Pêche sportive: black bass, mer, truite, pêche au leurre, pêche à la mouche
Facebook achigan.net Google+ achigan.net Twitter achigan.net Pinterest achigan.net Newsletter Flus rss pêche
Rechercher dans le site:
Version us | Accueil > Actualités > Monde de la pêche en général
-
Pseudo:
Mot de passe:
0

Partez pêcher en Espagne : Alcántara !

A propos de l'auteur :
Webmaster du site depuis sa création en 2000. A l'origine destiné à la pêche du black bass, poisson sportif de référence, il s'est diversifié au fil du temps.
8 oct 2017 - 20:51

L'Espagne et son climat plus que clément, ses lacs de barrage de grande taille, sa charcuterie parmi la meilleure au monde... Pas étonnant que la destination soit devenue récemment la destination de voyage numéro un prisée par les pêcheurs français, devant l'Irlande et la Suède par exemple...


L'Espagne avait auparavant une particularité très singulière : les eaux Espagnoles (quasi exclusivement des rivières) n'étaient pas peuplées de carnassiers avant la construction de barrages (hormis l'espèce Barbeau Comizo et les truites évidemment...). Les grandes étendues d'eau apparues avec les barrages ont poussé les instances à empoissonner avec 2 espèces de carnassiers étrangères pour le pays : le brochet et le black bass. La population de ces 2 espèces, s'entendant très bien dans ces grands milieux, a littéralement explosé dans toutes les eaux espagnoles pendant plusieurs dizaines d'années faisant la joie des pêcheurs sportifs.

Le lac d'Alcantara parmi les plus grands d'Europe

Plus récemment dans l'histoire de l'Espagne, des introductions sauvages ont vu de nouvelles espèces de poissons se répandre : la perche, le sandre et le silure... Tout d'abord au nord sur le bassin versant de l'Ebre (Caspe, Méquinenza), puis le Tage (Alcantara) et plus récemment le Guadiana (Cijara) alors qu'aucune interconnexion n'existe entre tous ces grands fleuves. Ces espèces, n'ayant aucun problème pour s'acclimater et voire leur population croître même en compagnie d'autres espèces de carnassiers, ont modifié la faune piscicole au fur et à mesure de leur expansion. Pour exemple, proche de la frontière française, Caspe et Méquinenza étaient des destinations phares pour la pêche du black bass (et dans une moindre mesure du brochet qui était les seuls carnassiers présents) jusqu'à il y a quelques dizaines d'années, alors qu'à présent plus aucun pêcheur européen ne choisit cette destination pour rechercher exclusivement des brochets aux abonnés absents ou des black bass trop rares. Mais il est un endroit en Espagne qui regroupe encore 4 populations de carnassiers en grande quantité : le black bass, le brochet, le sandre et le silure. Et cet endroit n'est autre que le plus long lac de barrage d'Europe : l'Embalse Jose María de Oriol - Alcántara II ou plus communément le lac d'Alcántara.
Ce qui explique des populations de carnassier variées repose certainement sur plusieurs points :
- le sandre et le silure sont apparus assez récemment et leur population n'a sans doute pas fini d'exploser et se stabiliser parmi la biomasse piscicole
- la longueur du lac qui n'est pas imaginable pour le pêcheur français jamais sorti de son pays : 100 km, ce qui laisse des zones toujours plus propice à une espèce contrairement à des milieux plus réduits qui laissent plus facilement une espèce prendre le dessus
- la quantité de poisson fourrage vraiment énorme



Ces sandres, en nombre, qui mordent comme des black bass...

Un couple français a découvert ce trésor : Patrice et Maïté. Originaires de Bourgogne en France, ils ont tout plaqué pour restaurer ce qui deviendra leur auberge-hôtel tout confort. Nous sommes vraiment chanceux, pêcheurs français, d'avoir ces deux adorables personnes ayant décidé de vivre toute l'année pour nous accueillir tout service inclus. L'auberge est conçue autour de l'entrée comportant une grande salle et son long bar parfait pour les échanges d'après session ! Cette grande salle permet de s’attabler tous ensembles sur une unique grande table (parfait pour faire des connaissances) en compagnie des hôtes qui se coupent en 4 pour que nous manquions de rien et que notre séjour se passent magnifiquement bien. Vraiment rien à redire pour ces extraordinaires personnes !


Alcantara Pesca Evasion, ou chez Patrice et Maïté


Il faut être prêt à découvrir des spécialités locales, ici oreilles de cochons !

Maïté aux cuisines vous concoctera des plats aux influences alternant de la France (sympa de manger un bœuf bourguignon en pleine semaine) à l'Espagne bien sûr. D'ailleurs c'est vraiment sympa de découvrir quelques spécialités locales tous les soirs à l'apéritif (attention qui peut durer suivant l'équipe avec qui vous tombez sur place... icon_smile.gif ). Il faut prévoir vivre pendant quelques jours à l'Espagnole !


Une belle tablée où tout le monde partage sa pêche du jour et du lendemain !


Attendez-vous à toucher du cat fish...

En terme de pêche, la population de black bass est énorme. De jolis poissons (plus de 2 kilos) peuvent se faire très régulièrement en fonction de la saison. La pression de pêche est quasi nulle dés qu'on s'éloigne un peu du départ, et même à la mise à l'eau vous ferez du poisson en quantité ! La population de sandres est inimaginable ! N'importe qui peut en attraper sans savoir pêcher cette espèce et c'est d'ailleurs très commun d'attraper un sandre en cherchant un autre poisson spécifiquement. Vous attraperez aussi forcément un silure durant votre séjour, poisson qui n'en est pour le moment qu'à sa première phase de développement de sa population. Enfin les brochets sont plus localisés, mais bien présents !


Des paysages magnifiques et vraiment variés

La seule question qu'il faut vraiment se poser pour se rendre là bas c'est : quelle saison ? En fait, elle dépendra de la disponibilité des chambres (et des bateaux en location auprès de Patrice). N'hésitez donc pas à préparer votre séjour à l'avance... Le début de saison (à partir de mars) est propice à la capture de sandre et black bass, le lac est encore assez bas. Question température il faut s'attendre à des températures de près de 30°C... L'eau se réchauffe lentement (normal avec plus de 100m de profondeur !) et elle n'est guère qu'aux alentours de 15°C à cette saison avant fraie. La pêche pendant la reproduction des espèces n'est pas quelque chose de très éthique (et peut être catastrophique en France dans des milieux de taille plus modérée) mais la grandeur et la variété du milieu là bas à Alcantara font qu'il est beaucoup moins problématique de choisir sa date au printemps ! Le lac se rempli à mesure que se rapproche l'été. Durant cette saison prévoyez des chaleurs extrêmes : 50°C... Mais la pêche est quand même possible en particulier pour le bass ! L'automne est plus supportable et les espèces de poisson sont souvent toutes en frénésie. La période de pêche (black bass y compris) va jusqu'à largement le mois de novembre (ou vous pourrez encore porter parfois un short icon_smile.gif ).


Bref, vous l'aurez compris, quelque soit votre pêche, cette destination est taillée pour vous. Qui plus est, les paysages autour de ce lac hyper sauvage (mieux vaut pas tomber en panne de bateau à 50 km de la mise à l'eau à moins de prévoir une tente sur le bateau icon_smile.gif ) sont variés et magnifiques ! Vous verrez de nombreux rapaces (aigles, milans, vautours) et certains pêcheurs ont même aperçu ce qui semblait vraisemblablement être des petits loups en bordure ! Attention en accostant (c'est une plaisanterie, il y a peu ou pas de risque).


Vous pourrez partir là bas en avion ou mieux sans doute, voiture, puisque la destination n'est qu'à quelques dizaines de kilomètres d'une sortie d'autoroute. Pratique quand on amène son bateau sur place. Pour ceux qui n'en ont pas, Patrice en propose à la location/réservation : du bateau ne nécessitant pas de permis jusqu'au bass boat tout confort permettant de naviguer loin (prévoir un petit budget essence plus vos lieux de pêche sont éloignés). Ceux qui voudraient amener leur bateau doivent le faire immatriculer pour le fleuve Tage :
http://www.chtajo.es
L'immatriculation n'est pas très onéreuse pour un mois (par contre il est nécessaire de s'y prendre plus de 2 mois à l'avance, ce qui est le plus important !) et le permis de pêche encore moins cher (quelques euros pour l'année !). On rêve de ça en France...


Coucher de soleil sur le lac en cherchant les sandres...

Voici le lien de ce séjour destiné à tous les pêcheurs, du plus amateur au plus spécialiste d'une espèce de carnassiers présente là bas !

http://fr.alcantarapescaevasion.com/

Retrouvez dans cette rubrique une sélection de brèves reprenant les événements les plus marquants ou utiles pour les pêcheurs.
Vous avez vous aussi envie de partager? Devenez auteur dans cette rubrique en contactant l'administrateur.

Vous avez apprécié le contenu de cette page et vous pensez le relayer sur un autre site? Merci d'accorder à son auteur une considération en citant votre source (cette page).
Adresse de la page à utiliser: http://www.achigan.net/actualites/news-237-partez+pecher+en+espagne+alcantara.html
[Cliquez ici] pour obtenir le code HTML à copier/coller sur un site...

(entrez un pseudo ou une adresse email par ligne)
Chercher un membre
Texte pour les destinataires / invités (facultatif):

Discussions Partez pêcher en Espagne : Alcántara ! dans le forum: 1 sujet
Sujet de discussionSection forumDernier message
forum-sujet
voyage, Espagne, carnassier, pêche au leurre, eau douce
forum sur votre pêche 7
7 nov 2017
Aperçu des derniers messages dans le sujet Petit retour sur Alcantara:
[...] [Début de la discussion / 8 messages]
Auteur: HI EIRE - Date: 6 nov 2017 - 09:01
Merci pour ces précisions
Auteur: pietroalan - Date: 6 nov 2017 - 09:47
Pour y avoir fait deux séjours d'une semaine je tiens à rajouter qu'en plus de la pêche il y a aussi le côté sauvage, qui m'a permis de voir l'envol d'un aigle au détour d'une conche, de me retrouver sifflé par une loutre de voir des vautours, des tisserands, des alouettes à profusion et les fameux taureaux de combat Vitorino Martin ( et non c'était pas des vaches grises ) après on ne va pas tout dévoiler non plus.
Auteur: pier45 - Date: 7 nov 2017 - 18:14
pietroalan a écrit:
Pour y avoir fait deux séjours d'une semaine

Je n'y ai pêché qu'une semaine il y a un an (je confirme super rapport qualité/prix) et n'ai donc pas de recul mais d'après l'article "Estrémadure, l'état des lieux" d'Arnaud Filleul dans un numéro récent de "Partir Pêcher" il y aurait une forte régression des prises récemment sur Alcantara (et Valdecanas), peut être d'après lui la conséquence du braconnage au filet par des Roumains .
pietrolan tu y a fait deux séjours, as tu vu une différence entre tes deux séjours? Merci


Cette rubrique "actualités" est animée par une équipe de rédacteurs motivés par le partage, que ce soit des nouveautés matérielles, des aspects de réglementation, actualités insolites ou billets d'humeur! Vous trouverez également des tests produits réalisés par des personnes n'ayant pas de lien avec la marque et n'ayant donc pas d'intérêt à dire du bien ou du mal d'un produit.

Si vous aimez partager et prendre la plume, n'hésitez pas à rejoindre l'équipe rédactionnelle.
Qui peut rédiger une news dans cette rubrique?
Vous devez être membre de ce site pour avoir le droit d'effectuer cette action

Vous souhaitez proposer des articles qui ne correspondent pas forcément à l'actualité?
Rendez-vous plutôt dans la rubrique "articles", l'encyclopédie du site qui est toute indiquée pour partager des informations comme par exemple des techniques de pêche, des descriptions de poissons, des tutoriels de bricolage.

Abonnez-vous à cette rubrique pour être prévenu dés qu'une nouvelle brève est publiée:
Email
Votre email:

46 visiteurs (liste) en ce moment dont le(s) membre(s) : Pierrot34, Aspiusaspius, Enclumator, renaud11, ésoXtérik
Page générée en 0.324s. - 38 requêtes sql -
Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation X