sujet qui fera couler encore beaucoup d'encre... mais qui en ferait peu-être moins couler si dans certains milieux il restait autre chose à pêcher.

Pescaillot
Posts: 126
Pertinence:
message 13 sep 2016 - 15:26 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je suis assez d'accord avec Muge, il est bien difficile d'avoir un avis tranché sur ce poisson.
Pour ma part, je suis aussi pêcheur de silure (entre autres) et je reste mitigé sur le fait de le qualifier de destructeur ou de régulateur. En effet, ayant effectuer quelques prélèvements estomacaux, j'ai pu y découvrir des espèces invasives (corbicules, écrevisses américaines, rats musqué, poissons chats) mais aussi des migrateurs ou poissons autochtones (lamproies, aloses, brème, truite AEC). Une chose est sure (d'après moi) il est opportuniste et se nourrit des proies à proximité présente en grande quantité. Je les ai vu faire des carnages sur les remontées d'aloses le long d'un radier et gobées une lamproie de plus d'un mètre mais j'ai aussi trouvé un rat et il n'y en a plus trop de ragondins sur les spots à chats que j'affectionne...
En revanche, concernant sa pêche c'est un poisson super, combatif, intelligent, tip-top quoi (bien qu'un poil gluant ).
Pour revenir à cette étude, si il n'y a que la FD Tarn et garonne (donc le potentiel halieutique se contente au silure en grande partie) et M. Tanzili (pêcheur, guide et adorateur de ce poisson) ça biaise un peu les résultats, quelqu'un connaîtrait les autres acteurs?
greg38
Posts: 1274
Pertinence:
Web: www

Groupes: 1
message 13 sep 2016 - 15:39 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je sais pas si ça a été évoqué dans ce topic, mais une étude récente (je ne l'ai pas sous la main) a montré que les gros glanent se nourrissent beaucoup de ptits glanes, et sont donc un facteur important de régulation de leur propre espèce icon_mrgreen.gif .
Bébert-le-chat
Posts: 1888
Pertinence:
message 14 sep 2016 - 01:36 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

C' est pareil pour notre espèce: statistiquement, si on en croit Gobineau, on devrait tous être nains, et noirs, mais fort heureusement, il s' en bouffe beaucoup...Grâce aux cannibales, sans aucun doute!
Enfin...Euh...Je pense, nan!? icon_scratch.gif .
Carpe diem... sm24.gif
Pike07
Posts: 63
Pertinence:
message 16 sep 2016 - 16:46 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Mes félicitations à la Fédé du TG 82.

En effet j'ai vécu sur Valence d'Agen 3 ans et demi et je connais bien le spot vers le CNPE de Golfech.

En espérant que d'autres emboitent le pas sm6.gif
_________________
Qui ose gagne ! / être et durer !
waoo
Posts: 1329
Pertinence:
message 30 sep 2016 - 20:21 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

mick a écrit:
Comme quoi on peut faire dire à un communiqué ce que l'ont veut : ...

http://www.saumon-sauvage.org/sites/www.saumon-sauvage.org/files/documents/resume_4p_silurusalosa_v1.pdf

Il faut dire que sans le silure le 82 serait un désert halieutique...normal qu'ils défendent la seule espèce qui fasse bouger le département...

Le biais est économique, politique et scientifique...

T'as bien raison effectivement on peut faire dire ce que l'on veut à une étude , celle dont tu nous met un extrait en lien , est réalisée par C. Boisneau la compagne de Mr Phillipe Boisneau . Le président du comité des pécheurs pros en eau douce ... icon_lol.gif

Une étude scientifique qui met à mort tous les poissons étudiés , c'est fort icon_smile.gif Il fallait l'inventer Mme Boisneau l'a fait ... C'est pratique puisque cette étude diligentée par le CONAPED avait pour but , même pas caché , de promouvoir la consommation de silure ... Chapeau les scientifiques icon_biggrin.gif Chapeau les pros icon_biggrin.gif


mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)
0

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

23 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : Kasper, jeanlouis63, waoo, scojul
Page générée en 2.796s. - 43 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation X