Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Communauté & Forum > Forum pêche
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Forum pêche


Objets liés à ce sujet

Ce sujet est lié à un coin de pêche:

forum-sujet Nouveau sujet | Retour aux sujets du forum | < | > |
Pages: 1 ... 4 5 6 7
Vous n'êtes pas identifié

Sujet: Du silure au Léman

Bigbud
Posts: 1303
Pertinence:
message 1er juil 2019 - 05:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

La présence du silure tout comme celle du black-bass est avérée et ce n’est pas parce que tu n’en touches qu’ils ne sont pas là.
Pour les moustachus, ils se prennent tous sur le même secteur du petit lac icon_wink.gif
_________________
Never give up
waoo
Posts: 1843
Pertinence:
message 1er juil 2019 - 07:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Il n'a jamais dit qu'il n'y en avait pas . . . Il demande juste si d'autre ici en ont déjà fait parce que lui non ...

Dernière modification par waoo: 1er juil 2019 - 07:54
Flow
Posts: 18
Pertinence:
message 1er juil 2019 - 19:34 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je connais 2 cas de capture en 2017 par des amis donc c’est sur qu’il y a du silure au Léman. mais depuis rien de nouveau. On parle plus haut de colonisation ce qui laisse penser qu’il va en avoir de plus en plus. Du coup je me demandais si des gens du forum en avait pêché ces derniers temps.
Pour le black bass jamais entendu parlé au Léman.
waoo
Posts: 1843
Pertinence:
message 1er juil 2019 - 21:14 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Flow a écrit:
Je connais 2 cas de capture en 2017 par des amis donc c’est sur qu’il y a du silure au Léman. mais depuis rien de nouveau. On parle plus haut de colonisation ce qui laisse penser qu’il va en avoir de plus en plus.


Ouais enfin le sujet ouvert par Achigan ( il aime bien ) en 2015 faisait référence à un article titrant : "L'ogre du lac de Neuchâtel nage désormais dans le Léman"

c'est un peu plus que de la colonisation icon_mrgreen.gif

4 ans plus tard on voit bien que l'ogre du lac à tout bouffé icon_lol.gif icon_lol.gif icon_lol.gif
simon14
Posts: 166
Pertinence:
message 2 juil 2019 - 08:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut les gars,
Effectivement il s'en prend quelques uns par les pêcheurs pros la plupart du temps dans le petit lac (Genève/chens sur Léman...). Un silure a aussi été capturé devant le port de Thonon, il est donc aussi présent dans le grand lac.
Ceux que j'ai récupérés pour l'étude étaient des petits individus (rarement plus d'1m).
Apparemment les plongeurs observent assez régulièrement des rassemblements de plusieurs poissons dans la rade de Genève. Un ami en fait un gros d'1,80m en début de semaine dernière, je n'ai pas entendu plus gros pour le moment.
A+
Simon
RémiLandes40
Posts: 46
Pertinence:

Groupes: 3
message 9 juil 2019 - 23:04 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Salut, je vais m'exprimer quand a ce sujet malgré que je ne suis pas un pêcheur du Léman,...
Le silure, poisson vorace nulle doute, assassin, chasseur, traquer, nulle doute a comparaison comme un brochet, mais assassin d'écosystème tout es moins sur, le sandre quand il a étais introduit colonisée les milieux et étais très vorace, regarder maintenant les populations se sont réguler, et ne pose vraiment pas de problème, dommage que ce poisson le silure soit dénigrée de cette façon et mal-aimée poisson qui pour moi ça place, malgré que dans des écosystème réduit il peut faire des ravages, il faut peser le pour et le contre sa présence peut être néfaste mais pas tout le temps, je pense qu'il faut étudier chaque cas ou il y du silure, faire une étude de cas complète pour définir les enjeux de son "introduction" plus ou moins volontaire, je pense que sur un écosystème aussi grand les populations vont se réguler, nulle doute, pas d'inquiétude!!!
A voir dans le futur et peut être cela nous changera le regard que l'on porte a ces espèce peut être que ça apportera du nouveau, que ça nous éclairera, a comparaison du silure a étais introduit a l'étang noir et au blanc a Seignosse, je ne perçois pas de différence pour l'instant a voir dans le futur, et a l'acclimatation de l'espèce...


Je reste ouvert a tout débat ce n'est que mon avis, le silure n'a rien demandé il essai juste de survivre ce qui est tout a fait normal, ne rejeter pas la faute sur l'animal mais plutôt sur l'espèce humaine!!!

babybass.gif babybass.gif
_________________
Obamo
Posts: 330
Pertinence:

Groupes: 4
message 9 juil 2019 - 23:46 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lieux communs réchauffés, merci captain obvious.

Dernière modification par Obamo: 9 juil 2019 - 23:51
_________________
www.youtube.com/c/RaplaplaFishing
Vincent74
Posts: 39
Pertinence:
message 11 juil 2019 - 10:32 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pas vraiment.

Le silure a un métabolisme très lent plus proche du crocodile que du brochet.
Selon les études de Tanzilli, en collaboration avec des scientifiques, un silure de 2m ingurgite entre 10 et 15kg de nourriture... Par année !

Oui, oui, vous avez bien lu !
En gros, comme le crocodile d'une tonne peut se contenter d'un gnou par année, le silure de 2m peut se contenter d'un congénère d'un peu plus d'un mètre pour une année.
C'est d'ailleurs pour cela que les quelques 700 contenus stomacaux effectués par JCT se sont révélé négatifs à.... 74/100!

Autrement dit, un brochet du mètre, au métabolisme plus court, fait bien plus de dégâts.

C'est d'ailleurs pour cela que la ou le silure s'implante, les autres espèces continuent de prospérer.
D'autant plus qu'en grossissant, le silure devient cannibale et s'auto-régule.

Dernière modification par Vincent74: 11 juil 2019 - 10:40
YannB
Posts: 1264
Pertinence:
message 11 juil 2019 - 13:47 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

métabolisme basal, pas plus court,

un broch c'est un sprinter explosif, qui grille ++ d'nrj pour se nourrir. Un silure non, c'estt pépère même au combat, on peut le rapprocher d'une grosse carpe. En dessous d'un m un silure c'est pas mieux qu'un chevesne de 50...
Lesfilmu
Posts: 3609
Pertinence:

Groupes: 3
message 11 juil 2019 - 13:51 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

On digresse, mais bon... je n'aime pas ce terme "d'auto-régulation" au sein des espèces, car il induit un biais.

Le biais, c'est qu'on pense que cette démarche "d'auto-régulation" est un truc conscient "comme on est trop, on s'entre-bouffe"... or c'est juste faux... les poissons n'ont pas la "conscience de l'espèce" encore moins du "on est trop"...

Si cette "auto-régulation" existe dans les faits, elle est strictement "fortuite". En gros c'est qu'un prédateur s'alimente "au plus simple", le plus simple étant une sorte de mélange entre la disponibilité de la nourriture et la facilité à l'attraper.

Donc oui, quand une espèce prédatrice devient surabondante dans un milieu, elle se régule par une prédation intra-espèce, mais pas "parce qu'on est trop" mais juste parce que c'est plus facile de bouffer un baby silure s'il y en a plein qu'un carpeau s'ils sont moins représentés...

Par ailleurs, si dans un milieu donné c'est le brochet qui est le plus implanté, c'est lui qui va réguler le silure... et ainsi de suite.
_________________

Lesfilmu
Vincent74
Posts: 39
Pertinence:
message 11 juil 2019 - 14:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

On est bien d'accord. Et merci pour les précisions.
Je pensais à cela par rapport à une expérience désastreuse dans un lac espagnol je crois, ou l'élimination des gros sujets dans le but de réduire la présence de l'espèce avait mener à sa prolifération.

Le meilleur régulateur du silure est la silure lui même dans la mesure où il devient la seule espèce à pouvoir ingurgiter de si grosses proies et donc exercer un prédation plus large.

Dernière modification par Vincent74: 11 juil 2019 - 14:26
Lesfilmu
Posts: 3609
Pertinence:

Groupes: 3
message 11 juil 2019 - 15:23 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Vincent74 a écrit:
Le meilleur régulateur du silure est la silure lui même dans la mesure où il devient la seule espèce à pouvoir ingurgiter de si grosses proies et donc exercer un prédation plus large.
Toutafé.

Les baby glanes <40cm (environ) seront prédatés par glane et broc, au-delà (jusqu'à 1m environ selon l'étude de Tanzilli), par lui-même uniquement.

Il y a bien un "effet régulation" potentiel, ce que je voulais dire c'est qu'il n'y a rien de "conscient" dans la démarche, c'est juste la disponibilité de la bouffe, ni plus ni moins.

D'ailleurs, le raisonnement vaut pour tous les prédateurs, broc et sandre aussi. Les sandres bouffent des baby sandres s'ils n'ont pas assez de gardons ou d'ablettes à disposition, et ainsi de suite.

Dernière modification par Lesfilmu: 11 juil 2019 - 15:25
_________________

Lesfilmu
RémiLandes40
Posts: 46
Pertinence:

Groupes: 3
message 11 juil 2019 - 15:31 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

J'approuve lesfilmu!!!
très bonne réflexion icon_biggrin.gif

Dernière modification par RémiLandes40: 11 juil 2019 - 15:31
_________________
Bébert-le-chat
Posts: 3325
Pertinence:
message 12 juil 2019 - 01:43 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pareil pour les cannibales...D' ailleurs, ils ont disparu à cause de ça: y se sont tous bouffés, les cons! icon_mrgreen.gif
Après, je plussoiye Lesfilmu à donf': laissons ces sympathiques poissons "penser" par eux-mêmes...D' autant que, si l' homme est superchampion pour expliquer pourquoi il a fait une connerie, il l' est nettement moins pour éviter de la faire!
Voire, de la REFAIRE! effraye.gif .
Enfin, je parle pour, et de, moi...Comme d' hab'! touriste.gif .
Carpe diem… sm24.gif .
El_Chapo
Posts: 9
Pertinence:
message 12 juil 2019 - 07:33 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Il faut arrêter avec le Silure, ce poisson n'est pas aussi destructeur.
Se fut exactement la même chose quand ils ont commencé à importer les sandres: "tue pour le plaisir, tue toutes les fritures, poisson qui ne mord pas, tueur sanguinaire ....".
Je sais que, pas loin de chez moi, dans la saone, il n'a jamais été autant pris de brochets et sandres, alors que le silure est la depuis un moment ...
Les carpes ont étés aussi introduites (il y a longtemps, mais elle n'est pas originaire de chez nous) ... comme la truite arc, ou d'autres encore.
La nature est capable de se gérer seule, avec ou sans relache. Les blacks survivent peu dans les rivières par chez moi, tout comme ce goujon asiatique. Le silure se plait, mais ne change rien le cette diversité.
Par contre ce que je déteste, c'est les pêcheurs, qui prennent ce poisson, se permettent de lui mettre un coup de couteau dans la tête et le rejette à l'eau. Mais je trouve ca tellement nul, mangez le au pire, ou relâchez le VIVANT !
waoo
Posts: 1843
Pertinence:
message 12 juil 2019 - 08:53 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

bien d'accord avec vous , sauf pour "le silure pépère , même au combat "

Ici ils sont pas vraiment "pépère" , ni quand ils combattent , ni quand ils chassent , en fait ils sont pépères quand ils se reposent , un peu comme tous les poissons en fait ...
Jeremiedu34
Posts: 166
Pertinence:
message 12 juil 2019 - 09:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Lesfilmu a écrit:
On digresse, mais bon... je n'aime pas ce terme "d'auto-régulation" au sein des espèces, car il induit un biais.

Le biais, c'est qu'on pense que cette démarche "d'auto-régulation" est un truc conscient "comme on est trop, on s'entre-bouffe"... or c'est juste faux... les poissons n'ont pas la "conscience de l'espèce" encore moins du "on est trop"...

Si cette "auto-régulation" existe dans les faits, elle est strictement "fortuite". En gros c'est qu'un prédateur s'alimente "au plus simple", le plus simple étant une sorte de mélange entre la disponibilité de la nourriture et la facilité à l'attraper.

Donc oui, quand une espèce prédatrice devient surabondante dans un milieu, elle se régule par une prédation intra-espèce, mais pas "parce qu'on est trop" mais juste parce que c'est plus facile de bouffer un baby silure s'il y en a plein qu'un carpeau s'ils sont moins représentés...

Par ailleurs, si dans un milieu donné c'est le brochet qui est le plus implanté, c'est lui qui va réguler le silure... et ainsi de suite.

Juste réflexion même si finalement le résultat est le même babybass.gif
Jeremiedu34
Posts: 166
Pertinence:
message 12 juil 2019 - 09:16 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

waoo a écrit:
bien d'accord avec vous , sauf pour "le silure pépère , même au combat "

Ici ils sont pas vraiment "pépère" , ni quand ils combattent , ni quand ils chassent , en fait ils sont pépères quand ils se reposent , un peu comme tous les poissons en fait ...

Bien d'accord avec toi, après ca dépend des sujets comme toutes les espèces icon_mrgreen.gif
bernard3007
Posts: 118
Pertinence:
message 12 juil 2019 - 09:20 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Pépère...mouais, c'est pas vraiment le qualificatif qui convient, pour en avoir
pris un certain nombre même petits ! même si j'aime bien les cabots aussi icon_cool.gif
benzaiten
Posts: 514
Pertinence:

Groupes: 1
message 14 juil 2019 - 11:24 |  
Note du message: Notez ce message: down / up

Je n'ai pas regarder les études de Tanzilli sur le sujet, mais les silures jusqu'à 1m sont potentiellement mangeable par les plus gros?

Je trouve ça vraiment gros en taille quand même. Un poisson de 1m, ça fait une très grosse bouchée. Un poisson de 2m50 ou même 2m60+ doit pouvoir s'y frotter, mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus fréquent, même si il y en a une certaine population.

Pour ce qui est de la combativité, tout dépend des secteurs, des cours d'eau.

L'argument du silure qui est comme le croco, c'est discutable. Comme tout poisson, quand il a de la bouffe à profusion, il tape dedans comme un goret. Mais la je parle de tous les poissons.

Le lac où je peche le silure, il n'y a que de ça en carnassier, la suspicion de quelques broc restant, mais pas de population avérée. Du silure il y en a partout, mais ettonament, il y a énormément de poisson blanc et de carpes.

J'y suis aller pêcher hier encore, et je voyait des banc entier de poisson blanc, et il y a toujours plein d'oiseau pecheur. Alors que tout les silures attrapés sont gras comme des cochon. ^^

Je ne pense pas qu'ils mordent aux leurre forcément pour se nourrir "encore" alors qu'ils sont farcies comme des dindes, mais peut par pure agressivité ou concurrence. Mais ce qui est sur, c'est que sur ce lac ils sont toujours bien nourri, et pas mode "croco".

Apres je pense que sur les zone où il y a moins de proie, il devient plus dans ce genre...

Dernière modification par benzaiten: 14 juil 2019 - 11:32
attach Ce sujet est lié aux éléments suivants:

mail Inviter des personnes à lire ce sujet...
(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Tags du sujet : seulement pour les membres.

Votre email:
(En étant abonné, vous recevrez un mail dés qu'une prochaine réponse sera envoyée)

Rechercher dans - Astuces forum



Navigation :

44 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : benmout, seb 59, mrjones30
Page générée en 1.396s. - 43 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation En savoir plus - Fermer