Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Vingt-quatre heures dans la vie d'un vifeur

La dernière révision de cet article date de plusieurs mois. Actualiser cet article vous même à la façon d'un wiki (Qu'est-ce qu'un wiki?)

Tout débute au magasin de pêche, ce mardi matin à 11h50: il s'agit de choisir ses vifs, pauvres petits cyprins apeurés à l'étroit dans leur bassin. Le banc éclate sous l'assaut répété de l'épuisette maniée avec dextérité par le vendeur. Dix-huit, dix-neuf, vingt poissonnets de taille respectable (8cm icon_neutral.gif ), le compte est bon pour une bonne matinée de pêche. Court passage en caisse, au cours duquel notre vifeur ne bénéficie pas de 10% de réduction accordés uniquement aux leurreurs (discrimination positive icon_rolleyes.gif ), et le voici repartant avec son vivier surpeuplé.
Une nuit s'écoule, et pendant que notre homme rêve de brochets de tailles légendaires, en sous-sol, c'est l'effroi le plus total dans la pénombre: un des gardons vient de passer de vie à trépas! Ses congénaires tentent de trouver le sommeil.

Le réveil sonne à 4h30: notre gaillard est matinal, il a l'habitude de se lever tôt; en effet, il sait que les carnassiers sont actifs bien avant le lever du soleil, aussi se prépare-t-il rapidement: saucisson, litron, le compte est bon. Mon dieu! Il allait oublier son matériel de pêche et ses vifs! Il démarre.

Arrivé sur le poste de pêche, il déballe ses quatre cannes télescopiques de 4,50m chacune; il les équipe précautionneusement de leurs moulinets, remplis à ras bord de Nylon en 0,40: "il est pas prêt de m'péter le gros bec!!" s'exclame-t-il; l'écho terrifie la nature qui s'éveille. Il monte ses lignes : un bouchon de 30g, émerillon n°3, bas de ligne acier d'une résistance de 20kg et au bout un hameçon n°6. icon_eek.gif
Soudain, il se dirige vers le saut à vifs; c'est la panique générale lorsqu'il ouvre le couvercle, chaque gardon cherche à s'enfuir, mais c'est trop tard, ils le savent bien; d'une main ferme, notre vifeur s'empare d'un cyprin, le loche, et l'envoie à 40m de là. Il est 5h44, le soleil se lève à 6h32, il va réussir sa journée de pêche.

Plaffff! Le gardon étourdi se réveille sous 4m d'eau, écrasé par la pression. Il tente bien de remonter vers la surface, mais?? Une olive de 25g l'en empêche. Il est condamné, le mieux serait alors de finir dignement dans la gueule d'un brochet...Tiens, justement en voici un qui s'approche! Un brochet?? Pris de panique notre vif s'agite frénétiquement; en surface le spectacle est total, notre pêcheur voit le bouchon tressauter légèrement; épuisé, le petit gardon se laisse avaler par le prédateur irrésistiblement attiré par ce remue-ménage.

C'est la touche, le flotteur se met à partir; expérimenté, notre vifeur laisse le temps au brochet d'ingurgiter sa proie. Après 5mn d'attente (et 50cl de rouge sifflés icon_confused.gif ), il se lève, prend la canne à deux mains et ferre: il y est!!!
S'engage alors un combat tout en puissance, le brochet se laissant ramener sans opposer aucune résistance. Notre pêcheur admire sa prise: " au moins 55cm!!" lâche-t-il triomphant. Après opération chirurgicale (le brochet ayant engamé profondément), le poisson est tué et proprement rangé dans la glacière.
Le rituel est ancestral: chaque poisson pris est allongé avec ses congénaires dans une spacieuse glacière prévue à cet effet (notre vifeur est prévoyant effraye.gif ).

Lorsque midi sonne, notre ami est content; non seulement il a fini sa bouteille de rouge, mais aussi, comme il le présageait, il a réussi sa matinée; dans la glacière, 4 brochets de 45 à 55cm; pas de monstrueux brochet comme il le souhaitait, mais comme il le dit lui-même: "les gros poissons sont de plus en plus rares!" Il range donc son matériel, plie amoureusement ses cannes, les range dans sa voiture et démarre.

Il est 12h34. Il y aura du brochet au menu ce soir.


A lire: La journée d'un lureman

Vous avez apprécié le contenu de cette page et vous pensez le relayer sur un autre site? Merci d'accorder à son auteur une considération en citant votre source (cette page).
Adresse de la page à utiliser: http://www.achigan.net/articles/wiki-21-vingt+quatre+heures+dans+la+vie+d+un+vifeur.html
[Cliquez ici] pour obtenir le code HTML à copier/coller sur un site...

(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Auteur initial: FiL | 24 fév 2004
Révision courante: achigan | 24 oct 2006
Vous ne pouvez pas modifier cet article
Vous devez être membre de ce site pour avoir le droit d'effectuer cette action

En rapport sur Amazon :

Mots clés: humour, ironie, vifeur

Discussions Vingt-quatre heures dans la vie d'un vifeur dans le forum: 1 sujet
Sujet de discussionSection forumDernier message
forum-sujets
carnassier, eau douce
forum sur le site www.achigan.net 67
28 oct 2012
Aperçu des derniers messages dans le sujet "Vingt-quatre heures dans la vie d'un vifeur":
[...] [Début de la discussion / 68 messages]
Auteur: bass46 - Date: 26 oct 2012 - 00:13
Citation :

Je suis le roi du ferrage avant la touche aux leurres de surface!

On peut même entendre les bass se foutrent de moi dès que je sors un frog!


Va falloir qu'on se fasse des topwater sessions ensemble alors, on risque de prendre masse poisson

N'y allez pas sans moi, je vais couper mes hameçons, comme ca, je pourrais ferrer aussi fort que je voudrais!! icon_rambo.gif
Des fois j'ai bien l'impression qu'ils y sont pas les hamecons sur mes baits.
Je soupconne les bass de mordre a ce moment la icon_mrgreen.gif
Auteur: Jolisandre - Date: 28 oct 2012 - 10:15
A bien regarder, il y a pratiquement autant de vifeurs qui ferrent à la touche (en un sens, c'est pas si mal, vu qu'en faisant ainsi correctement, on rentre bien plus de poissons qu'en attendant ... cqfd ) que de pêcheurs au leurres qui se fument une clope avant de ferrer à chaque touche ...
Auteur: fifoutz - Date: 28 oct 2012 - 16:15
Une clope entre la touche et le ferrage voila ce qui faut que je fasse!!!! Mdr


du moment que les mégots ne finissent pas par terre!


Abonnez-vous à cette rubrique pour être prévenu dés qu'un nouvel article est publié:
mail
Votre email:

Un petit geste communautaire? Rédigez vous-même un article que d'autres membres ont demandé de rédiger...

Liste des articles les plus demandés par les internautes

Ce site est un site personnel, communautaire et non commercial. Il fonctionne tout d'abord grâce à vos contributions (à la manière d'un wiki: tout internaute peut publier un nouvel article ou en modifier un existant) qui aideront probablement un autre internaute. Pour faire vivre ce site n'hésitez pas à proposer un article descriptif, même incomplet: un autre membre de la communauté le complètera certainement par la suite! Merci d'avance...

Ecrire un article [façon wiki]
Détaillez une technique, définissez un terme, partagez vos astuces ou vos fiches de bricolage / montage, etc...
0

67 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : stephane02, sico, Max6me, Jingleee, satanas06, math17, scojul, 100bass, erib63, Alex19
Page générée en 2.611s. - 51 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation X